Monde

Faut-il purger les médecins étrangers ?

« Sous le masque des médecins universitaires, des espions tueurs et vicieux »

Didier Kala, mercredi 4 juillet 2007 - 10:19 Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur del.icio.us Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

La Grande-Bretagne vient de vivre une épouvantable vague de terreur : un bris de porte à l’aéroport de Glasgow, des poubelles brûlées sur le parking... Pour la première fois le terrorisme international s’est attaqué au trou du cul d’une puissance européenne, par des actions à la hauteur du lieu.
Fait plus inquiétant encore : les auteurs présumés de ces ignobles attentats étaient parfaitement intégrés au tissu social, étant pour la plupart médecins. Heureusement, ils sont étrangers, ce qui les rend plus faciles à repérer et, le cas échéant, à purger.

C’est Al-Qaida qui l’a dit. Avec le recul qui sied à ce genre de révélations fracassantes, le Times révèle qu’un responsable de la nébuleuse terroriste [1] avait en avril prévenu Andrew White, un ecclésiastique anglican, de prochaines attaques sur les Etats-Unis et la Grande-Bretagne.
Ses mots exacts étaient « Ceux qui vous soignent vous tueront ». Une formule lapidaire, rétrospectivement glaçante et qui tient impeccablement sur une manchette de journal.
Les grands laboratoires pharmaceutiques étant au bénéfice du doute mis hors de cause, cela ne pouvait désigner que le corps médical.

JPEG - 10 ko

Harold Shipman : membre d’al-Qaida ?

De fait, sept des huit suspects arrêtés sont des médecins. Certes, le NHS (National Health Service, administration médicale britannique) est fréquemment assimilé à une organisation terroriste, mais c’est aussi vrai des chemins de fer de sa Majesté. C’est culturel.
Les médecins dont il est question aujourd’hui sortent cependant de ce cadre bon enfant, puisqu’ils sont étrangers. Ce trait particulier est pour les services anti-terroristes occidentaux une bénédiction : s’il semble aujourd’hui évident qu’on aurait dû se méfier d’eux, on sait maintenant que le médecin malfaisant a la peau foncée et l’accent oriental. Ceci devrait aider à le traquer repérer dans son milieu professionnel.

Ce n’est pas la première fois que le personnel soignant étranger tente de déstabiliser une grande puissance. En 1953, par exemple, des médecins juifs [2] avaient essayé d’éradiquer d’éminents membres du politburo soviétique en les regardant très fort et en fronçant les sourcils.
La prescience de Joseph Staline ainsi que de certains membres du Parti Communiste Français avait permis de déjouer le complot. Moins de deux mois plus tard, Joseph Staline meurt de causes naturelles en changeant une ampoule alors qu’il prend un bain. Fous de remords, les Juifs se repentent. Le complot est terminé, on s’embrasse et le PCF s’envole vers les succès électoraux qu’on sait.

JPEG - 12.6 ko

Le choix judicieux de votre équipe soignante vous évitera de vous frotter aux fondamentalistes musulmans.

Plus de cinquante ans après, la menace est tout aussi réelle et dorsoréfrigérante : l’ennemi est parmi nous, et il est celui à qui on confie la toux du petit dernier. Quand le mal est si proche, la méfiance se doit d’être totale.
Par bonheur, les gouvernements occidentaux sont en avance de phase puisque la plupart ont déjà pris des mesures pour que les populations civiles aient le moins de contacts potentiels avec les médecins. Franchises médicales, diminution des effectifs en milieu hospitalier, démantèlement de la sécurité sociale... Autant de solutions destinées à gorger de sel le sol dans lequel les fruits maléfiques du terrorisme international croissent de nos jours.

A quelque chose malheur est bon : la Psychose de l’Eté 2007 permettra peut-être de résorber le trou de la sécu.

P.-S.

A propos du Complot des blouses blanches, la petite bibliothèque bravepatriote vous suggère le formidable Evangile du Bourreau de Gueorgui et Arkadi Vaïner. Pas la plus légère des lectures de vacances, mais avec ce temps vous ne comptiez pas non plus passer vos journées à bronzer, hein ?

Notes

[1« the Devil » même, selon le rev. White

[2les Juifs sont une organisation secrète très méchante

Diffusez les vraies valeurs ! Partagez cet article !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur del.icio.us Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Réactions à Faut-il purger les médecins étrangers ?

Les vrais Patriotes pratiquent la réaction dans la joie et la bonne humeur depuis 2002. Réagissez aussi !

Déjà 20 réactions.

  • 23 juillet 2007 22:48, par nicolas

    Faut-il purger les médecins étrangers ?

    des attentats sans aucune victimes .. comme quoi on peut être médecin et très con à la fois ...

    Répondre

    • 24 juillet 2007 14:39, par Georges Abitbol (by Hewley Mac Paddington, Tokyo (c) )

      Faut-il purger les médecins étrangers ?

      Aucune victime ? Ah bon ? Et que faites vous de Tutuche, le canari de Mrs Wexmoreland, qui siffla sa derniere note, au son des bombes, le courageux mais neanmoins piou piou martyr ?

      De plus, si aucune victime humaine n’est a deplorer, ne le devons nous pas plus au charisme du Petit Nicolas, dont l’election a fortement contribue au resserrememet des liens entre la BP et le Hamas, plus qu’a la soi disante betise des auteurs, des medecins etrangers (Pouark !) ?

      Répondre

      • 13 juillet 2015 17:42, par Andrew Layton

        Faut-il purger les m

        It’s in point of fact a nice and useful piece of information. I am satisfied that you simply shared this useful info with us. Please keep us informed like this. Thank you for sharing.

        Voir en ligne : CarmeloNWheelis

        Répondre

  • 11 juillet 2007 00:10, par Odilon de Rome-Charette

    Alternatives durables

    A la lumière de ces déflagrations mahomettanes, occasion nous est donnée d’ouvrir sans complexe les vrais débats, de poser les vrais questions. A quoi sert l’acharnement thérapeutique des hôpitaux publiques sur les classes populaires, elle paralyse toute gouvernance en matière de santé publique. Les travaux d’historiens sérieux concluent pourtant à l’unanimité que,au coeur Historique de la civilisation occidentale, reliques, eaux lustrales et bénites, cierges et poussières de tombeaux sanctifiés étaient les expédients thérapeutiques les plus efficaces et les plus naturels à l’endroit des modestes. La philantropie gauchisante a-t-elle le droit de repousser l’assurance d’un salut éternel faite aux pauvres de Dieu en échange d’un bref espoir de santé. Méditons sérieusement ensemble ces quelques révélations.
    Cessons donc le mélange des genres, la confusion des principes, tout ne se vaut pas, tous ne se valent pas !
    Bien entendu il va falloir redonner le goût à l’élite clinicienne française d’entrependre pour la santé de peu, mais pas de réforme sans volontarisme politique : souhaitons en tout urgence l’instauration de la préférence nationale et de la vénalité des titres doctoraux au secours du beau et fondateur principe de numerus clausus établit par le courageux et libéral Conseil de l’Ordre.

    Répondre

    • 11 juillet 2007 20:23, par Georges Abitbol (by Shinji Amonyake, Guernesey (c) )

      Alternatives durables (et morales !)

      Bravo ! Bravo !!!! Monsieur ! Dans mes bras !!! Quelle Verve ! Quel charisme ! Vous incarnez l’ouverture ! Celle que doit avoir le Brave Patrie sur le Nouvel Ordre du Nouveau Monde de Nicolas le Nouveau.

      Rome ne s’est pas faites en un Jour, bien entendu, et vous le laissez clairement entendre. Néanmoins, vous et moi le savons, les 5 prochaines années devraient constituer une avancée monumentale en la matière.

      Decomplexement votre,

      PS : je recherche un DRH pour ma Start Up ; CV + Lettre Motiv. + Carte UMP ; Exp. Externalisation souhaitée. la Rédaction transmettra.

      Répondre

  • 9 juillet 2007 19:59, par degadezo

    dorsoréfrigérant ?

    Brrrr, c’est cryospinal, cet article.

    Répondre

    • 10 juillet 2007 15:22, par Le Vieux Duc de Millau

      dorsoréfrigérant ?

      Cher degadezo,

      Vous avez la chance d’être jeune, beau, fort, de voter à droite et de comprendre les subtilités du langage internet.

      Sachez que tout le monde sur ce site n’est pas dans votre cas, surtout en ce qui concerne le fait d’être jeune et de comprendre le langage internet.

      Vous seriez donc sympathique d’être un peu plus clair dans vos propos en expliquant les mots lol, mdr, dorsoréfrigérant et cryospinal qui ponctuent vos mails.

      Bien à vous,

      Répondre

      • 11 juillet 2007 20:37, par Georges Abitbol (by Shinji Amonyake, Guernesey (c) )

        dorsoréfrigérant : facile, clic le mulot !

        Si j’en crois l’encyclopédie Nazipédia :

        Dorsoréfrigérant : Ad. [FroÀdanlœudos] rf. PEUR ; Réaction hostile frequemment gauchiste à tous changement décisif et bénéfique à l’humanité. Ex : "La réforme des retraites, c’est Dorsoréfrigérant !" J. Bové in "Mourem por mi pais" Ed. AlterBook 2004.

        Cryospinal : Ad. [sövekipœu] Réaction lâche provoquant une décharge éléctrique depuis la région du scrotum jusq’aux cervicales. Voir aussi Dorsoréfrigérant. Ex : "Espèce de lâche ! Connard !" Polpot à son aide de camps refusant de jouer à la roulette Cambodgienne.

        Quant au fait de savoir ce que cela traduit chez notre "ami" Degadezo (pourtant un fidèle, hélas...)...

        Espérant vous avoir éclairé, cher Duc...
        Decomplexement votre,

        Répondre

        • 12 juillet 2007 10:45, par degadezo

          dorsoréfrigérant : facile, clic le mulot !

          Cher Duc, cher Georges,

          Bien que beau, fort, et votant inlassablement à droite, vous n’imaginez tout de même pas que je puisse pondre un terme aussi alambiqué que dorsoréfrigérant. Ce curieux vocable (par ailleurs fort bien défini par notre "ami" Georges) nous est proposé par Môsieur Kala dans son article, et nous reconnaissons bien là son style raffiné digne d’un Silvio des grands jours. Bref nous sommes ici bien loin des colorés échanges Mouniresques d’antan (soupir de nostalgie...).

          Bien affectueusement,

          Répondre

          • 12 juillet 2007 17:22, par Le Vieux Duc de Millau

            dorsoréfrigérant : facile, clic le mulot !

            Cher degadezo,

            Le jour de gloire du 6 mai 2007 étant arrivé, les gauchistes Mounirisants savent qu’ils n’ont plus leur place dans notre société.

            Il n’y a plus de place pour les vauriens, les poètes et les baladins dans notre bravepatrie, et encore moins sur ce site.

            Réjouissons-nous donc au lieu de soupirer !

            Répondre

            • 12 juillet 2007 22:27, par Georges Abitbol (et Pimh Pimh, from Indonesia (c) )

              Milles excuses pour mes offenses...

              Cher Dégadezo,

              Par la présente, je recommande pour moi même votre franche absolution ; De grâce, ne me jetez pas le gant. De toute façon, Pimh Pimh, mon marjordome le ramasserai pour moi (et mourrai sans doute à l’aube au champs d’honneur à ma place, contre quelques menu primes).

              Je reconnais votre attentive lecture, et comme le Duc le dit : rejouissons nous : le paquet fiscal est proche.

              De plus, en bon Bravepatriote, vous savez que l’ennemi vient toujours de l’interieur, et comme le disait Joseph Mac Carty, "Prudence est mère de Sureté". Et suspiçion, soeur de sécurité, aurait il pu ajouter. C’est donc tout naturellement que je vous ai suspecté, n’y voyiez rien de personnel, ou d’inamicale...

              From Dubaï,
              Bye

              Répondre

  • 5 juillet 2007 09:51, par Socho

    Pourquoi les médecins ?

    Vous noterez qu’il y a encore plus d’étrangers parmi d’autres catégories professionelles. A l’éclairage lumineux de cet article, on peut se demander quand auront nous droit à :

    "Ceux qui vous construisent vos lofts vous tueront"

    "Ceux qui désamiante le Clémenceau vous tueront"

    "Ceux qui vous nourrissent à base de spécialités soit disant grecques vous tueront"

    Je vous laisse prousuivre la liste. J’attends les consignes de notre beau président pour aller marquer les portes des travailleurs kamikazes.

    Répondre

    • 11 juillet 2007 20:46, par Georges Abitbol (by Shinji Amonyake, Guernesey (c) )

      Parceque ! Les médecins !

      D’abord, permettez moi de vous corriger, jeune Socho...

      - ceux qui construisent [NOS] lofts crèveront... (hi hi...)

      - Ceux qui désamiantent le Clémenceau...vont mourir aussi (facheuse tendance, chez les pauvres ; c’est bien l’objet de cet article...)

      - "Ceux qui vous nourrissent..." Je ne vois pas bien de quoi vous parlez : Je ne sais pas pour vous, mais pour ma part, la Feta, le Tatziki et l’huile d’olive sont les seules spécialité grecques qu’il m’arrive d’ingurgiter, quand parfois je flane a Mykonos...

      Et quand à ceux les prépare, je ne les soupsçonne guère...

      Le problème des étrangers dont vous parlez, est qu’ils sont pauvres. Le point des médecins étranger est crucial : en plus, souvent ils soignent nos pauvre !!!!

      Vous vous rendez compte ! Coup double avec les médecins étrangers !
      Arf...

      Répondre

  • 5 juillet 2007 02:12, par un patriote anonyme

    Vous êtes avec nous ou contre nous

    Chers lecteurs il est temps de châtier les méchants , alors vous êtes avec nous ou contre nous !

    Les méchants fan de Pierre Perret, Michel Drucker et de TF1 sont des mécréants, la fin de l’Ouwest est proche, tremblez baby-boomers, vous allez encore plus boomer, et en plus les braves patriotes doivent être unis contre Pampers ! Pan !

    Mouahmmad du Chariot

    Voir en ligne : NTM

    Répondre

  • 4 juillet 2007 21:32, par un patriote anonyme

    Content de vous revoir reparti à votre brave hopital

    Chers amis, je vous savais un peu perdu ces derniers temps et je suis très heureux de voir voir parmi les soignés de notre brave institution psychiatrique parisienne où l’internet est désormais utilisée, et ou j’espère vous excellerez !

    Voir en ligne : mi

    Répondre

  • 4 juillet 2007 17:28, par Aoiffe de Saint Besançon

    Lecture de vacances

    Chers journalistes de Brave Patrie,

    C’est avec horreur, surprise, ô rage ô désespoir, que je viens de prendre connaissance de votre article, ou, plus précisément, de votre note de bas de page, où vous nous conseillez des lectures de vacances.
    Je suis déçue. Très déçue. Je pensais qu’une rédaction comme la vôtre avait mesuré toute la portée des propos de notre Bien-Aimé Président sur le retour de la valeur Travail, celle qui grandit l’Homme et le fait accéder au statut d’être noble, contrairement, au hasard, au chat, cet animal sournois et paresseux qui ne fait rien qu’à dormir.
    La France de l’avenir se lève tôt et travaille tard. Elle ne va pas en plus prendre des congés payés, cet abominable héritage de 1936 qui a laissé un souvenir épouvanté à tous nos biens-aimés décideurs d’aujourd’hui ?

    Répondre

    • 5 juillet 2007 00:20, par L’inconnu

      Lecture de vacances

      Et les rentiers ?

      Ils n’ont pas le droit à des vacances, eux ?

      D’ailleurs, eût égard à ce public, le choix d’un livre de poche est peu judicieux !

      Vous auriez du proposer ce même livre en version collector, avec couverture en peau d’ornithorynques, écrit à la main par des moines bouddhistes aveugles manchos, et au papier fabriqué par des jeunes vierges Birmanes ayant échappées à la prostitution...

      Répondre

      • 7 juillet 2007 14:52, par Georges Abitbol (by Myura Nakadémie, Santiago (c) )

        Lecture de vacances

        Tout a fait : Et pour ceux là ,Brave Patriotisme oblige, qui resteraient à Maubeuge ou Elboeuf, je conseille la lecture de "Das Kapital", un très bon bouquin de S.F. des années 50, je crois. L’auteur, Karl Marx, des Marx Brothers, y raconte des choses tout à fait étranges, et singulières, comme "A chacun selon ses besoins, en fonction de ses moyens"...

        Je le relis pour bien comprendre ; A moins qu’a Saint Barth, il ne soit nécéssaire de meubler ses nuits Jet Set (c’est pas du travail ça peut être ?) avec de la lecture. Après tout, ça intellectualise. On pourrait finir comme Doc Gyneco, à écrire des romans...

        Ephémeride : "Pays qui change, pays qui dérange"....
        http://coucxx.skyrock.com/ ["communiqué de la famille de Lamine Dieng" sur Rezo, temps de parole de l’opposition, ça aussi, je ne comprend pas.....

        Il est vraiment temps de se reposer : a tous bonne vacances....

        Répondre

        • 8 juillet 2007 19:18, par Aoiffe de Saint-Besançon

          Lecture de vacances

          Certes, je suis sensible à tous ces arguments. Je fais donc amende honorable, mais tiens à exprimer le désarroi ressenti devant ce terme - "vacances" - qui évoque irrésistiblement le spectre de la révolution bolchévique de 1936 et la fin de l’espoir.
          Ne serait-il pas plus judicieux - et chic - d’utiliser le terme "villégiature" pour nos amis les rentiers, qui se reposent de dures journées de non labeur durant les mois d’été, d’avril à octobre ?
          En tous cas, je ne manquerai pas d’emmener ces lectures édifiantes à Saint Barth. On ne sait jamais, il peut y avoir des moustiques récalcitrants.

          Répondre

  • 4 juillet 2007 17:18, par Délateur anonyme et fier de l’être

    Faut-il purger les médecins étrangers ?

    Avec un titre comme celui de cet article, j’ai tout d’abord penser à l’utilisation forcée de dragées Fuca, ce qui relancerait notre économie. Mais en lisant l’article, j’ai mieux compris.

    Oui, le trou de la sécu pourrait être résorbé en virant tous les terroristes médecins barbus étrangers qui prescrivent des antibiotiques inopérants à tour de bras. Non contents de nous terroriser en rendant innefficaces nos molécules face à la menace biologique, ils nous attaquent sur le front économique avec leurs prescriptions dispendieuses.

    Heureusement, nous veillons grâce au plan Vigipirate : désormais, 3 militaires armés de FAMAS et d’un OPJ patrouilleront dans chaque cabinet médical.

    Ca va chier* !

    (*rapport à la purge citée précedemment)

    Répondre

Envoyer cette page :

Vous pensez qu'un sympathisant de l'UMP peut être intéressé par cette page ? Faites-la lui découvrir !

Dernière réaction

des attentats sans aucune victimes .. comme quoi on peut être médecin et très con à la fois ...

nicolas

Retrouvez toutes les réactions des abonnés du Monde.fr lecteurs de Brave Patrie.

Liens externes

Brave Patrie n'est pas responsable du contenu des sites externes.

Abonnements

Accédez gratuitement à une information impartiale et libérée du joug marxisant des media de masse, où vous le voulez et quand vous le voulez !

RSS Twitter E-mail

Opéré par FeedBurner

Déjà vu

Il vous semble que l'Histoire bégaie ? C'est bien le cas, et comme prévu c'est une farce :

3 février 2006 : Brave Patrie s’insurge contre les caricatures du Prophète - c’est quoi, son nom, déjà ?

Tweets patriotes

Twitter

Suivez Brave Patrie sur Twitter pour encore plus de bravitude et de patriotisme.