Politique

Au nom de la dignité humaine, interdisons les combats de socialistes

En tout cas sous ce format

Didier Kala, mardi 1er juillet 2008 - 12:21 Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur del.icio.us Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Après avoir pénalisé le lancer de nain et, bien tardivement, les combats de coqs, il est temps que le législateur se penche sur une pratique qui ternit l’honneur de la France : le combat de socialistes. Plus encore que le rétrogavage des oies encore pratiqué dans certains villages isolés du Béarn, qui satisfait à une certaine idée de l’amour à la française, cette coutume illustre le passéisme d’une partie de la société et horrifie à juste titre nos partenaires internationaux, fascinés par les images qui passent en boucle sur CNN.

« Ils se font tourner dans des caves ! »

Ce que le wattage de la faible ampoule ne révèle pas, le public survolté l’imagine et il peuple les recoins sombres de ce sous-sol séquano-dionysien des chimères poisseuses péniblement arrachées au papier mâché des tracts pourrissant entre les cagettes d’un marché délaissé au profit du nouvel Auchan. C’est noir, c’est la misère, c’est Zola : c’est le 9-3.
Côté jardin, pour autant qu’on puisse associer l’idée à ces murs mangés par les promesses à demi délavées d’un amour facile quoiqu’éphémère, un conseiller municipal fabiusien local encore sous l’ivresse du Non irlandais empeste la testostérone.
Côté cour, ses muscles formidables roulant sous l’étoffe de son petit complet gris, loin de Bercy mais mis en confiance par la bercyvision que lui procurent ses petites lunettes Hugo Boss, un Gracque s’échauffe.

JPEG - 8.9 ko

« The first rule of the socialist party... » : Tyler Durden écoute attentivement la motion de François Hollande.

Ce soir deux personnes vont se donner en spectacle, très certainement jusqu’à la mort. Ils seront encouragés par une foule déshéritée qui a perdu toute confiance en l’Etat et n’espère même plus en la Française des Jeux. Alors elle se rattrape comme elle peut, cette foule, et elle prend des paris sur encore plus désespéré qu’elle : les socialistes.

Ces mines, ces kystes souterrains de détresse, se trouvent pourtant sur un territoire gagné de haute lutte par le PS lors des dernières élections cantonales. Comment dans ces conditions expliquer la frénésie autodestructrice qui anime aujourd’hui un Parti Socialiste qui pourrait se satisfaire de l’exercice du pouvoir en envoyant par exemple les enfants de la riante Seine-Saint-Denis en colonies de vacances dans le Poitou, voire les Charentes ?

« François Hollande est une pulsion anale »

Si l’activité humaine explique en partie le récent regain de tension rue de Solférino et s’il est possible de montrer du doigt des facteurs individuels (la motion est en avance cette année), les analystes rappellent volontiers que la violence au Parti Socialiste est cyclique et que des échauffourées éclatent à peu près tous les trois ans. Si l’on ajoute à ça l’effet El Niño, les conditions de la parfaite tempête sont réunies.

JPEG - 19.8 ko

Chaud, humide, bouillonnant d’une rage contenue, François Hollande est une force stabilisatrice au sein du PS.

Et, de fait, il tombe déjà plus de 120 millimètres de contributions par jour, au grand dam d’une profession journalistique accaparée par la sortie prochaine de l’album de Carla Bruni.
En l’absence d’attention médiatique, les socialistes doivent donc assurer les premiers stades de la compétition entre eux. C’est l’occasion que certains esprits malhonnêtes ont vue pour renflouer les caisses du parti : n’hésitant pas à exploiter la naïveté de jeunes militants, les cadres du parti ont organisé des paris sur les combats de socialistes.

Officiellement, il s’agit de faire financer l’impression de chaque motion par les candidats : « S’ils ne veulent pas que les militants s’esquintent les yeux à lire un programme en corps 8 troué à l’imprimante matricielle sur du PQ, va falloir qu’ils enfilent leurs poings américains et dansent un peu sur le ring » a ainsi déclaré Christophe Girard, adjoint à la culture du maire de Paris.
D’aucuns prêtent toutefois à François Hollande des intentions douteuses, et soupçonnent qu’il cherche à se constituer un trésor de guerre pour la retraite.

« Dire non à la barbarie, dire oui à la vie »

Nous aurions toutefois tort de ne voir dans ces paris qu’une affaire interne au parti marxiste. Il s’agit d’une atteinte à l’ordre public, et les risques de débordement sont présents : nous n’avons pu recouper l’information, mais il se murmure que déjà les écologistes organisent de tels combats et que des monceaux de coquillages changent de mains du côté de la mairie de Montreuil [1].
Au service des urgences de la clinique de la Dhuys, on confirme en revanche que début mai un spectateur a été gravement blessé par le mocassin qu’un assistant parlementaire ségolien avait insuffisamment noué pour tenter un triple kick retourné.

Les socialistes eux-mêmes méritent mieux. Ils ne connaissent rien d’autre, c’est vrai, mais pouvons-nous pour autant leur interdire de connaître une existence meilleure ? Ce que nous souhaitons pour un enfant soldat d’Afrique, devons-nous le leur refuser sous le prétexte qu’ils sont de gauche ?
Tout comme le lobbying industriel et les rafles le filtrage choisi de la population française, n’est-ce pas en dévoilant cette horreur qu’on donnera au citoyen apeuré l’impression qu’il la tient sous contrôle ?

A l’heure où elle assume le lourd manteau trempé de crachin celtique de la présidence européenne, notre brave patrie a le devoir moral d’humaniser le sort des socialistes, de faire en sorte que nulle part on ne souffre de ses convictions religieuses, sexuelles ou politiques.
Donnons une chance aux socialistes : diffusons les combats en prime time sur France 24, ouvrons-les aux autres partis socialistes européens et mettons-leur tous des shorts à paillettes !

Ce n’est qu’à travers de tels gestes profondément sociaux et justes que la France pourra redonner l’envie d’Europe à l’Europe, et qu’elle rayonnera à nouveau sur le monde.

Notes

[1L’ambiance est plus mesurée au MoDem, où François Bayrou attend toujours qu’un adversaire se présente. Ou un spectateur. Ou une femme de ménage. Quelqu’un.

Diffusez les vraies valeurs ! Partagez cet article !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur del.icio.us Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Réactions à Au nom de la dignité humaine, interdisons les combats de socialistes

Les vrais Patriotes pratiquent la réaction dans la joie et la bonne humeur depuis 2002. Réagissez aussi !

Déjà 18 réactions.

  • 6 juillet 2008 20:32, par un patriote anonyme

    Tellement vrai !

    L’actualité vous facilite la tâche, il n’y a plus besoin de beaucoup d’inspiration créatrice pour écrire vos articles...

    N’empêche, le socialo est une espèce en voie de disparition, que fait donc Brigitte Bardot ??? Et la WWF ???

    Mais il n’est pas encore temps de se réjouir mes amis, un danger vu nulle part ailleurs nous guette.......

    Répondre

  • - France ? Vous avez dit ’France’ ?
    - Comme c’est ringard.. Et aujourd’hui en 2008 (non en 1008 !) très facilenent balayé par le néo-OutreAtlantisme conquérant. Demain par les habiles touristes sionistes...

    Répondre

  • 2 juillet 2008 21:56, par Vigilance et démocratie

    Enfin !

    Je dois l’avouer, j’ai craint un instant qu’accablés par l’ingratitude de nos bravespatriotes ou effondrés devant l’outrecuidance dont témoignent la démission de certains généraux et les critiques odieuses de certains président de France télévision, les rédacteurs ne se laissent aller à un lâche découragement.

    Dieu soit béni, il n’en est rien.

    Merci donc de nous faire bénéficier à nouveau de la profondeur de vue qui caractérise les publications ici proposées et de dénoncer à la face du badauds ébahis et hagards les turpitudes des kryptojospiniens qui,réagissant avec une promptitude qui n’est pas sans rappeler celle du président Poncelet,tentent de faire oublier la création par un de leur suppôt d’un parti, je cite et j’en pouffe, anticapitaliste.

    Dans un autre registre, à quand un groupe BP sur Facebook, où monsieur Kala dispose déjà d’une page ? Ne serait-ce pas une des voies à explorer pour contrarier le manque d’intérêt, dénoncé dans ces pages, des Djeuns de l’UMP pour la chose publique ?

    Répondre

  • 1er juillet 2008 19:12, par Mangeur Vasquais

    Vérifiez vos sources

    Après avoir pénalisé le lancer de nain et, bien tardivement, les combats de coqs

    Pourtant, il y a bien eu très récemment le lancement d’une "personne à la verticalité contrariée" mise sur orbite le 6 mai 2007.

    De plus, je me souviens très nettement avoir vu à la télé un coq se battre le 2 mai 2007 (contre une poule, il est vrai).

    Mais que faisaient donc nos braves force de l’ordre en ce mois de mai 2007 pour qu’autant d’actes délictueux aient pu se produire au vu et au su de tous ?

    Répondre

  • Félicitations pour cet article, Monsieur Kala.

    L’on reconnaîtra immédiatement la virtuosité du publiciste attaché au témoignage d’une vérité crue et sans complaisance, énoncé dans une langue limpide et inimitable (surtout pour les anglais qui n’ont pas pu traduire le célèbre "casse-toi pauvre con" avec la verve présidentielle qui caractérise l’activité de nos dirigeants).

    Nonobstant, au-delà de la beauté du texte, ne nous leurrons pas ; le message subliminal de votre analyse (d’une inflexible clairvoyance) invite au débat de société qu’un bravepatriote ne saurait éluder.

    Aussi, est-ce avec ardeur que j’entends y prendre part. Certes la composante sociétale marxo-minimaliste est un chancre mou qui ronge les fondements-même de notre Bravepatrie.
    Certes, les tenants d’une idéologie passéiste et asservissante ne méritent guère de mansuétude.

    Cependant, le pardon étant l’apanage des âmes fortes, accueillons avec bienveillance les survivants de ces luttes intestines et rosâtres dans le giron de la Bravepatrie (moyennant évidemment une légère contribution annuelle) et, tels César accordant sa grâce au gladiateur ensanglanté (et qui n’en avait plus pour longtemps) montrons à ces égarés le chemin tarifé de la Rédemption.

    Répondre

    • Dites-moi de qui les tenants d’une idéologie passéiste et asservissante ne mériteraient pas la mansuétude.

      La mansuétude de chacun peut être méritée et méritante, pour peu qu’on s’acharne à quitter définitivement l’oppression

      Voir en ligne : Quitter définitivement l’Oppression

      Répondre

      • 25 septembre 2008 10:49, par ocsena

        Reims

        De Stéph

        Congrès de Reims

        Reims ? mon Dieu, mais c’est un ossuaire !
        - Mais non ! tu te trompes, le tombeau des rois c’est à Saint-Denis.
        - Oui mais à Reims y a quand même déjà deux éléphants qui y sont enterrés.*

        *pm. Clovis et Saint-Rémi.
        .....................................................

        Les Pensées zaz de l’Ocséna

        Ocsena, Organisation contre le système-ENA... et pour la démocratie avancée
        - http://ocsena.ouvaton.org

        Voir en ligne : http://ocsena.ouvaton.org

        Répondre

    • 25 octobre 2008 07:12, par Ocsena

      Regarde l’affaire DSK et le cas du cul en France

      Dans ces questions, je crois qu’il faut être prudent et toujours très nuancé.

      Prenons une hypothèse de travail (c’est une simple hypothèse !).

      On me dit par exemple, hypothèse donc, la carrière de Christine Lagarde doit beaucoup au cul

      -Bon ben dans ce cas, faut quand même souligner le très grand mérite.

      ................................................

      Les Pensées zaz de l’Ocséna

      Ocsena, Organisation contre le système-ENA... et pour la démocratie avancée
      - http://ocsena.ouvaton.org

      Voir en ligne : http://ocsena.ouvaton.org

      Répondre

      • 25 octobre 2008 15:54, par ocsena

        Regarde l’affaire DSK et le cas du cul en France

        Les Français : des péquenots

        Chacun pensera ce qu’il voudra : mais il me paraît clair qu’en plus d’être des lourdingues de la bite, les Français sont clairement des goujats et des mufles. Personne en haut lieu n’a un instant pensé à envoyer des fleurs à Piroska Nagy pour excuser notre pays de tous les grands emmerds qui ont été causés à cette dame.

        ................................................

        Les Pensées zaz de l’Ocséna

        Ocsena, Organisation contre le système-ENA... et pour la démocratie avancée
        - http://ocsena.ouvaton.org

        Voir en ligne : http://ocsena.ouvaton.org

        Répondre

      • 26 octobre 2008 09:22, par Ocsena

        Regarde l’affaire DSK et le cas du cul en France

        Le FMI a pour finir pleinement blanchi DSK ce week end. Tout le monde s’est aimablement congratulé dans l’assistance des pieds nickelés. DSK était seulement encore vert de frayeur et le FMI rouge de confusion.

        On s’en tire bien nous les Français : viré du FMI il devenait ministre de l’économie, c’était l’arme fatale de Sarkozy.

        ................................................

        Les Pensées zaz de l’Ocséna

        Ocsena, Organisation contre le système-ENA... et pour la démocratie avancée
        - http://ocsena.ouvaton.org

        Répondre

      • 26 octobre 2008 11:07, par un patriote anonyme

        Regarde l’affaire DSK et le cas du cul en France

        Même Vanessa Paradis à la limite a des rumeurs.

        Tu m’étonnes ! Mais à supposer qu’elle en ait, elle du moins elle ne travaille pas au FMI !

        ................................................

        Les Pensées zaz de l’Ocséna

        Ocsena, Organisation contre le système-ENA... et pour la démocratie avancée
        - http://ocsena.ouvaton.org

        Répondre

    • 18 novembre 2008 15:54, par Ocséna

      Au nom de la dignité humaine, interdisons les députés

      J’ai vu divers blogs sur le net : tout le monde unanimement est contre la minute de silence à l’Assemblée qui a été accordée au député flingueur qui s’est flingué.

      Je n’entre pas dans les argumentaires qui sont tous à peu près identiques : je ne retiens que l’extrême bonne nouvelle globale : plus personne strictement ne peut souffrir les députés, même vivants et même n’ayant tué encore personne.

      ................................................

      Les Pensées zaz de l’Ocséna

      Ocsena, Organisation contre le système-ENA... et pour la démocratie avancée
      - http://ocsena.ouvaton.org

      Voir en ligne : http://ocsena.ouvaton.org

      Répondre

Envoyer cette page :

Vous pensez qu'un sympathisant de l'UMP peut être intéressé par cette page ? Faites-la lui découvrir !

Dernière réaction

L’actualité vous facilite la tâche, il n’y a plus besoin de beaucoup d’inspiration créatrice pour écrire vos articles... N’empêche, le socialo est une espèce en (...)

Un patriote anonyme

Retrouvez toutes les réactions des abonnés du Monde.fr lecteurs de Brave Patrie.

Abonnements

Accédez gratuitement à une information impartiale et libérée du joug marxisant des media de masse, où vous le voulez et quand vous le voulez !

RSS Twitter E-mail

Opéré par FeedBurner

Déjà vu

Il vous semble que l'Histoire bégaie ? C'est bien le cas, et comme prévu c'est une farce :

3 février 2006 : Brave Patrie s’insurge contre les caricatures du Prophète - c’est quoi, son nom, déjà ?

Tweets patriotes

Twitter

Suivez Brave Patrie sur Twitter pour encore plus de bravitude et de patriotisme.