Culture - MédiasCinéma

Liberator, épisode VI : le Retour du Tchadi

Un film de Nicolas Sarkozy, sortie le 4 novembre 2007

Didier Kala, lundi 5 novembre 2007 - 08:33 Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur del.icio.us Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Les épisodes se suivent et ne se ressemblent pas pour le plus authentique des super-héros français depuis le commissaire Juve. Une nouvelle fois propulsé en Afrique, Nicolas Sarkozy évolue dans ce nouveau volet de la saga du Liberator au sein d’un univers noir et oppressant, où la tension psychologique le dispute à l’action pure et où les frontières se brouillent entre le bien et le mal. Une plongée dans les enfers de la conscience et du kung-fu, dont le spectateur ne sortira pas indemne.

C’est l’innocence qui du début à la fin tient le premier rôle, celui de victime, dans le nouveau film de Nicolas Sarkozy. Aux confins des méandres la psychologie humaine, celle-ci se perd, se retrouve, décide d’aller rechercher ses camarades tombés à l’arrière, et se reperd. Autant de rebondissements qui riveront le spectateur à son fauteuil, pantelant, d’un somptueux premier plan, long travelling ensoleillé accompagnant une rangée d’enfants noirs sur le tarmac en latérite d’un aérodrome de brousse au son d’une reprise en wolof de Douce France par Michel Polnareff, au dernier : un gros plan aux réminiscences conradiennes du pilote belge alcoolique traître à sa propre cause, à demi mangé par l’ombre, sanglotant My Way en flamand au fond d’un cachot tchadien.
Cet usage subtil des dialectes ancestraux de peuples largement francophones, le sous-titrage de mélodies appartenant au patrimoine culturel français, sont là pour nous rappeler la prédominance du cerveau reptilien chez certaines catégories géo-économiques. Leur primitivisme. Et nous renvoient à celui qui sommeille en nous, nous font mesurer la fragilité des règles qui nous séparent de la barbarie pure et simple.

JPEG - 14.5 ko

Une nouvelle fois, André Santini et Nicolas Sarkozy sauvent l’honneur de la Brave Patrie.

Le synopsis en lui-même est très simple. De l’idée initialement développée par Bernard Kouchner, les scénaristes n’ont conservé qu’une armature ascétique, un fil limpide soumis à une insoutenable pression, comme le string d’un candidat UMP à l’approche des municipales. Va-t-il casser ? En ressortira-t-il vierge de toute marque indélébile ?
Si le film contient ses moments de comédie et débute comme un classique Maman, j’ai raté l’avion, franchise qui a fait le succès de Nicolas Sarkozy, il se teint vite de la noirceur qui a donné son nom au continent éponyme et suffoque le cinéphile.
En quelques mots : des gangsters à la petite semaine tentent d’arnaquer quelques familles stériles et des maris impuissants en leur promettant d’obtenir des petits Noirs à prix coûtant. Une fois arrivés au Tchad, leur plan se délite et ils sont capturés par des policiers corrompus. Alerté par les familles lésées, André Santini, de la société d’hélicoptères Santini, envoie son meilleur agent pour les libérer. Nicolas Sarkozy s’envole alors vers l’Afrique et rencontre le potentat local (corrompu), interprété par Michel Leeb. Il parvient à échanger une partie des prisonniers contre des Exocet et une centrale nucléaire de poche qu’il réalise sous nos yeux avec un chewing-gum et un arrêté de reconduite à la frontière. Il rentre en France après un petit stop à Madrid pour manger des tapas avec son fidèle Bernardo, joué avec finesse par José Luis Zapatero. Le pilote belge alcoolique reste en prison et chante My Way en flamand.

JPEG - 11.7 ko

Le Wetouw du Tchadi : un Césaw pouw Michel Leeb ?

La valeur de ce nouvel épisode ne tient donc pas, on le voit, au scénario, qui sur le papier peut sembler plus indigent que ceux de Liberator épisode I : Passez-moi le petit Noir ou du si décrié Liberator épisode V : Chérie, j’ai libéré la croissance. Il offre en revanche une plongée inédite dans la psychologie de Nicolas Sarkozy ainsi que dans les contradictions d’une société moderne rongée par des idéaux d’un autre âge : qu’est-ce que le bien ? Qu’est-ce que le mal ? Ne dois-je pas d’abord penser à moi avant de faire le premier, quitte à faire un peu du second, ou bien est-ce l’inverse qui se produit ?
Le héros préféré des Français se retrouve ainsi confronté à un terrible dilemme : doit-il faire libérer les journalistes qui avaient accompagné les gangsters ? Certes, les journalistes lui empoisonnent l’existence, mais n’éprouve-t-il pas en même temps une étrange attirance sexuelle à leur égard ?
Une autre faille du personnage, bien plus profonde, est révélée à l’issue d’une scène d’action d’anthologie : après avoir défait une milice de dealers, les Ganjaweed, à mains nues, il remet les supposés orphelins à leurs familles, qui le remercient chaudement car il a permis à ces petits enfants de grandir chez eux, en Afrique. Pourtant, une larme coule sur sa joue burinée par le vent chaud du désert : c’est dans une batcave vide que rentrera Nicolas Sarkozy ce soir, sauf s’il réussit à chauffer une hôtesse dans l’A-319 qui le ramène vers Villacoublay. Voilà un homme qui souffre car il a perdu sa famille en tentant d’en sauver d’autres. L’ironie cruelle de cette scène ne manquera pas de provoquer un déglutissement collectif dans les salles sombres.

JPEG - 9.5 ko

Au terme d’une intrigue aux méandres troublants, Nicolas Sarkozy parviendra-t-il à échanger les ressortissants européens contre de la verroterie ?

Autre contradiction, autres affres pour la conscience du Liberator et du spectateur : ce personnel navigant qui de toute évidence a failli au plus élémentaire de ses serments - ramener les Africains en Afrique, pas en Europe - mérite-t-il d’être sauvé ? Existe-t-il pour eux un moyen de se racheter ? L’argumentation toute en douceur de Nicolas Sarkozy en faveur des vols charters est un moment de cinéma intimiste digne de Bergman, avec un rebondissement que nous vous laissons le soin de découvrir.

Nous ne pouvons qu’inviter les Bravepatriotes à se jeter sur le Retour du Tchadi : ce film est beau, émouvant, et il fait réfléchir à des pensées intellectuelles.
De quoi nous permettre d’attendre sereinement Liberator, épisode VII : Tintin chez les Narcos, la nouvelle aventure de Nicolas Sarkozy attendue pour les vacances de Noël, starring, ou pas, Ingrid Betancourt.

Episode de telenovela français (2007). Thriller, comédie. Durée : un bon dimanche après-midi. Réalisé par Nicolas Sarkozy. Avec Nicolas Sarkozy, Michel Leeb, André Santini. Cinq couilles de coq Brave Patrie.

Diffusez les vraies valeurs ! Partagez cet article !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur del.icio.us Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Réactions à Liberator, épisode VI : le Retour du Tchadi

Les vrais Patriotes pratiquent la réaction dans la joie et la bonne humeur depuis 2002. Réagissez aussi !

Déjà 45 réactions.

  • 15 juillet 2014 13:09, par kjzgd92

    Liberator, épisode VI : le Retour du Tchadi

    vous convenez pret consommation la poste

    credit conso la banque postale


    credit consommation geant casino credit conso simulation Donc un calcul pret consommation mais taux pret consommation banque vous tirez crédit à la consommation définition

    Répondre

  • 22 novembre 2007 20:52, par Nyarlathotep

    Liberator, épisode VI : le Retour du Tchadi

    Tiens, il n’y a plus beaucoup d’articles ces derniers temps. Il est piquant de constater que cette pénurie coïncide avec certains commentaires hostiles aux rédacteurs de Brave Patrie.

    Commentaires qu’on a du mal à trouver d’ordinaire sur ce site. J’imagine que leurs auteurs sont trop occupés à pondre des articles élogieux sur le site de Loïc Lemeur, à calculer combien vont leur rapporter les dernières mesures fiscales, ou encore à compter combien ils ont perdu dans des placements foireux.

    Evidemment vous me direz que ça vaut mieux que de fourrer sa langue dans le cul de son patron tout en vendant des organes de petits enfants frais sur Ebay, comme bibi. Mais bon faut bien vivre.

    Répondre

  • 15 novembre 2007 23:08, par Le Marquis halle de guerre

    Hérésie

    Pour sur, cher Monsieur,vous vous êtes sacrément fourvoyé !
    La trame de ce film, est, évidemment, le calvaire enduré par les pédophiles francais, qui ont commandé sur internet le fruit de leur convoitise dont ils ne verront jamais la couleur.
    Les métaphores filées en témoignant sont légions.
    Nous oublions, trop souvent, le véritable anathème jeté sur ces individus, qui, actuellement ne peuvent plus vivre leur différence. Encore une fois cette population marginale a été bafouée.
    Le film reflète bien le tiraillement de notre illustre Président, satisfaire ces malheureux ou bien, ne pas être le garant de cette infâme mixicitée éthnique, qui a déjà fait tant de dégat !
    Notre guide de la nation est alors montré sous un jour, moins connu mais néanmoins réel,sensible et dubitatif.
    La conclusion est une démonstration, superbe, de sa faculté de décision.
    Vous l’aurez compris j’ai été, tout simplement,subjugué par ce film tout en allégorie et, à la gloire, ô combien méritée, de notre petit pépère du Peuple. Aurait mérité la verge en plus des cinq couilles bravepatriènne.

    Répondre

  • 10 novembre 2007 15:32, par un patriote anonyme

    Liberator, épisode VI : le Retour du Tchadi

    On sent bien que le rédacteur du texte s’écoute écrire...

    sarko n’a donc pas de crainte à avoir, le peuple le suivra tant que des pseudos intellos qui se disent et se pensent la véritable opposition continuent à s’adresser à..eux-mêmes.

    A bon entendeur

    Répondre

    • 10 novembre 2007 19:48, par Silvio Musso les Nids

      Liberator, épisode VI : le Retour du Tchadi

      On sent bien que le rédacteur du texte s’écoute écrire...

      J’ai d’ailleurs la retranscription de l’écoute de l’écriture de Didier Kala ici même à ma disposition.

      Voilà ce que ça donne :

      Scritchscritchscritchputaindégueucecafésritchscritchscritch

      Répondre

      • 11 novembre 2007 08:46, par un patriote anonyme

        Liberator, épisode VI : le Retour du Tchadi

        Ouah, tu t’engages pas mal là...C’est très fort comme message...

        Répondre

        • 11 novembre 2007 10:16, par Silvio Musso les Nids

          Liberator, épisode VI : le Retour du Tchadi

          Alors, là, Monsieur, sachez qu’une chose, ici, n’est absolument pas tolérée et que toute personne y recourant risque l’ostracisme.

          Cette chose, c’est le tutoiement.

          Répondre

          • 11 novembre 2007 15:23, par un patriote anonyme

            Liberator, épisode VI : le Retour du Tchadi

            Monsieur,

            Je suis désolé de vous avoir vexé (car je sens que c’est le cas).
            Y a-t-il d’autres règles très utiles comme celle-ci que je doive connaitre ?

            J’ai horreur des bavards et c’est pourquoi je suis un tantinet ironique.

            Cordialement

            Répondre

            • 11 novembre 2007 19:53, par Silvio Musso les Nids

              Liberator, épisode VI : le Retour du Tchadi

              Cher Monsieur Anonyme,

              Je vous serais gré d’éviter l’ironie aussi, car la plupart des benêts fréquentant ce site ne sont pas suffisamment bien dotés intellectuellement pour en comprendre la subtile portée.

              Bien à vous,

              Répondre

              • 12 novembre 2007 13:23, par ADL

                Que faire ?

                L’Inconnu a raison : souffrir, endurer, se taire. Ce que recommande Sacher-Masoch.

                Répondre

                • 27 mai 2015 07:52, par Jayson

                  Que faire ?

                  Hurrah, that’s what I was seeking for, what a information ! existing here at this blog, thanks admin of this web site.

                  Voir en ligne : match.com free trial

                  Répondre

              • 30 avril 2015 21:45, par Michal

                Liberator,

                always i used to read smaller posts which also clear their motive, and that is also happening with this post which I am reading now.

                Voir en ligne : yoshi koyal prepserve 320

                Répondre

                • 11 mai 2015 05:59, par Arleen

                  Liberator,

                  Hello there, You have done a fantastic job. I will certainly digg it and personally recommend to my friends. I’m sure they will be benefited from this web site.

                  Voir en ligne : pink maxam stainless

                  Répondre

                  • 29 mai 2015 03:33, par Louise

                    Liberator,

                    I loved as much as you will receive carried out right here. The sketch is tasteful, your authored material stylish. nonetheless, you command get bought an nervousness over that you wish be delivering the following. unwell unquestionably come further formerly again since exactly the same nearly very often inside case you shield this increase.

                    Voir en ligne : Concha

                    Répondre

                • 5 juillet 2015 11:19, par Guadalupe

                  Liberator,

                  When I originally commented I clicked the "Notify me when new comments are added" checkbox and now each time a comment is added I get four e-mails with the same comment. Is there any way you can remove me from that service ? Thanks !

                  Voir en ligne : DomingoNDrought

                  Répondre

                • 7 septembre 2015 20:30, par Charley

                  Liberator,

                  Wow, this piece of writing is pleasant, my sister is analyzing these kinds of things, thus I am going to let know her.

                  Voir en ligne : limewire free music downloads

                  Répondre

            • 27 avril 2015 21:32, par Annett

              Liberator,

              It’s truly very difficult in this active life to listen news on Television, thus I only use web for that reason, and get the latest information.

              Voir en ligne : vertical leather holster lucid

              Répondre

              • 7 mai 2015 06:05, par Rico Manton

                Liberator,

                Heya i am for the first time here. I came across this board and I find It truly useful & it helped me out a lot. I hope to give something back and aid others like you helped me.

                Voir en ligne : quart round plastic

                Répondre

              • 17 juillet 2015 20:19, par Leta

                Liberator,

                I visit daily some web sites and information sites to read posts, except this web site provides feature based content.

                Voir en ligne : AnnettaOTripodi

                Répondre

          • 28 avril 2015 02:56, par Wilton

            Liberator,

            Hey ! I could have sworn I’ve been to this website before but after browsing through some of the post I realized it’s new to me. Anyhow, I’m definitely glad I found it and I’ll be book-marking and checking back frequently !

            Voir en ligne : projector ceiling p7203b extension

            Répondre

          • 2 septembre 2015 11:04, par Jared

            Liberator,

            Its like you read my mind ! You seem to know a lot about this, like you wrote the book in it or something. I think that you could do with a few pics to drive the message home a little bit, but instead of that, this is magnificent blog. A fantastic read. I will certainly be back.

            Voir en ligne : Health Benefits Of Coconut Oil

            Répondre

  • 7 novembre 2007 20:21, par Silvio Musso les Nids

    Le Retour du Tchadi...

    Quel jeu de mots bien piteux...

    CAPTAIN COUK, SORS DU CORPS DE DIDIER KALA !

    Répondre

    • 7 novembre 2007 21:40, par Didier Kala

      Le Retour du Tchadi...

      Très cher Silvio,

      vous lisez maintenant les articles de BP avec DEUX JOURS DE RETARD ? Vous m’étonnez que les stats baissent !

      Bien à vous,
      Didier Kala

      Répondre

      • 8 novembre 2007 18:56, par Silvio Musso les Nids

        Le Retour du Tchadi...

        En fait, cher Didier, je mets DEUX JOURS À LES LIRE !

        Répondre

        • 1er décembre 2007 13:12, par degadezo

          Le Retour du Tchadi...

          et une bonne semaine de plus pour les comprendre ?

          Répondre

          • 9 décembre 2007 19:46, par Silvio Musso les Nids

            Le Retour du Tchadi...

            Un truc comme ça, oui... ;-)

            Répondre

          • 28 mai 2015 22:47, par Bess

            Le Retour du Tchadi...

            My programmer is trying to persuade me to move to .net from PHP. I have always disliked the idea because of the expenses. But he’s tryiong none the less. I’ve been using Movable-type on various websites for about a year and am nervous about switching to another platform. I have heard very good things about blogengine.net. Is there a way I can transfer all my wordpress content into it ? Any help would be greatly appreciated !

            Voir en ligne : match.com free trial

            Répondre

            • 2 juillet 2015 23:01, par Nereida

              Le Retour du Tchadi...

              Some lenders will offer you higher amounts when you’ve proven your creditworthiness with them Lennie Nedved this type of mortgage will need to be paid back within 1 month and would certainly be a high interest loan.

              Voir en ligne : Lennie Nedved

              Répondre

  • 7 novembre 2007 15:45, par un patriote anonyme

    Liberator, épisode VI : le Retour du Tchadi

    Obscures, les salles. Pas sombres. Obscures...

    Répondre

  • 6 novembre 2007 15:31, par erka

    Vous allez declencher une guerre avec la Flandre...

    Ca fera un theatre de plus !!

    Répondre

  • 5 novembre 2007 17:11, par al-amande

    Briefing de journalistes

    Honnêtement je pense que cette fois ci sarkoman se serait bien passé d’enfiler sa belle combinaison bleue siglée d’un "S".

    ça pourrait l’arranger même qu’on en fasse des caisses sur le sujet.
    Je pense plus simplement qu’il s’est déplacé en personne pour briefer en personne les journalistes présents dans cette expédition.

    Ne perdez pas de vue que si l’opération avait réussi nous aurions probablement eu droit à un docu émouvant sur des humanitaires venus sauver des jeunes tchadiens de leur condition.

    Cela aurait donné sûrement un certain crédit à des opérations humanitaires "coup de poing" et plus largement cela aurait pu servir la doctrine d’ingérence humanitaire prônée par Koukouch.

    Bref, je pense que dans cette affaire sarko est mouillé jusqu’au cou et que son opération s’est lamentablement cassée la gueule et il tente par tous les moyens d’éviter que ça fasse trop de vagues.
    L’arche de Zoé a tout d’une secte, les sectes aiment les enfants et sarko aime bien les sectes.

    Répondre

  • 5 novembre 2007 16:04, par Agathe seblouse

    L e plus géant des nains

    Au delà de la forme certes classique de ce road movie, il y a l’extraordinaire acuité de sa seigneurie Nicolas le Grand qui fait d’une pierre deux coups :
    - tarir l’immmigratrion à la source (ce qui évitera des coûts inutiles plus tard au ministère de la rafle et du drapeau, quand il faudra expulser ces gosses devenus ados
    - consolider la parité blanc/noir en échangeant quelques adultes blancs bien utiles contre des petits africains qui ne servent à rien.

    Zyva !

    Voir en ligne : Traditions connes et cruelles

    Répondre

  • 5 novembre 2007 12:20, par Rosay.

    Liberator, épisode VI : le Retour du Tchadi

    C’est pas du jeux vous avez déjà écrit le prochain titre que je voulais vous faire découvrir.
    Non pas tintin chez les sovietes,mais Tintin chez l’oncle
    Sam, avec sa first lady french "dati" ou sa femme - copine.

    S.F.A.S.Rosay.

    Répondre

    • 5 juillet 2015 12:01, par Milagros

      Liberator,

      I have been surfing online more than 3 hours today, yet I never found any interesting article like yours. It’s pretty worth enough for me. Personally, if all site owners and bloggers made good content as you did, the net will be a lot more useful than ever before.

      Voir en ligne : CindiCHultz

      Répondre

  • 5 novembre 2007 11:48, par un patriote anonyme

    Liberator, épisode VI : le Retour du Tchadi

    les tribulations de sarko au tchad d’or
    martin, la vie de famille, n’étant plus, les k7 de dimanche martin dégradées, le carburant trop cher pour aller voir les avions décoller.. etc, les braves patriotes pourront dorénavant et jusqu’à désormais suivre chaque dimanche un épisode des tribulations de sarko.. un vrai bonheur.

    Répondre

  • 5 novembre 2007 11:00, par un patriote anonyme

    Liberator, épisode VI : le Retour du Tchadi

    Gloire à Nicolas "Kirikou" Sarkozy ! Nicolas "Kirikou" Sarkozy n’est pas grand, mais il est vaillant. Il a réussi à libérer, des mains de Idriss "la sorcière Karaba" Déby, les gentils journalistes.

    Malheureusement, personne ne saura que Marcel Chombier est mort dans cette opération d’exfiltration. Marcel Chombier a donné sa vie en échange de celle des braves journalistes. Hommage à toi, Marcel Chombier, repose en paix.

    Répondre

    • 30 mai 2015 18:29, par Tia

      Liberator,

      Wow ! This blog looks just like my old one ! It’s on a entirely different topic but it has pretty much the same layout and design. Outstanding choice of colors !

      Voir en ligne : gamefly 3 month free trial

      Répondre

Envoyer cette page :

Vous pensez qu'un sympathisant de l'UMP peut être intéressé par cette page ? Faites-la lui découvrir !

Dernière réaction

vous convenez pret consommation la postecredit conso la banque postale credit consommation geant casino credit conso simulation Donc un calcul pret (...)

kjzgd92

Retrouvez toutes les réactions des abonnés du Monde.fr lecteurs de Brave Patrie.

Sur le même sujet

Abonnements

Accédez gratuitement à une information impartiale et libérée du joug marxisant des media de masse, où vous le voulez et quand vous le voulez !

RSS Twitter E-mail

Opéré par FeedBurner

Déjà vu

Il vous semble que l'Histoire bégaie ? C'est bien le cas, et comme prévu c'est une farce :

3 février 2006 : Brave Patrie s’insurge contre les caricatures du Prophète - c’est quoi, son nom, déjà ?

Tweets patriotes

Twitter

Suivez Brave Patrie sur Twitter pour encore plus de bravitude et de patriotisme.