Editorial

Communiqué spécial de Bravepatrie.com

Juan Marcos Von Braun, jeudi 24 novembre 2005 - 16:11 Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur del.icio.us Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Bravepatrie.com, à l’issue d’une réunion extraordinaire de son comité de rédaction, a décidé ce midi à l’unanimité d’adopter la motion suivante visant à réagir aux évènements tragiques qui secouent la vie d’un certain organe de presse rouge-fluo.

Cher confrères du quotidien Libération,

C’est avec effroi et stupeur que nous avons appris, ce matin, que la rédaction de votre journal entrait dans son troisième jour de grève consécutif.

Décider d’entrer en grève n’est pas une chose facile pour quiconque est animé de l’éthique de la profession de journaliste. La grève, comme le meurtre ou le viol des animaux, est un crime intolérable et inexpiable. Il arrive cependant que les circonstances excusent, justifient, voire légitiment cette solution inspirée par le désespoir. Et il est incontestable, au vu de la situation endurée par votre publication, que le recours à une telle extrémité s’imposait parfaitement.

En effet, depuis 1973, un quarteron de « révolutionnaires » issus de la fange soixante-huitarde a pris, à la faveur de manipulations inavouables, le contrôle de l’organe de presse emblématique des années Pompidou, dont le nom était à l’origine inspiré de l’action héroïque du Général de Gaulle (la libération de la France).

Ce putsch inqualifiable a rapidement été suivi par l’apposition d’une véritable chape de plomb sur la politique éditoriale de votre publication. Supprimés, les différents « tuyaux » boursiers qui émaillaient les pages riante de ce journal populaire qu’on appelait alors ’Ration, en référence à l’ordinaire des anciens combattants de la Guerre d’Indochine à l’origine de sa fondation.

Supprimées aussi, les rubriques qui traitaient avec sérieux de la vie dans nos colonies.

Supprimée encore, la tribune libre où s’exprimait si brillamment, chaque jour, Alain Peyrefitte.

Le déclin de ’Ration (devenu entre-temps connu, dans les milieux maoistes, sous le nom de “Libé”) s’est aggravé au gré d’une politique d’embauche opérant de profondes discriminations idéologiques. On se rappelle de l’affaire célèbre du rejet, à 15 reprises, du CV d’Ivan Rioufol par le service ressources humaines du journal, ou du licenciement honteux de Claude Imbert, l’excellent rédacteur des pages culinaires de la publication. Plus près de nous, comment oublier l’odieuse tentative de faire disparaître Florence Aubenas (réputée proche de Christine Boutin) lors d’un banal reportage en Irak ?

Il était temps, en ce jour, que se dressent enfin contre la clique au pouvoir les forces vives de Libération, qui, après ces noires années passées à courber l’échine sous le knout trotskiste de Serge July et de ses comparses, demandent enfin, avec dignité, à l’instar de leurs confrères du Figaro, du Point ou de Bravepatrie.com, le droit de dire la vérité aux français. Le droit d’encourager notre gouvernement dans sa politique innovante et audacieuse. Le droit de combattre de sa plume l’arc-boutage réactionnaire sur des acquis sociaux d’un autre âge. Et surtout, le droit de constater, chaque matin, la vigueur avec laquelle se manifeste notre redressement national.

Pour cette raison, la rédaction de Bravepatrie.com :

1) exprime sa complète solidarité avec celle du quotidien Libération, en lutte héroïque contre l’oppression bolchévique.

2) en appelle officiellement à Messieurs Dassault, Lagardère ou GIAT, ou à tout autre fabricant de mines anti-personnel et gaz de combat, pour prendre sous leur aile de manière durable les équipes talentueuses du quotidien Libération, et faire respecter leur droit, après des décennies de tutelle tyrannique de l’hydre socialo-communiste, à l’expression d’idées saines dans leur publication.

La rédaction.

Diffusez les vraies valeurs ! Partagez cet article !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur del.icio.us Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Réactions à Communiqué spécial de Bravepatrie.com

Les vrais Patriotes pratiquent la réaction dans la joie et la bonne humeur depuis 2002. Réagissez aussi !

Déjà 13 réactions.

  • 15 septembre 2006 21:54, par un patriote anonyme

    Communiqué spécial de Bravepatrie.com

    L’hydre a 2 pets, qu’ils vous etouffent

    Répondre

  • 1er décembre 2005 10:44, par zozo

    > Communiqué spécial de Bravepatrie.com

    oh ben, ça d’viens sélrieux por ici ...
    - la dialectique en politique, /.../ c’est un peu comme changer de vitesse en automobile.
    - Oui, mais y’a des boites automatiques aussi ..!!?? [1]

    Spip, la boite automatique de votre dialectique.

    [1] Lelouch ...

    Répondre

  • 30 novembre 2005 17:10, par un patriote anonyme

    Et la publicité ?

    Comme le rappelaient encore y’a pas si longtemps les Bolcheviques de PLPL, Libération contient encore des articles ! Alors que si y’avait que de la pub, ça serait comme les magazines pour Etudiants : jamais lus mais toujours rentables.
    Ah ah ah, la belle vie étudiante !

    Voir en ligne : Ma pub

    Répondre

  • 30 novembre 2005 13:01, par brigitte.macreuse

    petites annonces gratuites

    Quoi, qu’apprends-je : plus de petites annonces gratuites dans libé. Va encore falloir que je retourne ce con de Jean-Paul si je veux qu’il soit dans le bon sens dans son cercueuil !

    Serge J. Gardien de cimetière

    Répondre

  • 28 novembre 2005 12:41, par Captain Couk

    > Soutien pour nos camarades

    Annonce LIBE n° 231045890 : " A V. Jonque parfait état - prix dérisoire cause mérule - contact au journal qui transmettra."

    Répondre

  • 26 novembre 2005 04:19, par Marc et Charles Nouvoila

    > Communiqué spécial de Bravepatrie.com

    Je ne saurai trop vous remercier pour le lien vers l’article de M. Roufiol.
    Sa phraséologie choisie ("intifada", "maîtrise du français"), ses vérité vraies sur les régies publiques de transport et sur les trotskistes de Ration en font un modèle du genre.
    Sincères félicitations pour cet article subtil et réaliste.

    Enfin le retour de l’adage "travail, famille, patrie".

    Répondre

  • 25 novembre 2005 10:52, par Stripthis

    > Communiqué spécial de Bravepatrie.com

    Vous y allez un peu fort mon cher Juan Marcos Von Braun avec notre cher M.July qui à renoncé depuis longtemps à son honteux passé bolchévique lorsque ses fréquentations se sont améliorées. Remercions nos chers marchands d’armes brave-patriotes, qui s’échinent à relancer la croissance au dela meme de nos frontières, de l’avoir initié aux joies des ménages (monogames) mondains.

    Répondre

  • 24 novembre 2005 18:00, par un lecteur passionné du Figaro économie

    Esprit de responsabilité et sens des valeurs

    Saluons aussi l’esprit de responsabilité des salariés de Libération, qui ont su décider courageusement en assemblée générale de réactiver le site web mis en grève, par crainte de "perdre leur référencement dans google". Un tel sens de la responsabilité vis-à-vis du capital de leurs actionnaires (dont M. Rothschild que je tiens à saluer ici pour son courageux engagement dans la lutte contre le maoïsme) est tout à leur honneur.

    Alors que d’irresponsables saboteurs communistes n’hésitent pas à mettre Marseille à pied, voire à priver la BravePatrie de ses chemins de fers, l’équipe de Libération se laisse dicter sa conduite par une start-up américaine côtée en bourse ! Le voilà le vrai sens des valeurs bravepatriote ! La main invisible du marché fait au mieux pour tous, et seule la racaille trotsko-maoïste persiste dans ses erreurs (qui ont fait des millions de morts et causé un tort grave aux petits actionnaires de tous les pays, sans parler de l’emprunt russe - mais je m’emporte...)

    Voir la rédaction de BravePatrie soutenir avec autant de ferveur des confrères engagés dans une difficile lutte vers un véritable réalignement idéologique avec l’axe du Bien (assorti d’une sévère auto-critique hein !) fait chaud au coeur.

    Merci M. Von Braun,
    merci bravepatrie.com,
    et surtout merci au Nasdaq et au Dow Jones, véritables boussoles morales de notre époque.

    Votre dévoué lecteur passionné

    Répondre

    • 26 novembre 2005 00:13, par un patriote anonyme

      > Esprit de responsabilité et sens des valeurs

      « assorti d’une sévère auto-critique hein ! »

      OH OUI !! J’adorerai contempler CA !

      Répondre

      • 15 septembre 2006 21:56, par un patriote anonyme

        > Esprit de responsabilité et sens des valeurs

        Regardez dans la glace de votre salle de bains et dites

        j’suis con, j’suis con.............................

        Répondre

      • 13 juillet 2015 19:24, par Verlene

        > Esprit de responsabilit

        hey there and thank you for your information - I have definitely picked up something new from right here. I did however expertise some technical issues using this web site, since I experienced to reload the website a lot of times previous to I could get it to load correctly. I had been wondering if your hosting is OK ? Not that I’m complaining, but sluggish loading instances times will often affect your placement in google and could damage your quality score if ads and marketing with Adwords. Well I’m adding this RSS to my email and could look out for a lot more of your respective intriguing content. Make sure you update this again soon.

        Voir en ligne : AletaOFeichtner

        Répondre

Envoyer cette page :

Vous pensez qu'un sympathisant de l'UMP peut être intéressé par cette page ? Faites-la lui découvrir !

Dernière réaction

L’hydre a 2 pets, qu’ils vous etouffent

Un patriote anonyme

Retrouvez toutes les réactions des abonnés du Monde.fr lecteurs de Brave Patrie.

Sur le même sujet

Abonnements

Accédez gratuitement à une information impartiale et libérée du joug marxisant des media de masse, où vous le voulez et quand vous le voulez !

RSS Twitter E-mail

Opéré par FeedBurner

Déjà vu

Il vous semble que l'Histoire bégaie ? C'est bien le cas, et comme prévu c'est une farce :

3 février 2006 : Brave Patrie s’insurge contre les caricatures du Prophète - c’est quoi, son nom, déjà ?

Tweets patriotes

Twitter

Suivez Brave Patrie sur Twitter pour encore plus de bravitude et de patriotisme.