La rédaction

Hubert-Aymeric Pynchon

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur del.icio.us Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo!

Hubert-Aymeric Pynchon découvre très tôt sa vocation en compilant, dès 9 ans, les listes de Bolcheviques pour son oncle rédacteur à Je suis Partout et celles des Miliciens pour le beau-frère de sa tante, typographe à L’Humanité clandestine - oui, il y a toujours un mouton noir, même dans les meilleures familles...

D’une intelligence somme toute vive étant donné son jeune âge, il comprend rapidement tout l’intérêt qu’il y a à médire de ses contemporains pour peu que cela se fasse depuis un bureau chauffé en hiver et bien aéré l’été. ...Et qu’on sente à temps le vent tourner.

Abreuvé aux meilleures sources, et doté d’un carnet d’adresses nourri dont beaucoup sont malheureusement morts en déportation ou exécutés à la Libération, il se fait fort, l’après-guerre venue, de décrocher des postes dans les rédactions les plus prestigieuses de l’époque.

La Gazette d’Auteuil, Jour de France et Le Journal de Mickey dans lequel il veille particulièrement à l’éradication de toute pensée subversive, le voient ainsi déambuler dans ses costumes croisés obtenus auprès des meilleurs faiseurs et qui font se pâmer les jeunes standardistes.

Il devient vite grand reporter, n’hésitant pas à payer de sa personne pour peu que le trajet s’effectue en première. Il fraie ainsi avec les barmen des plus grands palaces du monde, laissant généreusement des pourboires royaux aux frais de la princesse.

Enfin, à l’âge où tant de ses confrères se préretraitent en acceptant des piges pour Notre Temps, il retrouve un second souffle en rejoignant la rédaction de Brave Patrie. Le ton, la noblessse de la cause, son attrait pour les nouvelles technologies, son goût de la vraie vérité vraie et l’âge des secrétaires achèvent d’emporter son adhésion au projet.

Et dire que mes amis m’appelaient depuis longtemps "Hu-Aym Pé"... C’était prédestiné...

Lui écrire :


Envoyer un message

Ses articles :

  • Economie - 28 février 2009

    La Kervielmania touche la grande distribution

    Après le licenciement pour abus de bien social d’une caissière des supermarchés Kaiser’s, un nouveau scandale financier défraie la chronique des têtes de gondoles d’outre-Rhin. Birgit H, caissière sans histoire du Lidl de Stuttgart-Sud, aurait sur trois ans fait perdre 17 321,67 € à son magasin, dont plus de 127,95 € détournés à son profit, au vu et au su de ses collègues. Alertée par des cancans de (...) >> Lire la suite

  • Société - 3 février 2006

    Brave Patrie s’insurge contre les caricatures du Prophète - c’est quoi, son nom, déjà ?

    La rédaction de Brave Patrie tient à signaler aux fous furieux, respectables musulmans qui auraient été heurtés dans leur foi et qui tiennent à le faire savoir haut et fort - surtout très fort, avec menaces de mort à la clé - que nous n’avons jamais, au grand jamais, caricaturé le prophète Mahomet aka Mohammed. Brave Patrie, qui ne s’est jamais moquée de qui que ce soit - ce n’est pas notre genre et (...) >> Lire la suite

  • Politique - 7 septembre 2005

    Alain Juppé, Hussard Noir de la Brave Patrie en exil

    C’est droit dans ses bottes fourrées que le meilleur d’entre toute l’Éducation Nationale, parti relever le niveau intellectuel des populations autochtones de Terre-Neuve et du Saskatchewan, me reçoit dans sa cabane de rondins. L’intérieur est sobre et fonctionnel, comme il sied à un homme qui a trop brièvement incarné le sens de l’Etat, au mépris de sa carrière politique. Çà et là, une photo de (...) >> Lire la suite

  • Politique - 28 janvier 2005

    Positivons : après le Quai d’Orsay, Matignon déménage Porte de la Chapelle

    Avec Raffarin, je positive ! semble être en voie de devenir le nouveau mot d’ordre des haut fonctionnaires de notre Brave Patrie. Le mot d’ordre, ou devrait-on plutôt dire : le moto, le mantra, le patenôtre, le "Hardi, les gars ! Réveillez-vous !", le "Courage ! On en a vu d’autres !"... Bref, un viatique qui tient autant de l’appel à la clémence des cieux que d’une injonction à l’effort façon negro (...) >> Lire la suite

  • Constitution européenne - 25 novembre 2004

    La Constitution Européenne pour les nuls

    Il n’aura échappé à personne que le projet de futur traité de Constitution Européenne ™ a été rédigé par des auteurs dont le niveau intellectuel dépasse de loin celui du Bravepatriote de base. Dame ! Un Valéry Giscard d’Estaing, ancien Président de la République ET académicien français, ça vous change d’un retraité de la SNCF... Avant de vous décider en votre âme et conscience pour un "OUI" franc et massif (...) >> Lire la suite

0 | 5 | 10

Ses images :

0 | 20