Monde

L’Irak rétablit une peine de mort humaniste

La rédaction, mercredi 30 juin 2004 - 17:53 Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur del.icio.us Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

C’est l’une des premières décisions du nouvel Irak souverain, et elle devrait à ce titre avoir valeur de symbole : le conseil des ministres irakien a décidé du rétablissement de la peine de mort, mais de manière beaucoup plus humaine qu’auparavant.
Le président irakien Ghazi Al-Yaouar a en effet affirmé que loin de constituer l’outil de pression politique qu’elle était sous le règne de Saddam Hussein, la peine de mort serait dorénavant appliquée dans un cadre extrêmement restrictif, pour un nombre limité de crimes : "les viols, les enlèvements, les assassinats, les atteintes à la sécurité du pays et autres crimes dont les actes terroristes".

Pas de doute, l’idéal de Moyen-Orient démocratique conçu par George W. Bush est sur la bonne voie !

Diffusez les vraies valeurs ! Partagez cette dépêche !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur del.icio.us Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Réactions à L’Irak rétablit une peine de mort humaniste

Les vrais Patriotes pratiquent la réaction dans la joie et la bonne humeur depuis 2002. Réagissez aussi !

Déjà 4 réactions.

  • 1er juillet 2004 20:32, par patkorat

    > L’Irak rétablit une peine de mort humaniste

    c’est pas trop tot. enfin un etat de droit faisant respecter la paix au moyen orient.
    Et comme en france (de mon enfance) , peine de mort pour les terroristes kamikazes.

    Répondre

    • 6 juillet 2004 15:57, par Deor

      > L’Irak rétablit une peine de mort humaniste

      On peut effectivement parler de "cadre extrêmement restrictif" puisque la liste ("les viols, les enlèvements, les assassinats, les atteintes à la sécurité du pays et autres crimes dont les actes terroristes") n’inclue ni le vol à l’étalage, ni l’insolence à l’école, ni l’insulte au drapeau ou à la Marseillaise, ni l’écriture d’articles corrosifs sur le gouvernement (encore que "atteintes à la sécurité du pays" c’est vague et un juriste éclairé pourrait en faire des interprétations farfelues).
      Quelle grandeur d’âme.

      Répondre

      • 8 juillet 2004 02:39, par Nycodème

        > L’Irak rétablit une peine de mort humaniste

        "une interprétation farfelue".
        J’ose espérer que votre langue a fourché. Il est du devoir des procureurs de notre BravePatrie de s’ecrimer à criminaliser toutes atteintes à l’intégrité morale de notre pays.

        C’est la fin des juges rouges aux noms à particule visiblement usurpés. Vive le retour des vrais magistrats qui s’attaquent aux fauteurs de troubles issus de la gauche anarcho-syndicaliste.

        Répondre

        • 19 mars 2007 17:17, par un patriote anonyme

          > L’Irak rétablit une peine de mort humaniste

          je suis sur Nycodem pour demaner de l’aide chretienne.
          parce que je lus la bible mais pour comprend c’est très difficile.
          Comme mla bible declare démander et l’homme vous donnera frapper et l’homme vousouvrira.
          - Le batême
          - La communion
          L’histoire du livre de Matthieu Marc Luc Jean.Et quelques sur la bible pour me rend éveuille.

          Répondre

Envoyer cette page :

Vous pensez qu'un sympathisant de l'UMP peut être intéressé par cette page ? Faites-la lui découvrir !

Dernière réaction

c’est pas trop tot. enfin un etat de droit faisant respecter la paix au moyen orient. Et comme en france (de mon enfance) , peine de mort pour les (...)

patkorat

Retrouvez toutes les réactions des abonnés du Monde.fr lecteurs de Brave Patrie.

Liens externes

Brave Patrie n'est pas responsable du contenu des sites externes.

Sur le même sujet

Abonnements

Accédez gratuitement à une information impartiale et libérée du joug marxisant des media de masse, où vous le voulez et quand vous le voulez !

RSS Twitter E-mail

Opéré par FeedBurner

Déjà vu

Il vous semble que l'Histoire bégaie ? C'est bien le cas, et comme prévu c'est une farce :

3 février 2006 : Brave Patrie s’insurge contre les caricatures du Prophète - c’est quoi, son nom, déjà ?

Tweets patriotes

Twitter

Suivez Brave Patrie sur Twitter pour encore plus de bravitude et de patriotisme.