Politique

Jacques Chirac envisage un référendum sur le CPE

Villepin commande 50 tonnes de chaux vive

Didier Kala, mercredi 29 mars 2006 - 09:59 Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur del.icio.us Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

La chienlit, c’est fini : au soir de la formidable journée de mobilisation policière, les agents provocateurs de l’Anti-France ont déclaré leur reddition inconditionnelle et ont remis leur sort entre les mains du président de la République. Sortant de la réserve qui lui est coutumière, Jacques Chirac devrait s’exprimer vendredi ou dimanche aux actualités parlées et annoncer un référendum sur le CPE.

Prise en otage des usagers des universités, saccage de la pelouse des Invalides, retards intolérables du UBAN de 8h32... la France était au bord du gouffre, un gouffre que même la plus potache des opérations de contestation ne pouvait faire totalement oublier à une population terrifiée : quand c’est l’abîme qui se profile derrière le tailleur souillé d’œuf de Mme Royal, on ne peut rire totalement de bon cœur.
Ce climat de terreur qui étreignait la Patrie, il a fallu attendre le passage à l’heure d’été pour le voir se dissiper : il y a depuis hier une heure de lumière en plus dans le cœur des Français.

JPEG - 11.7 ko
All your base are belong to us

Nicolas Sarkozy après la prise de la dernière barricade de la place de la République.

Il a en effet fallu que le ministre de l’Intérieur prenne les choses en main pour que l’ordre revienne en France : en préconisant à ses hommes d’arrêter le plus de casseurs possible - « et si possible des clandestins » - et en reprenant lui-même, à mains nues, la dernière des barricades de la place de la République, Nicolas Sarkozy a clairement démontré aux agitateurs qui tenait les rênes du pouvoir dans ce pays.

L’impressionnante mobilisation de CRS d’hier - ils étaient un million dans les rues selon les syndicats, trois millions selon la police - a donc su mettre un terme au climat insurrectionnel que M. de Villepin n’avait su endiguer malgré ses nombreuses concessions aux manifestants, dont celle, un réel sacrifice pour le Premier ministre, du contrôle rigoureux du prix de la merguez sur le trajet du cortège.
Le résultat ne s’est pas fait attendre : réfugiés sur le toit de l’abribus en face du Habitat, les leaders dépenaillés de cinq syndicats (CGT, CFDT, CFE-CGC et FO) ont rendu les armes et demandé la grâce du président de la République.
A l’Elysée, on n’avait pas encore réagi ce matin : « Tant qu’on n’a pas reçu d’avis de recommandé, on ne bouge pas. Sauf s’ils tentent une sortie désespérée vers le Léon de Bruxelles, on devrait assister à des cas d’anthropophagie d’ici demain. ». Premiers en ligne, François Chérèque et Jean-Claude Mailly ont demandé solennellement aux employés de la Poste de reprendre le travail.

Des plans de contingence n’en sont pas moins mis en place. Parmi ceux-ci, la solution du référendum semble avoir la faveur du chef de l’Etat : grand amateur du genre, Jacques Chirac reste en effet sur les succès de celui sur le quinquennat (73% de oui en 2000) et du plébiscite de 2002.
Pour cet immense stratège, il serait en outre infiniment amusant de faire éjecter du tatami les preneurs d’otages d’hier - à peine 3,5% de la population française défilaient le 28 mars - par l’immense majorité de leurs concitoyens.
En confiant l’organisation d’un référendum à Jean Tibéri, revenu en grâce avant l’inculpation du chef de l’Etat les échéances de 2007, le camp présidentiel estime que le Oui peut gagner avec 50 ou 60 points d’avance.

On semble aussi chercher des solutions à Matignon, où l’on assure que Dominique de Villepin a bougé pendant la nuit : « Quand je suis allée me coucher, il était à côté de la fontaine à oiseaux, et je crois qu’il faisait face à l’ouest. Ce matin, je suis catégorique, il regardait plutôt vers le nord-nord-ouest. Il y a eu du vent, c’est vrai, mais bon. » déclare ainsi Mare-Laure, son épouse.
Selon ses plus proches conseillers, en revanche, le Premier ministre entend bien rester droit dans ses mocassins et réfléchit à une solution plus radicale pour mater la rébellion : « Dom a beaucoup appris ces dernières années. C’est vrai qu’il semblait regarder vers la rue de l’Université ce matin. On pouvait voir le feu dans ses yeux, il était très Sturm und Drang... » confie un proche sous couvert d’anonymat, avant d’ajouter que M. de Villepin s’était « bien rencardé sur la chimie ces derniers jours. Pourquoi il a commandé 50 tonnes de chaux vive, je n’en ai aucune idée mais je crois qu’il a un plan à soumettre à Chirac dans l’après-midi. »

Quelle que soit la solution retenue par les instances dirigeantes pour mettre un terme à l’enquiquinant problème de la contestation anti-CPE, il semble toutefois assuré que les Français auront bientôt l’occasion de retrouver leur bonne humeur.

Diffusez les vraies valeurs ! Partagez cet article !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur del.icio.us Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Réactions à Jacques Chirac envisage un référendum sur le CPE

Les vrais Patriotes pratiquent la réaction dans la joie et la bonne humeur depuis 2002. Réagissez aussi !

Déjà 65 réactions.

  • 2 avril 2006 18:17, par GENERAL de GAULLE !

    Jacques Chirac envisage un référendum sur le CPE

    TOUT faux mes bichettes bleu-blanc-rouge...burka-halal

    J’avais prédit voici plusieurs années :"comment voulez-vous gouverner un pays qui possède 258 sortes de fromages ..."

    le CPE ?....CQFD...

    @+++mes bichettes d’amour...il vous reste Morandini ou TF1
    pour vous consoler !!!

    Tonton Ravachol

    Voir en ligne : TOUT FAUX mes BICHETTES !

    Répondre

  • 31 mars 2006 16:14, par Michel DEBRAY

    Jacques Chirac envisage un référendum sur le CPE

    Chirac va promulguer la loi.

    On a tendance à oublier que ces dispositions ne datent pas d’hier et que Jospin et Chirac en avait signé les principes à Madrid, en 1999, je crois. On a tendance à oublier que toutes les actions politiques néolibérales sont impulsées par l’Europe. Les gouvernants sont les "otages" consentants de l’Europe, de l’OCDE, du FMI et de la Banque mondiale...

    Pour qui regarde ce qui se passe chez nos voisins, actuellement, il est facile de constater - même si les médias font l’impasse - que ça manifeste au Portugal, en Espagne, en Allemagne, en Pologne, en Belgique, aux Pays-Bas et bien sûr en Italie. Pour les mêmes raisons qu’en France.

    Le CPE est la régression de trop. Trop c’est trop.

    Cependant, on ne pourra pas mobiliser indéfiniment. C’est pourquoi il faut envisager d’autres formes d’actions, moins voyantes, moins épuisantes mais plus efficaces.

    Restriction, voire GRÈVE, chez ceux qui ont un peu de moyens, de la CONSOMMATION ;
    BOYCOTT absolu des médias, de la presse vendue au libéralisme (plus de Monde, plus de Libé, plus de Nouvel Obs...) ;
    GRÈVE et/ou DÉMISSION des bénévoles du MONDE ASSOCIATIF qui contribue largement à huiler la machine sociale ;
    FERMETURE immédiate ou retrait total de l’argent sur les COMPTES BANCAIRES ;
    OPÉRATIONS ville-morte, commerce mort, génération morte ; MANIFESTATIONS ABSOLUMENT SILENCIEUSES ;
    SIT IN géants, SIESTES GÉANTES de 14 à 17 heures... ;
    FAIRE EXACTEMENT le contraire que ce que les pouvoirs médiatiques, la publicité et autres "prescripteurs" pseudo-institutionnels recommandent ;
    ACTES DE DÉSOBÉISSANCE CIVILE en tout genre...

    Frappons là où ça fait mal : aux porte-feuilles, aux médias, aux symboles.

    VITE

    Salut & fraternité
    Michel DEBRAY
    m_debray@club-internet.fr

    Voir en ligne : LE POILNET DANS LA MAIN

    Répondre

    • 31 mars 2006 18:45, par un patriote anonyme

      Jacques Chirac envisage un référendum sur le CPE

      y’a rien de prévu pour la baise ? vous irez pas loin.

      P.W.

      Répondre

    • 31 mars 2006 20:54, par D’ici et là

      Jacques Chirac envisage un référendum sur le CPE

      Je propose faire subir à l’Elysée un Bukkake Géant !

      Avec 3 millions d’hommes dans la rue, ça aurait de la gueule, non ?

      Répondre

      • 3 avril 2006 01:25, par sans faim sans fin

        Jacques Chirc envisage un référendum sur le CPE

        c’est quoi un bukkake ????

        ça a l’air drole !

        ouais et pis moi je propose qu on arrête tous de respirer et comme ça ben on sera tous mort et comme ça on pourra plus payer d’impot et pis ils seront vachement pauvre parce que ils auront plus d’argent et puis il n’y aura plus d’electeurs et ils seront tous embétés voila !! na !

        non mais soyons sérieux si on veut comme notre maitre le professeur von braun redonner à notre patrie le luxe qu’elle mérite , il faut d’urgence abattre quelques manifestants dégénérés et vite ouvrir de magnifiques fabriques de lustres !... .( en chrystal ! )

        pour y mettre au travail les quelques survivants que dans son immense générosité notre gouvernement aura pris soin d’épargner !!!

        pour l’exemple !!
        pour la France !!

        Répondre

      • 7 avril 2006 13:54, par Captain Couk

        Jacques Chirac envisage un référendum sur le CPE

        Une autre version du plan "B"

        Répondre

    • 7 avril 2006 13:50, par Captain Couk

      Barcelone

      Enfin, c’est toujours en Espagne

      Répondre

      • 30 juin 2015 22:28, par Anke

        Barcelone Barcelone

        Nice post. I learn something totally new and challenging on sites I stumbleupon on a daily basis. It will always be interesting to read through content from other authors and use something from their sites.

        Voir en ligne : ClairPMunkberg

        Répondre

  • 30 mars 2006 15:32, par freeloader754

    all your votes are belong to me

    AYB le retour de sarkogamer, excellent...

    Répondre

  • 30 mars 2006 15:31, par Un Brave Patriote..

    Jacques Chirac envisage un référendum sur le CPE

    J’adore tout simplement.

    Répondre

    • 12 juillet 2015 22:26, par Christopher

      Jacques Chirac envisage un r

      Thank you for the auspicious writeup. It in fact was a amusement account it. Look advanced to more added agreeable from you ! By the way, how could we communicate ?

      Voir en ligne : DelorasULarve

      Répondre

  • Et voilà !
    La rue ne veut pas du cpe ?? Tant pis, on demandera aux urnes !
    Le référendum a fait ses preuves, et au moins on est certain de connaître la vraie opinion des vrai gens (ceux qui ne sont pas manipulés par les syndicats gaucho-anarchiste étudiants (si si ça doit bien représenter un ou deux milliers de parsonnes en France...)

    Au pire, si cette voie ne donne toujours pas le résultat attendu, on peut lâcher une dissolution de l’Assemblée Nationale pour faire taire la contestation !

    Sus aux geulards !!!

    Répondre

  • 30 mars 2006 00:00, par L’inconnu

    Le soude, c’est bien...

    MAis il y a mieux : à savoir le cochon affamé !

    Il faut donc de toute urgence exiger des éleveurs de cochons Bretons qu’ils arretent de nourrir leur sympathique bestiole.

    Après, restera à regler le douloureux problème (pour le transit intestinal des porcs...) de la valorisation des dents, qui sont les déchets terminaux à prévoir dans ce type de traitement de la racaille Bolchviko-situationnisto-cannabisomane

    Répondre

    • 4 juillet 2015 03:50, par Muhammad

      Le soude, c’est bien...

      We stumbled over here coming from a different web address and thought I may as well check things out. I like what I see so now i’m following you. Look forward to looking into your web page repeatedly.

      Voir en ligne : LouraSGeimer

      Répondre

  • 29 mars 2006 22:20, par malkovitch

    les lofters rentre à l’Ump !

    Steevy l’ex-prisonnier du loft vient de faire don coming out : il est UMP , il à même pris une carte d’adhésion via internet !
    les temps sont dures pour l’ump !

    Voir en ligne : triste monde cruel

    Répondre

  • 29 mars 2006 22:17, par malkovitch

    Jacques Chirac envisage un référendum sur le CPE

    j’aurais préféré la dissolution de l’assemblée, la révocation du premier ministre qui ne sait pas faire passer un projet de loi discrètement sans se faire remarquer par les syndicats et la plèbe !...

    j’envisage aussi que les cours de perdus soient rattrapé aux moi de juillet, les forces de l’ordre accompaganant nos étudiants "sécheurs" et leur encadrement en direction des amphis !

    Voir en ligne : triste monde cruel

    Répondre

  • 29 mars 2006 18:29, par ReviensRaffarin

    Finalement j’aimais bien Raffarin

    Qu’il était bon cet homme venu du terroir. Il lui en restait accrochée aux pompes, de la gadoue poitevine. Ah ce n’est pas comme l’emperruqué autiste qui n’a jamais marché que sur des tapis ! Il n’a jamais eu à vendre un paquet de café Jacques Vabre ! Jamais eu à négocier un bonus sur le nombre de palettes pour Mammouth !
    Certes l’ami (j’ose !) Raffarin s’est pris des claques dans la gueule mais c’était surtout de la part de ses potes du gourvernement et du parti. Et il en était presque touchant d’être aussi maltraité. Et les Raffarinades... Qu’aurait-il dit ?
    "Les manif grossissent mais le boulevard Voltaire est long"

    En revanche, c’est sûr, il n’y aura pas grand monde pour pleurer l’asperge gominée... Les autres sont au mieux au balcon en train de se marrer (il est où Breton ? et Clément ? ) Quant à Chi, il s’occupe du roi et de la reine d’Espagne...
    Juppé pourra sûrement lui trouver un job. Dans une Université !!!

    Répondre

  • 29 mars 2006 17:08, par Olivou

    Putain c’est bon ;)

    Dieu que j’aime ce site ;))

    Répondre

    • 29 mars 2006 22:39, par Marais Charles

      Putain c’est bon ;)

      et les réclames d’occupation pardon de collaboration active à la libération de la Brave Patrie ( le Bouclier de notre bien aimé Maréchal avec l’épée de notre grand génèral ) , , Chapeau bas

      Répondre

  • 29 mars 2006 15:24, par un patriote anonyme

    Jacques Chirac envisage un référendum sur le CPE

    Vous êtes démentiel.

    Répondre

  • 29 mars 2006 15:22, par C’est trop facile de critiquer

    Jacques Chirac envisage un référendum sur le CPE

    215 000 adhérents à l’ump en 2005, mais plus que 137 000 en 2006. Ils ont été embauchés en CPE ?

    Répondre

  • 29 mars 2006 14:48, par Silvio Musso les Nids

    Dernier baroud d’honneur pour le Guide de la Nation

    Jacques va donc enfin organisé un référendum. Le brave peuple pourra enfin exprimer sa désapprobation devant le pitoyable spectacle offert par des manifestants dont la principale occupation intellectuelle est de trouver une signification "drôle" à l’abréviation CPE. Leurs slogans "spirituels" et leurs motivations aussi complexes que "le CPE c’est pas bien parce que" ont amené le gentil peuple au bord de la crise de nerfs.

    Vive Chirac, vive l’Abolition de l’Abolition des Privilèges !!

    Répondre

  • 29 mars 2006 11:46, par Un lecteur passionné du figaro économie

    Réussir une dissolution : le plan B de M. de Villepin

    Dans une manoeuvre au panache tout napoléonien, notre premier ministre va prouver à tous ses détracteurs (oui à toi aussi petit enculé Nicolas...) qu’il sait apprendre de ses échecs passés et aller de l’avant, plus haut, plus loin et plus fort.

    Devant le blocage complet de la situation par les gauchistes de l’UMP, leur refus du refus de la négociation, leur mépris du mépris des syndicats, leur répugnance devant l’usage autoritaire de l’autorité, une seule solution : une nouvelle majorité (cette fois-ci une de droite, pas une qui se fait mettre cocu par le premier marchand de pub venu).

    Cette fois la dissolution sera indolore intégrale, et le succès garanti par tous les moyens de la chimie moderne...

    Répondre

  • 29 mars 2006 11:27, par JF Berne

    Jacques Chirac envisage un référendum sur le CPE

    U-Bahn, chéri, pas UBAN.

    C’était un message de la Vraie France®, en exil à Munich.

    Répondre

  • 29 mars 2006 10:34, par degadezo

    Jacques Chirac envisage un référendum sur le CPE

    Il faut mater l’insurrection syndicalo-gaucho-estudientine à grands coups de flash-ball dans le c—. Faisons fi des "dialogues avec les partenaires sociaux" qui n’aboutissent à rien. Ce qu’il faut à notre brave patrie, c’est une réforme constitutionnelle sur la limitation et le contrôle du droit de grève, ce même droit dont le Conseil des 9 "sages" avait honteusement prononcé l’absolutisme sur ordre du vrai faux résistant Mitterrand au lendemain de son arrivée au pouvoir.

    Quant à Sarko, au vu de la photo, on pourrait croire à un remake du clip de "thriller", sauf que question chorégraphie, je doute que ça tienne la route. Va lui falloir un sacré ravallement de façade, au nain de jardin.

    Répondre

    • 28 mai 2015 21:30, par Jess Tristan

      Jacques Chirac envisage un r

      It’s remarkable to go to see this website and reading the views of all colleagues concerning this piece of writing, while I am also eager of getting know-how.

      Voir en ligne : Jody

      Répondre

Envoyer cette page :

Vous pensez qu'un sympathisant de l'UMP peut être intéressé par cette page ? Faites-la lui découvrir !

Dernière réaction

TOUT faux mes bichettes bleu-blanc-rouge...burka-halal J’avais prédit voici plusieurs années :"comment voulez-vous gouverner un pays qui possède 258 sortes (...)

GENERAL de GAULLE !

Retrouvez toutes les réactions des abonnés du Monde.fr lecteurs de Brave Patrie.

Abonnements

Accédez gratuitement à une information impartiale et libérée du joug marxisant des media de masse, où vous le voulez et quand vous le voulez !

RSS Twitter E-mail

Opéré par FeedBurner

Déjà vu

Il vous semble que l'Histoire bégaie ? C'est bien le cas, et comme prévu c'est une farce :

3 février 2006 : Brave Patrie s’insurge contre les caricatures du Prophète - c’est quoi, son nom, déjà ?

Tweets patriotes

Twitter

Suivez Brave Patrie sur Twitter pour encore plus de bravitude et de patriotisme.