Politique

L’ouverture a un nom : Paloma

La rédaction, mardi 8 mai 2007 - 21:22 Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur del.icio.us Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Alors que la presse fébrile s’attendait à ce que le futur chef de l’Etat prenne quelques jours de vacances dans une studette du VVF de Vafanculu, en Haute-Corse, Nicolas Sarkozy a pris tout le monde à contre-pied en s’invitant à bord de la Paloma, magnifique yacht de quelques centaines de pieds.

Grand admirateur de Jean Jaurès, de Léon Blum et d’Ernesto Che Guevara, ami des ouvriers, M. Sarkozy a donc choisi de jouer l’ouverture en s’adressant aussi aux riches, si souvent dénigrés par une populace avide de boucs-émissaires.
En sacrifiant ainsi quelques jours de repos pourtant bien mérités, M. Sarkozy démontre que son vœu d’être le « président de tous les Français » n’était pas un vain mot, et qu’il est prêt à vaincre les préjugés les plus profondément ancrés pour enfin réconcilier la France.
Nous ne pouvons que l’en féliciter.

En revanche, le foie gras ne se tartine pas, M. Sarkozy. Courage, nous savons que vous pourrez y arriver.

Diffusez les vraies valeurs ! Partagez cette dépêche !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur del.icio.us Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Réactions à L’ouverture a un nom : Paloma

Les vrais Patriotes pratiquent la réaction dans la joie et la bonne humeur depuis 2002. Réagissez aussi !

Déjà 24 réactions.

  • 10 mai 2007 07:43, par Ecoeuré

    Vous êtes tous des salauds !

    C’est vrai, vous êtes tous des salauds.

    Notre bien aimé, führer, chef génial, grand leader, petit père du peuple, roi de la prestidigitation et de l’escamotage, Nicolas Sarkozy, avait formé le projet, comme il l’avait largement proclamé, d’aller se "ressourcer" pendant une semaine dans un monastère, afin d’y "habiter sa fonction" (sic).

    Déjà qu’il avait été obligé de céder aux fortes pressions d’un industriel, pour aller, au mépris de ses propres sentiments, passer une semaine sur un yacht de luxe plutôt que de faire une saine retraite dans un couventde trappistes.

    Mais, de surcroit, par des articles, infâmes ragots et autres relents de poubelles, voila qu’on l’oblige, pour tenter de mettre fin à ces torrents d’ordures déversées sur la place publique, à mettre fin prématurément à une l’expérience mystique qu’il avait entrepris.

    Vous êtes vraiment tous des salauds !

    Répondre

  • 10 mai 2007 07:43, par un patriote anonyme

    Slogan pour les rouges fluo

    Si vous aimez les électeurs bien roulés, utilisez les bulletins de vote bolloré.

    Répondre

    • 10 mai 2007 11:19, par Romuald Donaldson

      Slogan pour les rouges fluo

      Bien vu !

      On devrait pour les prochaines elections differencier les bulletins :
      papier Bible Bolloré (comme pour la collection Pleïade) d’un coté, recyclage de la Pravda (apres avoir servi de PQ) de l’autre. Ce n’est pas ça qui nuira à l’équité du vote, c’est juste une piqure de rappel pour les électeurs qui auraient échappé au 13 heures de TF1 car pas encore levés.

      Enfin, je m’éloigne du sujet, mais ça fait plaisir de voir que quelques chansons de junkies en phase terminale ayant criminalisé l’usage de l’OCB n’ont pas entaché la vénérable respectabilité de la famille Bolloré qui maintient bien haut le drapeau bravepatriote dans quelques-unes de nos anciennes colonies.

      Répondre

  • 10 mai 2007 00:01, par Luxe, calme et volupté

    Jeu-concours

    Grand jeu-concours spécial Paloma :

    Trouve d’où proviennent ces dialogues (le nom du bateau été modifié pour l’occasion) et pour toi la lumière sera …

    "- Quel yacht idéal pour une croisière !

    - Le « Paloma » est vraiment un bateau merveilleux ! Et cette idée de donner un bal costumé à bord : c’est formidââble !

    - Excusez-moi, Monsieur le marquis, on vous demande à la radio… Un appel urgent.

    - C’est bon. J’y vais.

    - Vous voyez, chère amie ? Les affaires, toujours les affaires… Je suis un véritable esclave… Voulez-vous me pardonner ?

    - Je vous en prie, marquis.

    - Quel hôte délicieux, ce marquis ! Cette croisière à bord du « Paloma » est un enchantement !

    - Oui, c’est un véritable gentilhomme ! Évidemment de mauvaises langues insinuent qu’il a un passé plutôt chargé…

    - Il est certain qu’un tel étalage de luxe ne peut manquer de susciter l’envie. Il faut d’ailleurs avouer…"

    Répondre

    • 10 mai 2007 10:42, par jll

      Jeu-concours

      coke en stock ?

      Répondre

      • 10 mai 2007 22:55, par un patriote anonyme

        Jeu-concours

        exact, coke en stock avec la fripouille de rastapopoulokozy

        Voir en ligne : le vengeur masqué

        Répondre

        • 11 mai 2007 13:41, par jll

          Jeu-concours

          Chouette ! bon, et à part la lumière, j’ai gagné quoi ?

          Répondre

          • 12 mai 2007 21:53, par Luxe, calme et volupté

            Félicitations !

            La satisfaction d’avoir trouvé la bonne réponse mais surtout la joie de découvrir la dernière devinette qui fait beaucoup rire l’entourage de notre président :

            Nicolas rencontre Vincent sur une plage de Malte. Que lui-dit-il ?

            Tout simplement : "Comment vas-tu, yacht de poële ? "

            Eh oui, j’en conviens, c’est du lourd, mais depuis la méga-teuf place de la Concorde au soir du sacre présidentiel, le ton est donné pour les cinq ans à venir.

            Répondre

    • 11 mai 2007 14:32, par un patriote anonyme

      Jeu-concours

      tintin coke en stock, c’est le machiavélique rastapopoulos et la castaphiore

      Répondre

      • 12 mai 2007 22:00, par Luxe, calme et volupté

        Ah, je ris ...

        Et dans le rôle de la Castafiore, la talentueuse, l’immense artiste lyrique, le rossignol d’Avignon : Mirrrrreille Mathieu interprétant spécialement pour nous l’hymne national !

        Tous aux abris !

        Répondre

  • 9 mai 2007 22:01, par Alfred J

    L’ouverture a un nom : Guidouille

    Le père et la mère Ubu, sur leur modeste bâteau, les ramenant au port :

    - Merdre de merdre Mère Ubu ! J’ai le grouin qui rougit ... de l’envie de t’en mettre une !

    - Mon beau cochon, père Ubu, t’en as enculé plus d’un dimanche !

    - Ben, mère, j’m’ sens en forme...

    - En forme de gros C... d’enc... d’ta race mon p’tit père ... Bon alors c’est quand qu’on tourne la manivelle à rien pour activer la pompe a phynances ?

    - Avec on pourra acheter des missiles à Guidouille pour leur foutre sur
    la gueule à tous ces communistes !

    Répondre

  • 9 mai 2007 17:59, par Le Cancre est las

    Pétition

    Ce n’est qu’un début, le combat ectera...
    Nous devons aller jusqu’au bout de nos idéaux, jusqu’au bout de notre cure analytique ( en un seul mot ; pas de mauvaises pensées je vous prie... ). C’est pourquoi il nous parait urgent de lancer au plut tôt une pétition pour l’abandon du palais de l’Elysée comme siège de la présidence et le retour du gouvernement à Versailles, seul palais à la mesure de la mission du Président.

    Signez, faites signez la pétition pour le retour du chef de l’Etat à Versailles. Afin que la canaille, la racaille et tous ceux qui sentent l’ail comprennent bien de quel côté du manche ils se trouvent.

    Répondre

    • 9 mai 2007 18:13, par Délateur anonyme et fier de l’être

      Pétition

      Ca ne m’arrange guère, les suspensions de mon 4X4 n’aiment guère ces foutus pavés Versaillais.

      Un nouveau palais à l’image de notre Petit Timonier m’apparaît plus indiqué - pas trop loin de la mer histoire qu’on puisse y mouiller quelques yachts et autres porte-avions.

      Répondre

      • 13 mai 2007 21:35, par Cacquarante

        Pétition

        Il suffit de goudronner les pavés et de faire une petite prolongation du grand canal vers la mer. Rien d’infaisable avec le soutient désintéressé de Monsieur Bouygues, accessoirement père du filleul de notre très aimé Président Saint Nicolas Sarkozy de Nagy-Bocsa.

        Répondre

  • 9 mai 2007 17:03, par Léon Napo

    L’ouverture a un nom : Paloma

    En voila de bonne nouvelle !Fini la suffisance des intellectuelle de gauche qui tel le zozo michel coluche se permettaient malgrés leur célébrités d’aller diner avec les plus démunis(entre nous ils l’ont bien cherchés).Le nouveau chef de notre bravepatrie lui nous propose une alternative autrement plus réjouissante : les immigrés méritant(ceux de Neuilly en tout cas) inviter en vacances par les industriels fierté de l’economie nationale et bienfaiteurs de la Bravepatrie.Haha alors les gauchos on a perdu le monopole du coeur ou quoi ?

    Répondre

  • 9 mai 2007 15:10, par Emmanuel V

    L’ouverture a un nom : Paloma

    Tellement vrai. Je vous adore !

    Voir en ligne : LaSentinelle

    Répondre

  • 9 mai 2007 13:53, par La Marquise de.

    L’ouverture a un nom : Paloma

    Et les couverts s’utilisent de gauche vers la droite, en revenant vers l’assiette !!!
    Moi aussi, je m’indigne devant le choix de cette destination.. Malte en cette saison, quel manque de goût !!
    Et pourtant, si je ne m’abuse, la Baronne a laissé de trés bons ouvrages en la matiére, qu M. Sarkozy devrait consulter au plus vite, afin d’assurer sa communication pleine et entiére avec la "France d’en haut qui se léve tard à cause du Jet-lag-Champagne..."

    Répondre

  • 9 mai 2007 13:47, par Javaniais

    L’ouverture a un nom : Droite Décomplexée

    La droite est décomplexée !
    Cela se sent, comme le vent frais du renouveau,
    Cela sent même très fort ... tous ces vieux sphincters à bout de souffle enfin relâchés ...

    Répondre

  • 9 mai 2007 10:55, par un patriote anonyme

    Paloma, pavillion de complaisance !

    Malte paradis des pavillions de complaisance ! le paloma est-il sous pavillion de complaisance ?

    Répondre

  • 9 mai 2007 08:48, par Louis IV

    De la classe que diable !

    Enfin, un président qui mène une vraie politique de prestige. Pas comme ce gagne petit de Chirac avec ses frais de bouche ridicules.

    Voila qui va en imposer à tous ces roitelets nègres qui se croient arrivés parce qu’ils se promènent en Mercedes.

    La Brave Patrie maintenant un président élu digne de sa grandeur. Pas comme ces ploucs de suisses dont les ministres vont à leur bureau en transport public (authentique) ou ces suédois débiles dont le roi, tout comme le premier ministre d’ailleurs, se promène dans la rue, comme le moindre de ses sujets.

    La Brave Patrie croulant sous les dettes, laissées par les socialo-chiraco-gauchistes-sarkoziste, est bien capable de faire montre d’un peu de grandeur, pourquoi la Suisse et les pays scandinaves ne pourraient-ils pas faire un effort ? Après tout, leurs économies sont florissantes.

    Répondre

    • 10 mai 2007 01:02, par Vicomte de Saint Sornette les Balivernes

      Classe ou grandeur ?

      De la classe oui, mais doit on jouer sur le registre de la grandeur aussi ?

      Répondre

  • 9 mai 2007 08:16, par Silvio Musso les Nids

    Sus à Plantu !

    L’immonde dessinateur crypto-centriste du Monde a osé baptiser Notre Nouveau Président "Schtroumpf 1er" !

    J’ai peine à croire qu’un journal aussi sérieux et vigilant que Brave Patrie ne réagisse pas à ce Procès de Moscou...

    Répondre

    • 9 mai 2007 15:21, par Laurence Parisot

      Sus à Plantu !

      En tout cas, le petit Nicolas l’a prouvé dès Dimanche, il est bel et bien le candidat du rassemblement !
      Tous ces jeunes, forces vives de la Nation qui ne se connaissait pas, dans les grandes villes de France, et mûs par un sentiment de liesse irrépressible, se sont sentis la responsabilité d’avancer le feu d’artifice du 14 juillet et ce avec la coopération de nos braves forces policières ! Que d’émotion, que de spectacle ! Il est à noter que c’est la première fois de l’histoire de la Vème que l’élection d’un président ait autant donné l’envie d’entreprendre à notre jeunesse oisive et désoeuvrée !
      Un bémol, les professeurs marxistes n’ont pas réussi à mettre l’accent sur la France qui se lève tôt... Il faut espérer que les CRS combleront ces lacunes. Excuse-moi, j’avais oublié que les policiers sont là pour répprimer et non pas éduquer !

      Répondre

Envoyer cette page :

Vous pensez qu'un sympathisant de l'UMP peut être intéressé par cette page ? Faites-la lui découvrir !

Dernière réaction

C’est vrai, vous êtes tous des salauds. Notre bien aimé, führer, chef génial, grand leader, petit père du peuple, roi de la prestidigitation et de l’escamotage, (...)

Ecoeuré

Retrouvez toutes les réactions des abonnés du Monde.fr lecteurs de Brave Patrie.

Sur le même sujet

Abonnements

Accédez gratuitement à une information impartiale et libérée du joug marxisant des media de masse, où vous le voulez et quand vous le voulez !

RSS Twitter E-mail

Opéré par FeedBurner

Déjà vu

Il vous semble que l'Histoire bégaie ? C'est bien le cas, et comme prévu c'est une farce :

3 février 2006 : Brave Patrie s’insurge contre les caricatures du Prophète - c’est quoi, son nom, déjà ?

Tweets patriotes

Twitter

Suivez Brave Patrie sur Twitter pour encore plus de bravitude et de patriotisme.