Brave Patrie
La rédaction

Maurice Panel

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur del.icio.us Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo!

Extraits d’un article qui lui était consacré dans « Vincennes notre ville » le 12 octobre 2001

[...]Sur ses origines paysannes Maurice Panel reste très discret, les seules informations qu’il daigne à délivrer proviennent de son livret militaire : il est né en 1925 dans le Cantal.
Sur sa petite enfance nous n’en saurons pas plus, l’homme a ses blessures secrètes.
Engagé dès 1944 dans la Résistance il accumule les faits d’armes malgré son jeune âge, on lui doit notamment la destruction du café "le Balto" à Montluçon et le déraillement du train de ravitaillement effectuant la liaison Martini/Kronembourg.
Après la guerre c’est le désœuvrement pour cet homme d’action. Dans un premier temps il se décide à reprendre ses études, il décroche brillamment une licence de sciences politiques ou d’œnologie (il n’en est plus très sur).[...]
Mais la révélation viendra après une indigestion de nouilles sautées au poulet : il ira défendre la civilisation occidentale à la base : en Indo !
Débarqué à Saigon le 27 juillet 1953 son séjour sera de courte durée puisque à la suite d’un attentat (pastis frelaté) il sera contraint de rembarquer pour la métropole le 29 juillet au soir. Plus tard son trait de plume et son attrait pour l’aventure lui permettront de travailler pour de prestigieux journaux, il sera ainsi grand reporteur pour "Pelerin Magazine" puis correspondant de guerre pour "Okapi". [...]
Blessé une fois de plus (cette fois ci par un parasol à cocktail dans l’œil) lors d’un séjour en Algérie pour "Terre Magazine", il décide de mener une vie plus rangée et dans un sursaut de paternité, d’apprendre à mieux connaître son fils (qui a déjà 20 ans). La c’est le choc.
Maurice déclare : « je ne voyais dans cette jeunesse aucun respect des valeurs les plus sacrés qui ont bâtit la France du Général, ce sont ses valeurs là que, toujours, je défendrais »
C’est une promesse, il ne l’a jamais reniée. [...]
Décoré par le Préfet de police en 1968 pour avoir caché dans son appartement des CRS coupés de leur base, il noue à cette époque de solides amitiés dans le monde politique.
Admirateur de Pompidou, il deviendra une personne influente au sein de son équipe de campagne puisque chargé de l’ensemble de « la logistique non-solide » comme il aime à définir son poste dans un grand éclat de rire.
Toujours hyperactif Maurice, comme l’appel ses amis, enchaînera les postes à responsabilité et les décorations. [...]
Quand on lui parle de retraite sa mâchoire se crispe avant de lâcher un « Jamais » dont il a le secret.
C’est certain Maurice Panel continuera longtemps à faire partager ses idées et « à faire chier les gauchistes ! »

Lui écrire :


Envoyer un message

Ses articles :

  • Mode - 12 septembre 2008

    Le ruban jaune, nouvel accessoire fashion et patriotique

    A peine cinq ans après le 11 septembre 2003, lorsque nos amis Américains ont commencé à porter un ruban jaune à la boutonnière pour manifester leur soutien aux libérateurs de l’Irak, la France s’empare de ce colifichet pour dire aux coopérants envoyés en Afghanistan : « On vous aime ! » Nous connaissions le ruban blanc pour les victimes de la route, le ruban rouge pour les homosexuels, et l’étoile jaune (...) >> Lire la suite

  • Société - 13 juillet 2008

    14 juillet 2008 : un blues en kaki

    Après le drame de Carcassonne toutes les raisons sont réunies pour que la peur s’empare des Champs Elysées en ce 14 juillet 2008. Mais depuis le début du mois, la menace a changé de camps. En effet, comment ne pas trembler devant tous ces hommes ordonnées et vaillants mais surtout surarmés et anxieux. C’est un livre blanc qui à mis le feu aux poudres et autant la poudre parle au militaire autant le (...) >> Lire la suite

  • People - 9 février 2008

    Trois mariages, pas d’enterrement (Pasqua toujours vivant)

    Bien plus que du pouvoir d’achat, c’est de l’espoir pour des millions de Bravepatriotes que nous offre, par son mariage avec Carla Bruni (voir photo ci-contre) le Président de la République. Loin des charognards, Bravepatrie a pris le temps de la réflexion pour signifier tous ses voeux de bonheur aux jeunes mariés présidentiel. H-2 : Carla avant son peeling. Plus efficace qu’un plan Banlieue, (...) >> Lire la suite

  • Politique - 4 janvier 2008

    Rachida Dati a déjà son bulletin de notes ! (par équivalence)

    L’action des ministres bientôt soumise à une évaluation, le bulletin de Rachida, lui, est déjà dans les kiosques. Ce qui est pénible chez les bons élèves et les faussaires, c’est qu’ils sont en général très fiers de leur travail. Mais tandis que les premiers attendent impatiemment les félicitations unanimes de leurs camarades, les seconds angoissent sur l’éventuelle venue des forces de l’ordre dans leur (...) >> Lire la suite

  • People - 28 juillet 2007

    Drame d’Outreau : après les juges, les journalistes.

    Les vagues de l’affaire d’Outreau continuent d’éclabousser la brave société. Toute la rédaction de Brave Patrie fait front pour défendre notre collaborateur injustement accusé. "C’était la fille du Père Noël J’étais le fils du Père Fouettard" c’est avec ces mots que notre ami, que nous appellerons pudiquement monsieur K est sorti de la gendarmerie avant de s’engouffrer dans la camionette de Brave Patrie (...) >> Lire la suite

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45