Monde

Islamo-gauchisme

#iranelection : "Bah, où qu’il est mon vote ?"

Alfred-Georges, samedi 20 juin 2009 - 00:22 Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur del.icio.us Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

"Mais où est mon vote ?", demandent unanimement les iraniens déçus par
le résultat des élections présidentielles. "Dans ton cul", répond l’ayatollah Khamenei, qui manifestement n’a pas l’intention de retirer son soutien au sortant réélu, Mahmoud Ahmadinejad. L’occident médusé s’attendait à un recomptage des voix. Il n’en sera rien : le guide suprême de la révolution islamique s’y refuse.

JPEG - 31.8 ko

Mahmoud Ahmadinejad, réélu avec près de 157% des suffrages

"Ὦ ξεῖν’, ἀγγέλλειν Λακεδαιμονίοις ὅτι τῇδε κείμεθα, τοῖς κείνων ῥήμασι πειθόμενοι", disait Hérodote après une quinzaine de pastis. Et oui, il est bien loin le temps glorieux de Sparte, qui foutait grave sur la gueule de Xerxès aux Thermopyles. Et si Léonidas avait été un peu moins con, on n’en serait probablement pas là. Les perses eurent été occidentalisés et nous ne serions pas forcés de contempler ce lamentable spectacle des iraniens qui ne savent pas voter correctement.

Abstraction faite des 200% de taux de participation – même Nicolas Sarkozy n’a pas fait mieux – on pouvait s’attendre à un peu de considération de la part de Khamenei, qui n’est pas arrivé là par l’opération du Saint Esprit, c’est le moins qu’on puisse dire. Et au lieu de dire merci, cet immonde cafard nous crache à la gueule, avec le soutien du complot gauchiste mondialisé.

Du coup, les opposants et supporters du démocrate Moussavi, qui était à Woodstock en 69 si l’on en croit Facebook, ne se sentent plus pisser. Ils réclament la libéralisation totale de la société iranienne et organisent des manifestations aussi massives que spontanées. La jeunesse iranienne est le fer de lance de ce mouvement réformateur. On tape sur les flics, on brandit des pancartes, on montre son sexe et on partouze dans les ruelles de Téhéran. Les slogans sont durs envers le pouvoir des Ayatollahs : "Liberté chérie !" ou encore "Allah va te faire enculer !". Même les femmes s’y mettent. Les partisanes de Moussavi enlèvent une chaussure, parfois deux, voire exhibent une mèche de cheveux fraichement coupée en signe de révolte. "Je suis tellement révoltée que j’ai envie de montrer mon doigt", affirme Micheline D.

Attribut du pouvoir totalitaire, le gouvernement iranien censure la presse et interdit l’accès à son territoire aux journalistes occidentaux. Heureusement que le ouebe existe pour diffuser aux quatre coins du globe une information hyper fiable. Les iraniens ont fait de Twitter, la plateforme de microblogging, leur principal média de substitution. C’est ainsi qu’on a su que le 18 juin, à 14h32, le pauvre Ahmed F. était victime de persécutions policières, et qu’à 15h43, Momo Z. est allé faire un gros caca.

PNG - 147.6 ko

La hotline iranienne ne répond plus : c’est chiant

La communauté internationale est "bigrement préoccupée" ou "foutrement préoccupée" par tout ce bordel. Nicolas Sarkozy n’a pas mâché ses mots : "Putain, je suis vraiment très préoccupé". L’occident est en effet inquiet du renouvellement d’Ahmadinejad dans ses fonctions. Le président iranien ne rechignerait pas à épurer le ghetto de Tel Aviv avec son gros missile sol-sol. Les experts confirment : "Il mettrait bien sa quenelle dans le fion du sionisme", explique D. M’b M’b, producteur de porno antisémite.

En France, la solidarité s’organise. Certains parlementaires ont décidé d’en rajouter à cet énorme tas de merde qu’est le droit français pour inviter les musulmanes intégristes à se libérer du joug iranien en quittant leurs burqas, symbole de l’avilissement de la pétasse. "On va enfin savoir qui est Batman", se réjouit André Gerin. Et oui, faut dire qu’ici, on a des principes : quand on cogne, on a envie de savoir où.

Bref, une intense mobilisation autour de la question iranienne agite le monde entier. On attend désormais la réaction américaine, qui en principe devrait consister en une guerre. C’est vraiment le moins qu’on puisse faire pour ce pauvre peuple qui manifestement, ne sait pas se démmerder tout seul.

Diffusez les vraies valeurs ! Partagez cet article !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur del.icio.us Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Réactions à #iranelection :

Les vrais Patriotes pratiquent la réaction dans la joie et la bonne humeur depuis 2002. Réagissez aussi !

Déjà 8 réactions.

  • nous viendrait pas à l’idée qu’on s’est fait enculer...
    une bonne chosed’ailleurs, ça fait moins mal...
    en passanrt l’idée même que les iraniens votent, je trouve ça revoltant. c’est pas des sous hommes ? bien sur que si, puisque nous on est du bon coté ! chuis con hein ?

    Répondre

  • 22 juin 2009 22:21, par Silvio Musso les Nids

    #iranelection : "Bah, où qu’il est mon vote ?"

    J’ai entendu dire que Mahmoud Ahmadinejad venait d’être élu à la mairie de Perpignan. Quelqu’un confirme ?

    Répondre

  • 20 juin 2009 14:58, par il y a vote et vote

    #iranelection : "Bah, où qu’il est mon vote ?"

    Le systeme electoral iranien de type plebicitaire avec des bulletins de vote sans nom de candidats ni signes distinctifs est a la base de la fraude que tous les candidats ont pratiqué .

    Tous les politiques du monde le savent depuis des années, le desordre en cours est donc bien programmé par tous, il s’agit de mater le peuple iranien qui est “incontrolable “ depuis la chute du Shah...

    Répondre

  • 20 juin 2009 12:21, par Le travail rend libre

    #iranelection : "Bah, où qu’il est mon vote ?"

    Ca me fait vraiment mal au coeur de voir le seul pays au monde où il n’y a pas d’homosexuels, pris dans la tourmente ! C’est incompréhensible, d’habitude il n’y a jamais aucun problème en Iran.

    Il y a fort à parier que c’est ce bolchévique de Hossein Moussavi qui a fait venir des hordes de tapettes du Pakistan voisin, pour bourrer les urnes en sa faveur !

    C’est vraiment pas très fair-play de sa part ! Gageons qu’il achète le dvd de Lionel Jospin : " comment partir dignement après une lourde défaite électorale " et qu’il revienne rapidement à la raison.

    Le Perse est un homme de culture et de sagesse, ce ne sont pas quelques manifestations de mécréants et de mauvais perdants qui vont troubler durablement l’ordre public.

    Quelques coups de fouets et quelques fessées cul nu en public à ces hommes à de mauvaise vie qui appellent à des réformes devraient remettre le pays sur le droit chemin.

    Khameinei entend ceux qui manifestent, mais il entend aussi ceux qui ne manifestent pas, ce ne sont pas quelques syndicalistes irresponsables qui vont ternir l’image de l’Iran.

    Répondre

    • Votre remarque est tout à fait juste Monsieur Alfred-Georges, l’homosexualité n’existe pas en Iran.
      Pas de PD, y’a quand même du bon !!!!

      Merci qui ???? Merci RRRRooomméénnniii ....
      On peut donc trouver normal qu’ils s’enfoncent leur vote dans le cul quand ils leur restent une main bien sûr !

      La rébellion prend une drôle de tournure dans ces contrées éculées.

      Bon ben en attendant une éventuelle émancipation de ces peuplades, mais peut-on y croire, la Burka arrive sur nos côtes pour concurrencer nos mini-jupes et autres strings.

      Répondre

  • 20 juin 2009 11:36, par un patriote anonyme

    #iranelection : "Bah, où qu’il est mon vote ?"

    De toute façon, le gouvernement Perse était bien obligé de faire quelque chose face à cette étrange coutule locale qui donne aux musulmans le droit de voter.

    Déjà qu’on l’a donné aux femmes et aux jeunes...

    Répondre

  • 20 juin 2009 09:44, par zorglub

    #iranelection : "Bah, où qu’il est mon vote ?"

    A destination du Brave Patriote qui s’exprime sur une autre Brave Patrie trop éloignée de lui pour qu’il ait toutes les clés de compréhension, je signale cet article issu d’un journal diffusé dans une troisième Brave Patrie, s’exprimant lui-même sur la deuxième (notons que la 2ème et la 3ème sont, elles aussi, très éloignées l’une de l’autre ...)

    http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2009/06/14/AR2009061401757.html

    Conclusion : chaque Patriote, tout Brave qu’il soit, ferait bien de veiller à ne s’occuper QUE de ses affaires intérieures.
    En ce qui concerne les relations interPatriotiques, il s’appliquera à ignorer le plus possible les agissements de ses semblables dès lors que ceux-ci sont allogènes. Cela relève tout simplement du Brave Devoir de non-ingérence auquel chaque Brave Patriote doit se plier.

    "Chacun chez soi et les Braves seront bien gardés"

    Répondre

Envoyer cette page :

Vous pensez qu'un sympathisant de l'UMP peut être intéressé par cette page ? Faites-la lui découvrir !

Dernière réaction

nous viendrait pas à l’idée qu’on s’est fait enculer... une bonne chosed’ailleurs, ça fait moins mal... en passanrt l’idée même que les iraniens votent, je trouve (...)

sergio

Retrouvez toutes les réactions des abonnés du Monde.fr lecteurs de Brave Patrie.

Sur le même sujet

Abonnements

Accédez gratuitement à une information impartiale et libérée du joug marxisant des media de masse, où vous le voulez et quand vous le voulez !

RSS Twitter E-mail

Opéré par FeedBurner

Déjà vu

Il vous semble que l'Histoire bégaie ? C'est bien le cas, et comme prévu c'est une farce :

3 février 2006 : Brave Patrie s’insurge contre les caricatures du Prophète - c’est quoi, son nom, déjà ?

Tweets patriotes

Twitter

Suivez Brave Patrie sur Twitter pour encore plus de bravitude et de patriotisme.