Brave Patrie
Culture - Médias

La réponse de la Kommandantur à Guy Môquet

La rédaction, dimanche 20 mai 2007 - 18:33 Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur del.icio.us Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Par décret impérial volonté présidentielle, la désormais fameuse lettre de celui qui donna son nom à tant de stations de métro, remplacera dès la rentrée la dictée de Mérimée, pleine de mots compliqués que plus personne n’utilise, sans rien dire d’une orthographe incompatible avec le langage SMS.

Figure emblématique des "lettres de fusillés à leur tendre maman" - un genre épistolaire qui fit florès de 1940 à 1945 un peu partout en Europe sous divers uniformes, civils ou militaires - la rédaction du jeune "Quy Môquette" n’est pourtant jamais parvenue à ses destinataires.

C’est en effet la conclusion à laquelle était parvenu feu René Rémond, trop tôt parti à l’aune de la longévité d’une Jeanne Calmant, et dont nous publions, à titre posthume, la pièce essentielle qu’il venait d’exhumer.

A l’attention de M. Môquet, Guy

aux bons soins du directeur du camp de Châteaubriand (Loire-Inférieure).

Nantes, le 30 octobre 1941

Cher Monsieur,

Veuillez trouver ci-joint votre lettre du 21 courant que nous vous retournons pour les motifs suivants :

Vous n’êtes pas sans savoir que votre père est interné à Alger pour propagande bolchevique, or votre courrier accuse un défaut d’affranchissement qui ne lui permet pas d’être acheminé hors métropole.

Votre mère étant sur le point d’être déportée à Ravensbrück, l’envoi de lettres et colis n’est plus du ressort des services des P&T mais doit se faire par l’intermédiaire de la Croix Rouge.

En conséquence, et afin d’éviter d’inutiles encombrements en ces temps de pénurie, vos affaires ont été remises à l’Association des Orphelins de la Division Gross Deutschland qui vous remercie pour votre don.

Veuillez, agréer, cher Monsieur, l’expression de notre considération distinguée.

Et l’on dira que les Allemands n’étaient pas corrects...

H-A. P.

Diffusez les vraies valeurs ! Partagez cette dépêche !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur del.icio.us Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Réactions à La réponse de la Kommandantur à Guy Môquet

Les vrais Patriotes pratiquent la réaction dans la joie et la bonne humeur depuis 2002. Réagissez aussi !

Déjà 47 réactions.

  • 20 juin 2008 22:28, par Papy Toyable

    Réponse à Lacombe Lucien

    que serait-il arrivé si les cocos avaient pu livrer la france au pacte de varsovie ?

    C’était à deux doigts et De Gaulle a conservé tous les fonctionnaires en place afin d’éviter que le parti communiste s’empare de la France. A la libération, ils ont procédé à une "épuration" sanguinaire, enlèvements, séquestrations, tortures, assassinats ! Un malheureux maire d’un village a été torturé dans une cave, accusé d’être de droite et d’avoir collaboré avec l’ennemi parce qu’à la sortie du village il y avait eu un camp de la wermarth ... Ils ont tellement commis d’exactions qu’il a été nécessaire de voter une loi d’amnistie pour couvrir leurs crimes. Alain Decaux et d’autres historiens l’ont parfaitement expliqué dans les "vieilles" revues "Historia". Il ne faut pas oublier que les cocos étaient du côté des allemands au début de la guerre et collaboraient avec eux en France ! Le communisme a toujours été l’idéologie de la médiocrité, avec culte de la personnalité, et n’a su qu’engendrer des millions de morts à travers le monde. Il suffit qu’un type inculte tienne un fusil pour faire un excellent combattant communiste qui ira tuer tous ceux qu’il pensera être plus intelligents que lui. Le pouvoir entre les mains de sales cons qui manipulent "les masses laborieuses" crétinisées à souhait et en adoration devant les effigies du dictateur. Il suffit de voir la Corée du nord !

    Répondre

  • 20 octobre 2007 23:28, par lacombe lucien

    Guy Môquet, faux patriote mais vrai terroriste

    et voila. maintenant on encense les staliniens. à croire qu’on regrette que les copains à moquet n’aient pas pu installer le goulag en france. sarkosy deconne complétement. c’est quoi ces conneries ? que serait-il arrivé si les cocos avaient pu livrer la france au pacte de varsovie ? purges, destruction des fondements de la france, les campagnes sous le joug des kolkozes et la famine dans les villes, petits exploitants assassinés, regne de l’incompetence et du je m’enfoustisme, de l’alcoolisme....etc. elle serait belle la france avec les petits copains de moquet. ils ne se battaient pas pour la france mais pour l’urss. il faudrait etre juste historiquement. on traine dans la boue des fonctionnaires qui ont essayé de faire fonctionner la france sous le joug allemand. il fallait bien que quequ’un fasse le boulot, non ? par contre, qu’ont fait tout ces resistants pour la france pendant ces années d’occupation ? sabotages agravant les difficultés, assassinats de soldats allemands lambda (qui n’avaient pas choisit d’etre là) entrainant représailles et éxécutions en retour. quel bilan héroique ! la lettre de guy le rouge ou comment se "moquet" du monde. L.L.(landes)

    Répondre

  • 19 août 2007 14:56, par Nadine Mocquet épouse Limblin

    La réponse de Nadine Mocquet - Limblin à la Brave Patrie

    Messieur, tout cela est très déplacé. Laissez Guy tranquille. Il est très fatigué.

    Répondre

  • 3 juin 2007 16:43, par Mr X

    Guy Môquet n’est pas mort

    De sources sures, Gui Môquet n’est pas mort. Il est sur une ile déserte avec Adolph H, Elvis le P. et Kurt C. mais rassurez vous braves patriotes, il a tout de meme voté pour notre vénéré Guide. Par procuration bien sur car rentrer en france c’est travailler 50% de l’année pour l’état.

    Chaleureusement.

    Répondre

  • 3 juin 2007 01:04, par Gilou

    La réponse de la Kommandantur à Guy Môquet

    "Correct" ça s’écrit "Korrect" quand il s’agit des Allemands qui répondent à Guy Moquet.

    Répondre

  • 30 mai 2007 13:42, par un patriote anonyme

    La réponse de la Kommandantur à Guy Môquet

    vive la france vive l’europe et voir le système zaharov

    Répondre

    • 30 mai 2007 19:16, par Kimberley Beescott

      ? ??

      Zaharov, c’est français, ça comme nom ?

      Répondre

  • 26 mai 2007 12:12, par gargamelo

    Vinz, son vrai nom c’est Philippe Douste-Blazy !

    Comme lui il pourra bientôt vendre la 1/2 de son cerveau sur eBay ! http://gargamelo.canalblog.com/arch...

    Gargamelo http://gargamelo.canalblog.com

    Voir en ligne : http://gargamelo.canalblog.com

    Répondre

  • Vous etes vraiment une bande de crétins à écrire des merdes pareilles car certains vous applaudissent et gobent vos écrits à peines plus profond que le programme de votre défunte candidate (elle l’a bien eu profond d’ailleurs !!). Comment osez-vous vous moquer d’un résistant et qui plus est mort à 17 ans pour sauver son pays ???????????? Vous bande de sales raclures vous auriez chié dans votre froc à sa place car vous n’avez meme pas la moindre idée, ni le respect de ce qu’est le patriotisme. Vous etes pitoyables tous autant que vous etes car c’est grace à des personnes comme le jeune Guy Moquet que vous etes ici. Encore une fois la petite gauche prouve qu’elle atteint des abymes de connerie....

    Répondre

    • 24 mai 2007 19:41, par tonton macoute

      Vinz, voyons !

      Vinz nous démontre encore une fois, s’il était nécessaire, que l’on peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui.

      Au fait, Vinz, Guy Môquet était communiste ! Ce qui, à l’époque, était la gauche de la gauche. C’est vrai que vu tes éructations, ta culture doit être à ras, mais vraiment à ras le sol.

      Répondre

      • 24 mai 2007 21:23, par Vinz

        Vinz, voyons !

        Je sais bien qu’il était coco gros malin ! Et alors ???Contrairement à toi je pense qu’il n’y a qu’un patriotisme. Dommage le gaucho !!! Tu resteras donc comme cet écrit : insignifiant... Trouves tu normal de se moquer de gens qui ont sacrifié leur VIE pour la liberté de la France ??? La moindre des choses que tu leur doit est le respect sombre planqué.Plouf plouf la gauche (elle aime ça, cotisez-vous pour acheter des palmes : vous irez plus profond en un rien de temps !!!)

        Répondre

        • 25 mai 2007 01:32, par Hubert-Aymeric Pynchon

          Vinz, voyons !

          Cher Vinz,

          Tenter d’expliquer l’humour, même de mauvais goût, à des fébriles de l’indignation est une perte de temps. Allez donc faire comprendre à un cul-de-jatte le plaisir d’un croc-en-jambe bien placé, ou à un constipé, celui, de nature différente, d’une bonne... Vous m’aurez compris. C’est pourquoi, d’ordinaire, je ne réponds pas à ce genre de polémiques qui fleurissent sur les fora de nos articles aussi sûrement que le miel attire les guêpes.

          Seulement voilà, autant les attaques ad hominem me laissent froid, autant les insultes générales et infondées sur mes estimés confrères chatouillent, non pas ma vertu mais le sentiment d’orgueil qui habite encore ma vieille carcasse.

          Comment ? Vous n’aviez donc pas remarqué que cette brève était signée de mes seules initiales ? C’est donc en ma qualité de bande de crétins à moi tout seul, puisque je suis l’unique responsable du motif de votre pétage de plomb, que je vais, non pas laver mon honneur qui n’a rien à cirer de vos éructations, pas plus celle de Guy Môquet, qui n’en a pas besoin, mais vous faire un petit rappel historique qui, je n’en doute pas, va nous rendre potes pour la vie.

          Guy Môquet n’est pas mort à 17 ans pour sauver son pays. Ben non. C’est peut-être dommage, mais c’est ainsi.

          Je n’irai pas pour autant prétendre qu’il est mort pour les belles moustaches de l’Oncle Jo, non pas parce que je n’en sait foutre rien, que je n’étais pas dans sa tête et que la question n’est pas là, même si l’atavisme familial laisse cette porte grande ouverte, mais parce que c’est une réalité : Guy Môquet n’est pas mort pour sauver qui ou quoi que ce soit.

          Alors qu’il était en prison pour propagande anti-vichyste (et pas anti-allemande, notez bien), il été désigné comme otage, et fusillé en représailles pour le meurtre d’un officier Allemand commis par un autre communiste à l’époque ou le pacte germano-soviétique a cessé d’être hype.

          C’est tout.

          C’est déjà pas mal, me répondrez vous. Cela fait de lui un martyr, certes, mais pas un héros qui se serait sacrifié pour son pays. Au risque de vous chagriner davantage, apprenez qu’il n’a pas été le seul, dans son cas. Déjà à Chateaubriand même, mais dans certaines régions comme le Limousin, c’était même furieusement tendance en 1944.

          Au plaisir, et bien des choses à Madame.

          H-A. P.

          Répondre

          • 25 mai 2007 11:14, par Augusto de Panafieu

            Vinz, voyons ! Qu’il est facile de se Môquet des Gauchos !

            Vinz est l’archétype du sous-homme gavé de bon sens patriotique. L’existence piteuse de cette race importune (une fin de race ? Espérons) me pousse à souhaiter une bonne guerre, contre quelque vague ennemi, pour le seul plaisir de voir ce ramassis de porte-cocarde périr sous leur drapeau chéri. Crève pour la Nation, moi je n’ai qu’une vie, et je la garde. (l’image d’un petit mouton bleu blanc rouge avec un etendard UMP dans le cul me fait du reste remonter le mauvais vin de cette nuit)

            "quand sonne le tocsin sur bonheur précaire Ils sortent de leur trou pour mourir à la guerre Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part" Georges Brassens, encore un mécréant de la Sainte Mère la Nation (que j’emmerde au passage)

            II

            Mes amis Brave Patriotes. Je suis désolé de ce qui précède, je fus pris d’une grave convulsion anarchisante-socialo-apocalyptique. Je cherche un Homme de vertu pour me lapider. Qui s’y colle ?

            Tiens, deux jeunes filles d’ajjacio viennent de tenter de donner leur vie pour éradiquer le chômage des jeunes.

            Amitiés à vos nobles lignages

            Votre dévoué

            Répondre

            • 25 mai 2007 14:30, par Délateur anonyme et fier de l’être

              Puisqu’il est question de l’éradication du chômage des jeunes

              N’oublions pas que ces deux jeunes Corses se sont défenestrées de fait de leurs gènes.

              Notre Président l’avait prédit.

              Par extension, le problème corse sera donc réglé par un suicide de masse, qu’en pensez-vous ?

              Répondre

              • 25 mai 2007 15:27, par Augusto de Panafieu

                Puisqu’il est question de l’éradication du chômage des jeunes

                Je pense qu’au regard des votes par région aux drenières élections, il n’y a définitivement pas de problème Corse. Ni ne problème avec l’Alsace Lorraine d’ailleurs, dont Nicolas Sarkozy ne peut se réjouir qu’on l’ait repris aux boches. Il n’y a pas non plus de problème PACA ni deproblème Haut-d-Seine. Cessons mon cher délateur de dénigrer des populations qui devraient être un exemple pour chaque Brave Patriote.

                Identité-nationalement votre,

                Aug de Paf

                Répondre

            • Pour clore, je ne te souhaite qu’une chose : de crever comme une merde et que les gens te regardent en lisant tes paroles si intellingentes...

              Répondre

              • Intelligentes, Vinz... "tes paroles si intelligentes..."

                C’est couillon, quand même, une bête faute de frappe vous échappe et ça vous casse tous vos effets.

                Bien à vous,

                H-A. P.

                PS.

                Pourriez-vous me faire un croquis ? Passé le choc de la formule, je n’ai pas bien compris comment les témoins devaient procéder.

                Répondre

                • 26 mai 2007 07:32, par Vicomte de Paitefor

                  Vinz, voyons ! Relisez-vous, bon sang !

                  Mon cher Hubert-Aymeric, vous nous dites : ... Pourriez-vous me faire un croquis ? Passé le choc de la formule, je n’ai pas bien compris comment les témoins devaient procéder. ...

                  Cela ne pose aucune espèce de problème. Les témoins ont obligatoirement un strabisme divergent. Un oeil va aux fraises, l’autre aux framboises.

                  Bien à vous.

                  Répondre

                  • 30 mai 2007 15:55, par Augusto de Panafieu

                    Et moi ? On ne me regarde plus crever comme une merde ?

                    Mon cher Vinz.

                    Dans mon précédent post, je t’avais déjà invité à une mort stupide -oui c’était toi la fin de race. Avoues quand même que de me répondre la même chose, en moins bien dit, c’est un peu désolant. Moi j’aime le ping-pong avec les gros cons, mais faut qu’il y ait un peu de répondant ! Là ton truc ça a un p’tit gout de "c’est c’lui qui dit qui y est". Me voilà contraint d’abandonner toute velléité de mort, et de te regarder avec une tendresse qui trahit ma petite âme rose bonbon cachée sous ma coque de pierre ponce. Je procède :"Le mignon Vinzou le mignon Vinzou ! La jolie petite tâche patriote que voilà !"

                    Bon j’arrête ca m’excite

                    Augusfieu de Panasto

                    Répondre

                    • 30 mai 2007 21:11, par Grrr

                      Oh bonheur merci votre prose m’émoustille

                      En m’égarant sur les toiles improbables d’internet je suis tombé sur votre joute verbale platonique mais néanmoins nourri d’un cynisme triomphant et outrageusement porté par un lyrisme d’une rare tenue et d’une rare justesse. Mes amis -j’ose le terme- merci. C’est de la belle beauté. Et un grand merci à Vinz sans qui cette montée de sang n’aurait jamais pu avoir lieu. Preuve si l’en est que chacun a son rôle à jouer mais chut, ca deviens gaucho...

                      Répondre

                      • 1er juin 2007 10:49, par Le Vieux Duc de Millau

                        Oh bonheur merci votre prose m’émoustille

                        Cher nouveau,

                        Sachez que les gauchos sont, hélas, de plus en plus présents sur ce site et nous avons le plus grand mal à exterminer cette vermine envahissante.

                        Pour preuve, un article de septembre 2002 continue de déchaîner les passions :

                        http://www.bravepatrie.com/Peter-Gabriel-ne-sait-pas-mieux-ecrire

                        Je vous conseille d’aller y jeter un oeil de temps en temps, cela vaut le déplacement.

                        Bien à vous,

                        Répondre

                        • 8 juin 2007 11:55, par Jules (oui, comme Vallès)

                          Merci de me rappeler l’école de mon enfance

                          Chère Bravepatrie,

                          Quel bonheur d’avoir trouvé ce site (d’ordinaire je fréquente plutôt les forums du MoDem, voyez ?) ! Pas pour la thématique Sarkozy-contre-ce-qu’il-reste-du-monde, dont je me tamponne copieusement, mais pour l’amour de l’orthographe qu’on devine dans les merveilleuses contributions des rédacteurs et plus encore chez les contributeurs de réactions. A défaut d’être un site de bon français, vous êtes sans nul doute celui du bon Français ! Je me délecte à l’avance des mes futures participations. Que d’enculages de mouches en perspective !

                          Allez, un petit pour commencer, à l’adresse d’Augusto : les verbes se terminent en « s » à la deuxième personne du singulier SAUF à l’impératif, ce temps autoritaire s’il en est. Tu aurais donc dû écrire « avoue » et non pas « avoues ». Raaaah lovely !!!

                          Répondre

                          • 8 juin 2007 12:04, par Jules (oui, comme Vallès)

                            Merci de me rappeler l’école de mon enfance

                            Une pulsion narcissique bienvenue m’a permis de repérer une coquille ; il faut bien sûr ajouter un s à bon avant français.

                            Répondre

                            • 8 juin 2007 18:00, par Augusto de Panafieu

                              Merci de me rappeler l’école de mon enfance

                              Je ne m’appelle pas Augusto mais Nicolas, ceci n’était qu’un ridicule pseudonyme, aussi les règles, orthographe ou autre, c’est moi qui les fait. Et d’ailleurs, un individu fréquentant les organisations trotsko-terroriste type modem est un citoyen en dessous de tout soupçon.

                              Puisse Dieu te faire plus Ferry que Vernes

                              Avoue que j’ais un peu raison, nonh ?

                              Françusto de Pinofieu

                              Répondre

    • 31 mai 2007 19:55, par Un connu

      Merde toi-même !

      On écrit "des abîmes", tête d’enclume ! Et l’accent circonflexe se fait avec la touche située à droite (eh oui !) du P de ton clavier, que l’on doit taper, en mode minuscule, AVANT la lettre à accentuer. Difficile, hein ? Allez, essaie encore, tu finiras par réussir !

      Répondre

    • 27 février 2008 10:14, par un patriote anonyme

      Site de merde gaucho (mais qu’est-ce que la gauche ?!!)

      On écrit :

      • vos écrits à peine (sans s) plus profonds (avec un s) :
      • êtes avec un ê, et abîme, et non abyme. Tu confonds avec les abysses, grandes profondeurs marines.

      On dit aussi une connerie abyssale, par exemple.

      Répondre

      • 21 janvier 2009 02:14, par un patriote anonyme

        (Mise en Abysse)

        On dit aussi une mise en abyme (avec un -y-) en parlant du procédé littéraire ... mais c’est un cas bien particuler ...

        Répondre

    • Bien dit Vinz ! 100% avec toi

      Répondre

  • 23 mai 2007 14:06, par arnodu

    La réponse de la Kommandantur à Guy Môquet

    En ces temps où démagogie rime souvent avec sensiblerie, voici un article qui replace les événements douloureux de notre histoire dans leur véritable contexte. http://www.historia-nostra.com/inde...

    Répondre

    • 23 mai 2007 14:32, par Ben Franklin

      La réponse de la Kommandantur à Guy Môquet

      Non seulement nous avions compris le message la première fois (nous ne sommes pas sur un de vos blogs de gauchistes, nous sommes en mesure de comprendre une phrase la première fois que nous la lisons), mais de plus votre lien ne marche pas. Merci de vérifier vos sources et de prendre votre carte à l’UMP avant de poster ici.

      Bien à vous,

      Répondre

    • Vous êtes fâché avec les liens, arnodu ?..

      Répondre

      • 23 mai 2007 17:08, par arnodu

        La réponse de la Kommandantur à Guy Môquet

        Non pour l’instant, ca va bien avec les liens. J’ai fait un copier /collé du lien et l’éditeur m’a transformé un retour à la ligne par un espace entre la fin de l’url et le début du passage des paramètres Je n’avais pas mis le code html correspondant au lien parcequ’en général les éditeurs les escapent

        CLIQUEZ ICI

        Répondre

        • 23 mai 2007 21:40, par Ben Franklin

          La réponse de la Kommandantur à Guy Môquet

          C’est toujours la même chose avec les gauchistes... Toujours la faute des autres.

          Bien à vous,

          Répondre

          • 24 mai 2007 12:08, par un patriote anonyme

            @Ben

            Le gauchiste t’emm...

            Répondre

            • 24 mai 2007 12:47, par augusto de panafieu

              @Ben

              Ce pauvre jaurès est décidément de plus en plus à droite. Je pensequ’il courtise Simone Veil.

              Répondre

              • 25 mai 2007 11:31, par Le promeneur du champ de mines

                Brave Europe

                Article fort intéressant, montrant encore une fois comme les marxistes veulent toujours tirer la couverture à eux (après la lutte des classes de Spartacus, les serfs médiévaux, tout ça...).

                Je ne pourrais que saluer l’oeuvre de l’auteur(e ?), Alix Ducret, dont on peut retrouver une partie de l’oeuvre sur cet autre formidable site, Europa Gentes . Saluons l’avant-garde de la vigilance pour une Europe fière, pure et chrétienne !

                Répondre

    • 31 mai 2007 01:38, par Odilon de Rome-Charette

      Merci pour l’info !

      Ah enfin ! Enfin un lien vers la vrai Histoire, la notre d’abord ("Historia Nostra"), l’authentique, la labellisée "AOC Vercingetorix 2007".

      Et dire qu’un philosophe, qui s’était d’ailleurs prétendu allemand (quel toupet le moustachu !), radotait, avant de sombrer définitivement dans la folie, qu’il n’y a en fait de vérité que des illusions plus ou moins réussies. Pourquoi aller chercher par delà le bien et le mal quand tout le bon sens de l’effet du temps sur les sociétés humaines ne gravite pas au delà de 15 bonnes "leugae gallicae" du paquebot de Saint-Cloud. Ne nous égarons pas, rien de tel pour bien se repérer dans le temps que de paver compulsivement et régulièrement la jolie pente douce du génie occidental des grands topoï vieillis en fût d’historiographie nationo-nationalisante par des générations de sages académiciens.

      Outre les exhaustifs liens "sciences humaines" de ce superbe site(c.a.d en tout et pour tout : les archives royales, Napoléon et le baccalauréat, l’école normale supérieure et la Sorbonne), à l’évidence indépendant de l’omerta orchestrée par la nomenklatura universitaire marxiste, on appréciera, une fois de plus, le discernement du webmestre quant à son choix de limiter la rubrique "culture" à un renvoi unique mais décisif, celui fait à la page de l’avant-gardiste spectacle estival " à la cour du roi François" en château d’Amboise.

      Que de lumières jetées en ces pages sur la généalogie de l’âme française !!!! A chaque parcours des allées d’ifs de ces champs elyséens, l’éclat du destin de notre petit Timonier ne cesse de poindre comme la promesse d’aurores renouvelées !!!

      Merci encore Arnodu, sans ce Môquet le moins du monde.

      Répondre

  • 22 mai 2007 08:28, par un patriote anonyme

    Angelée Marketing a des soucis

    Angelée Marketing a des soucis avec Lidl, sniff et ORANGEUH

    Voir en ligne : GIJR

    Répondre

    • 22 mai 2007 09:45, par GoD

      Angelée Marketing a des soucis

      Ouais ben un petit aller pour la Pologne ferait pas de mal aux gens qui conçoivent des sites pareils. Sous Windows 3.1 c’était déjà moche (et je parle pas du commentaire au goût douteux).

      A croire que les Brave Patriotes ne sont toujours pas revenus de la grande marche au flambeaux de Nuremberg sur Marne en l’honneur de notre Lider Minimo.

      Répondre

  • 21 mai 2007 00:00, par Maurice Popon

    La réponse de la Kommandantur à Guy Môquet

    Ah, ça, les Allemands ont toujours été en avance sur nous, surtout à cette époque : ils parlaient déjà de Loire Atlantique, quand ce n’était encore qu’une Loire-Inférieure. Enfin, je pense, ma mémoire me joue qqs tours parfois

    Répondre

    • Cher Maurice Popon,

      Le regretté René Rémond était-il gaga, ma brave secrétaire qui recopie mes articles sur ordinateur boit-elle, avons-nous été victimes d’une rupture du continuum espace-temps, comme l’on disait dans ces romans d’anticipation qui ont bercé mes jeunes années ?

      L’erreur est corrigée ; soyez remercié pour votre vigilance.

      Au plaisir,

      H-A. P.

      Répondre

      • 22 mai 2007 08:24, par un patriote anonyme

        Merkel ta caisse !!!!!!!!!!!!!!

        Il paraît que Merkel doit se passer la tête, pardon la gueule, au KÄRCHER pour se démaquiller, et que son mari qui détient la schröder bank de scotland, en fait des cauchemards, sniff, moi qui vénérait l’Allemagne comme un coûteau bien aiguisé

        Voir en ligne : GIJR

        Répondre

  • 20 mai 2007 19:03, par Le gOg

    La réponse de la Kommandantur à Guy Môquet

    Vous censurez réellement les réponses ? Alors si c’est ainsi, je ne vous écrits pas, na ! Des fois que dans plus de 50 ans, un neveu caché de Sarkozy arrive au pouvoir (style blond à longs cheveux à Cannes sur tapis rouge et en costard - c’est d’un chic !) et oblige tous ces braves patriotes à lire une lettre d’un résistant virtuel comme moi. Non mais.

    Répondre

    • 20 mai 2007 19:06, par Le gOg

      La réponse de la Kommandantur à Guy Môquet

      Et hop, j’ai fauté à écrire, pas de T. Bien fait. Je ne sais pas écrire...

      Répondre

      • 20 mai 2007 21:53, par alexis

        La réponse de la Kommandantur à Guy Môquet

        ça arrive aux plus patriotes d’entre nous, Chateaubriant ça finit bien par ce même T, comme Travail(qui rend libre)

        Répondre

        • 5 septembre 2007 09:10, par Ferns

          La réponse de la Kommandantur à Guy Môquet

          Chers habitants de Brave Patrie... C’est une personne ecoeurée par les information TFiennes, la langue de bois des autorités incompétentes et la réactivité toute ovine de nos concitoyens qui vous écrit. Après un sursaut au vu du nom du site et du gallinacé si coquet qui orne la bannière (j’ai craint un excès de droite sur l’instant...chose que ma couleur de peau tolère assez mal), je me suis delectée de vos piquantes interprétations de l’actualité et propage votre parole autour de moi. Merci pour tout et continuez sur cette voie ô combien glissante mais si réjouissante. Je vous aime !

          PS : je travaille dans un établissement lavant le cerveau des jeunes (euh... d’enseignement secondaire) et redoute la lecture de cette ultime bafouille... En tout cas, vous avez confirmé ce que je pensais : Guy môquet n’a pas sauvé la France... Que me conseillez-vous pour devenir une héroïne martyre ???

          Répondre

Envoyer cette page :

Vous pensez qu'un sympathisant de l'UMP peut être intéressé par cette page ? Faites-la lui découvrir !

Dernière réaction

que serait-il arrivé si les cocos avaient pu livrer la france au pacte de varsovie ? C’était à deux doigts et De Gaulle a conservé tous les fonctionnaires en (...)

Papy Toyable

Retrouvez toutes les réactions des abonnés du Monde.fr lecteurs de Brave Patrie.

Sur le même sujet

Abonnements

Accédez gratuitement à une information impartiale et libérée du joug marxisant des media de masse, où vous le voulez et quand vous le voulez !

RSS Twitter E-mail

Opéré par FeedBurner

Déjà vu

Il vous semble que l'Histoire bégaie ? C'est bien le cas, et comme prévu c'est une farce :

22 février 2011 : Immigration clandestine : le Quai d’Orsay cherche le soutien de l’Atlantide

Tweets patriotes

Twitter

Suivez Brave Patrie sur Twitter pour encore plus de bravitude et de patriotisme.