PolitiqueConstitution européenne

La Constitution Européenne pour les nuls

Hubert-Aymeric Pynchon, jeudi 25 novembre 2004 - 13:50 Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur del.icio.us Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Il n’aura échappé à personne que le projet de futur traité de Constitution Européenne ™ a été rédigé par des auteurs dont le niveau intellectuel dépasse de loin celui du Bravepatriote de base. Dame ! Un Valéry Giscard d’Estaing, ancien Président de la République ET académicien français, ça vous change d’un retraité de la SNCF...

Avant de vous décider en votre âme et conscience pour un "OUI" franc et massif au prochain réferendum, Brave Patrie vous offre la possibilité de briller en société et d’affûter vos arguments dans le courrier des lecteurs de vos quotidiens préférés en vous résumant ce qu’il faut retenir de ce projet de futur traité de Constitution Européenne ™.

Préambule.
L’Europe est née en 1994, lors de la signature du traité de Maastricht.

C’est clair, net, simple et précis.

Les racines chrétiennes, médiévales, greco-latines etc (pourquoi pas neanderthal ou cro-magnon, tant que nous y sommes ?) relèvent d’un passé dont plus personne ne se souvient. De toutes les manières, les gens ne vont plus à la messe. Quant à l’Histoire, des films comme Les Visiteurs, ou Asterix permettent amplement de se faire une bonne idée de la question sans avoir besoin de sortir de l’École des Chartes.

Article 1
La concurrence sauvage est la règle en matière d’économie.

La gabegie économique héritée des années mitterando-jaruzelskiennes entraînait des délocalisations vers des pays où l’on ne parle même pas le broken english. Depuis cinq ans (1) que l’Euro unique avait cours dans notre belle union bleu bordée d’étoiles dorées, il était donc plus que temps de passer à l’économie unique. La concurrence stimule l’imagination, crée des emplois, vous rend plus beau, plus fort et c’est du reste ce qui vous permet de ravir l’épouse de votre meilleur ami. Les spermatozoïdes ne font pas autre chose. Et les spermatozoïdes, c’est la vie !

Article 2
Les services publics sont condamnés à disparaître.

A l’image de ces Pandas ou Tricératops d’un autre temps, les servicuum publici ont fait le leur. Mis à part les sempiternels rétrogrades associatifs et encartés, qui se plaindra encore de ne plus faire la queue trois heures avant d’atteindre un guichet fermé dont l’occupant - absent - n’était de toute façon pas aimable ? Les longues marches à pied, sous la neige, en tenant votre enfant couvert d’engelures blotti contre vous par la faute de machinistes davantage préoccupés par le diamètre syndical de leurs sandwichs, ne seront plus qu’un vieux cauchemar.

Article 3
La langue officielle de l’UE est l’Anglais.

On s’est en effet aperçu que c’était quand même infiniment plus pratique pour discuter avec un Letton ou un Finlandais. Certains d’entre eux sont francophones ? Eh bien, de quoi vous plaignez-vous ?

Article 4
La défense Européenne est assurée par l’OTAN.

Nos alliés d’ex-Nouvelle Angleterre et d’ex-Louisiane, ayant eu la gentillesse de couvrir l’Europe de bases toutes équipées par leur braves "boys", il eut été dommage de ne pas continuer à profiter d’un tel investissement. Le mur de Berlin est tombé ? C’est bien la preuve de son efficacité : on ne change pas une équipe qui gagne. L’Alliance Atlantique est devenue caduque dans son principe ? Vous devez faire partie de ceux qui pensent qu’il faudrait détruire l’Arc de Triomphe au pretexte que Napoléon a perdu à Waterloo...

Ajoutons que la Turquie étant déjà membre de l’OTAN, cela n’en rendra que plus limpides les négociations concernant les conditions de sa non-entrée qui, de toutes façons, sont reportées à plus tard.

Article 5
Le Parlement sert à amuser la galerie.

Il était de notoriété publique que les députés européens au parlement de Strasbourg ne se faisaient élire que pour passer à France Europe Express, se goinfrer en notes de frais, et accessoirement jouer avec les canaux de traductions simultanées. Cette mise au point aura le mérite de clarifier une situation de fait.

Article 6
Il n’y a pas d’article 6.

L’article 6 a été remplacé par l’article III-37b-115 a (cf. annexes 17B vol. IX)

Article 7
La majorité qualifiée, absolue ou relative (M) sera déterminée à partir de la formule suivante :

ƒM = Ex (n+1, n+2) - (cos n+y) (!µ) - (x) (x-µ) - [(2 y) ß(3y) (a2+b2)) ÷ (sin µ (n-ß))]

Sachant que : x est le nombre d’élus au parlement dont le prénom commence par une voyelle, y, le nombre de ministres gauchers dans le gouvernement de chaque pays, n, la date anniversaire, en numérologie, de Jacques Delors, ß, le nombre de sessions extraordinaires les années bissextile, µ l’âge du troisième doyen de la Cour des Comptes du deuxième pays à avoir effectué l’avant dernière présidence tournante de l’Union Européenne, et a et b, des variables fluctuantes mises ici pour faire joli.

Article 7 bis
Le temps que Deep Blue obtienne un résultat, la Commission prendra toutes les décisions.

Article 8
La Commission ne rendra de compte qu’à elle-même.

Ses membres ayant été cooptés dans la plus parfaite équité, soyez assurés que tout cela sera fait dans la plus grande transparence.

Article 9
La Constitution n’est pas révisable.

Et puis quoi, encore ?

P.-S.

(1) Comment : cinq ans ? Et oui... Vérifiez donc sur la petite monnaie au fond de votre poche : les pièces les plus anciennes ont bien été frappées en 1999.

Diffusez les vraies valeurs ! Partagez cet article !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur del.icio.us Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Réactions à La Constitution Européenne pour les nuls

Les vrais Patriotes pratiquent la réaction dans la joie et la bonne humeur depuis 2002. Réagissez aussi !

Déjà 223 réactions.

  • 30 juin 2005 12:22, par citoyen du monde (abasourdi de honte !!!)

    > La Constitution Européenne pour les nuls

    Je reviens sur ces pages après quelques semaines...

    quel silence sidéral et sidérant !!! même plus un ricanement, même plus une insulte !!! rien !!!

    Le non l’a emporté, bravo !! et puis, plus RIEN, de RIEN ! de RIEN !!!

    Quelle victoire !!!!

    Le plan B ? mais où donc est passé le plan B ? On a perdu le plan B !!! ça me rappelle les armes de destuction massive !!! Le menteurs auraient-ils changé de camp ? ou la méthode aurait-elle fait des émules ?

    Le Grand mouvement social ???
    Debout ! camarade Marie-Georges ! Aux armes Olivier !!! et n’oubliez pas les merguez !!!

    La prise en compte des aspirations du peuple ??? L’Europe moins libérale ? Tony Blair überalles in der Welt !!!

    RIEN ??? mais non !!! pas rien !!!

    Il nous reste SARKO !!!

    (et puis, ouf !!! on n’aura pas les Turcs !!! De Villiers peut respirer... on reste entre nous, les franchouillards !!! vautrés dans NOTRE modèle social !!!)

    Bravo ! et merci !!!

    Répondre

  • 27 mai 2005 11:02, par Fred

    > Pourquoi voter NON ?

    Il était une fois 2 sociétés qui décident de fusionner pour faire face à leurs problèmes économiques croissants. Les patrons négocient avec les syndicats. Tous les postes sont maintenus, le niveau de salaire et les avantages sociaux maintenus et en prime les syndicats obtiennent une augmentation de salaires de 1% pour tous les employés. Les patrons satisfaient de sauver leur entreprise en la rendant plus forte face à la concurrence décide de faire avaliser le projet de fusion aux employés et de procéder à un vote.

    Figurez-vous que 55% ont l’intention de voter NON

    Les raisons du non :
    - ils ne comprennent pas l’intérêt de cette fusion
    - ils ont peur d’être licencié quand même
    - ils veulent une augmentation de salaire de 5%
    - ils ne veulent pas enrichir leurs patrons

    Bref, voter NON et rien ne changera

    - OUI aux respect de la charte des droits fondamentaux pour TOUS les Etats d’Europe
    - OUI a plus de démocratie
    - OUI à l’Union Européenne plus solidaire
    - OUI à une Europe plus forte
    - OUI à un référundum avant toute autre adhésion

    Voir en ligne : Rien ne changera, la preuve

    Répondre

    • 27 mai 2005 13:02, par Didier Kala

      > Pourquoi voter NON ?

      Doc intéressant, merci.

      Répondre

      • 27 mai 2005 17:01, par Maximilien de Tutucaillou

        > Le doc n’est pas signé, c’est normal ?

        ou c’est juste une belle tentative de plus pour placer un joli oiseau devant la caméra...

        J’aime bien les oiseaux, surtout le perroquet des M.Pythons (cloué) sur son socle, et aussi le joli canari dans la main d’un livre de P.Desproges (miam)

        Répondre

    • 27 mai 2005 16:47, par Disait Coluche

      > Pourquoi voter NON ?

      Coluche ne disait-il pas "Madame, je vous échange 2 barils de lessive X contre un baril de Y. Oh ben non alors ?" ?
      ==> Apparemment, vous nous comparez avec cette brave dame dont vous semblez insulter la mémoire...

      Monsieur le publicitaire veuillez citer les auteurs de vos faibles pastiches et cesser de nous prendre pour des ménagères de moins de 50 ans (oh pardon maman)

      NON à ce TCE qui n’est ni révisable, ni démocratique.

      Voir en ligne : Mr Bolkenstein est caché ici, sauras-tu le trouver ?

      Répondre

    • 27 mai 2005 18:22, par Hyalham Zerghnoth

      > Pourquoi voter NON ?

      Il était une fois 2 sociétés qui décident de fusionner pour faire face aux demande croissantes des actionnaires. Les patrons négocient avec les actionnaires. Tous les hauts postes sont maintenus, le niveau de salaire maintenus et les avantages au CE maintenus et en prime les patrons obtiennent une augmentation de salaires de 10% et de 1% pour tous les employés. Les patrons satisfés de sauver l’interet de leurs actionnaires en la rendant plus forte face à la bourse décident d’avaliser le projet de fusion mais les syndicats decident de demander l’avis des employés.

      Figurez-vous que 85% ont l’intention de voter NON

      Les raisons du non :
      - ils comprennent trop bien l’intérêt de cette fusion
      - ils savent qu’il vont être licenciés.
      - ils veulent une augmentation de salaire de 5%
      - ils ne veulent pas enrichir leurs patrons

      Bref, voter NON ne changera rien, mais leur permettra de rester pauvres.

      - OUI aux respect de la charte des droits fondamentaux pour TOUS les Etats d’Europe
      - OUI a plus de démocratie
      - OUI à l’Union Européenne plus solidaire
      - OUI à une Europe plus forte
      - OUI à un référundum avant toute autre adhésion

      VOILA LA VERITE, NOUS NE VIVONS DECIDEMENT PAS DANS LE MEME MONDE !!!!

      Répondre

      • 31 mai 2015 21:22, par Tam

        > Pourquoi voter NON ?

        Howdy just wanted to give you a quick heads up. The words in your article seem to be running off the screen in Firefox. I’m not sure if this is a formatting issue or something to do with internet browser compatibility but I figured I’d post to let you know. The style and design look great though ! Hope you get the issue fixed soon. Thanks

        Voir en ligne : gamefly 3 month free trial

        Répondre

    • 8 juillet 2008 19:36, par UWIMANA Gaston

      > nous votons OUI

      pourriez vous venir visiter le terrain ?
      vous serez tres ravissante de decouvrir notre pays Africain Burundi plus precisement notre capitale avec un bon paysage.
      je profite l’occasion de demander l’adhésion dans votre organisation.

      Voir en ligne : construction d’un grand piscinne au bord du lac TANGANYIKA

      Répondre

  • 13 mai 2005 10:09, par Zézette

    > La Constitution Européenne pour les nuls

    A travail égal, salaire égal !

    Produisons et consommons à côté de la production = moins d’effets de serre, dûs aux transports des marchandises.

    Production consommée localement = pas de délocalisation, moins de pollution

    Le travail est fait pour l’être humain, et non l’inverse

    L’être humain est à la fois matière et esprit.

    Que l’esprit respecte l’animal et la matière, ces deux derniers le lui rendront bien.

    Seules acceptables : les catastrophes et douleurs naturelles, auxquelles il faut remédier.

    SMIC et monnaie mondiale uniques... Pas de circulation de marchandises produites
    à plus bas prix.

    Ce projet de constitution n’empêche pas la perpétuation de l’injustice. Il obéit
    aux phénomènes de mode.

    Amène le bien partiel de "l’union" de quelques pays, en les séparant du "reste du monde". Sanctifie donc la "division".

    Les gagnants seront encore les fabricants d’armes, eux qui gagnent toutes les guerres.

    Je réponds donc "NON" à la lumière de ces réflexions. Je ne m’abstiens pas.

    Je veux que celui(celle) qui travaille
    sente qu’il est heureux et participe à un ordre du monde juste, que son travail est réellement bénéfique. Et
    pas qu’on reconduise à la frontière ceux
    qui affrontent la souffrance de la séparation et du sacrifice pour leur
    famille, comme il est scandaleux en France (Un enfant de cinq ans, isolé, dans un couloir dans un centre de rétention : nous tolérons ces dénis de justice, alors nous n’aurons pas à nous plaindre, à l’heure où nous souffrirons nous-mêmes).

    Quoi faire réellement (au quotidien) pour éradiquer l’injustice de ce monde ?

    La politique doit nous orienter vers les conduites justes, dans une vision à court, moyen et long terme ! Ces dirigeants doivent être au service du peuple, se contenter de peu et être des exemples.

    Eduquons-les, éduquons-nous !

    Répondre

  • 12 mai 2005 18:14, par un patriote anonyme

    > La Constitution Européenne pour les nuls

    Très amusant comme façon de présenter les choses, mais je propose à ceux qui veullent savoir se qui se cache derriére ces boutades de visionner la vidéo disponible sur le site www.contrepied.org, il s’agit d’un exposé (beaucoup moins "créatif" que celui de ce site) mais qui à le mérite de décripter les articles litigieux et nous permet, à nous simple citoyens lambdas, de comprendre réellement ce qui est en jeux. Cela vaut vraiment le coup de prendre une petite heure pour vraiment savoir pourquoi on va voter ! Garder en tête que c’est sans aucun doute la seule constitution que nous aurront à voter dans notre vie (et nos enfants n’auront peut-être pas cette chance).

    Voir en ligne : http://www.contrepied.org

    Répondre

    • 15 mai 2005 19:33, par Citoyen du monde (libéral de naissance malgré lui)

      > La Constitution Européenne pour les nuls

      Un peu d’histoire... en 1952, la France a refusé l’Europe politique... on a donc eu le Marché Commun, c’est à dire... l’Europe Libérale !!! donc notre Europe est DEJA libérale

      Etonnant, non ? on a l’impression que les tenants du non n’ont pas remarqué cette évidence !!!

      Et plus de 50 ans après, à nouveau nous est proposée l’Europe Politique... On refuse ? donc on reste dans cette Europe libérale... et on n’a toujours pas l’Europe politique : la Constition n’est ni plus ni moins libérale que l’actuelle Europe, mais elle propose une organisation politique, ça, personne ne peut le nier... !!!

      Votons non... et rendez-vous dans 50 ans !

      Moi, j’ai plus de 50 ans, alors, je vote oui !!! pas pour que l’Europe soit libérale, elle l’est déjà... tiens, je me répète !!! mais pour des TAS d’autres raisons... ces raisons qui sont à lire dans TOUTES les autres pages que celles qui CONSTATENT que les pays qui composent l’Europe sont DEJA des pays libéraux, tiens, je me répète encore, et encore... et puis, tiens, la France AUSSI (qui fait DEJA partie de l’Europe libérale) est DEJA un pays libéral, non ? Au risque de me répéter encore et toujours, je ne réussis pas à comprendre les arguments qui avancent que si on vote pour la constitution, l’Europe SERA libérale !!! Elle l’est déjà !! tiens, je me répète !!! Y’a pas, faut que ça rentre !!!

      Répondre

      • 16 mai 2005 10:56, par Hyalham Zerghnoth

        > La Constitution Européenne pour les nuls

        Reflechis a ca : est ce que la constitution ne va pas nous rendre aussi con que toi ? Tu vote encore oui la ?

        Si le oui c’est ce que tu represente (une pretention a toutes epreuves, une haine aveugle, et surtout le rejet de toute opinion contraire a la tienne), alors tu va rallier beaucoup de gens au non.

        Répondre

        • 16 mai 2005 11:46, par un patriote anonyme

          > La Constitution Européenne pour les nuls

          VOTRE texte me rappelle le regretté Pierre Desproges : "les ennemis sont des gens très bêtes, parce qu’ils croient que les ennemis c’est nous, alors que les ennemis, c’est eux..."
          Etonnant, non ?

          je me relis, et je cherche la "haine" dans mes propos... Ah ! bon...

          alors, une "haine aveugle" peut-être, ah ! bon...

          le "rejet de toute opinion contraire à la mienne" ? , ah ! bon...

          par contre, quand je lis, dès VOTRE première ligne, en lieu et place de tout argument une injure primaire (pas haineuse du tout... bien sûr, et très tolérante, respectueuse de l’opinion d’autrui...), manifestement hors de toute raison, je m’interroge : ai-je fait mouche à ce point ? ai-je à ce point touché la corde sensible, à savoir, tout simplement... ai-je énoncé une vérité ? C’est vrai que pour certains êtres fragiles, un peu frustes (comment appeler autemement quelqu’un qui ne sait réagir que par l’insulte ?), c’est très dur à supporter... Désolé...

          Quant à ma prétention, VOUS avez sans doute raison, je préfère VOUS vouvoyer... Nous ne sommes pas dans une cour d’école, sinon, j’aurais pu me mettre au niveau de votre texte en vous lançant un rageur, trépignant et vindicatif : "c’est celui qui l’dit qui l’est..." (na !) ce qui aurait grandement contribué au débat démocratique, non ?

          Répondre

          • 17 mai 2005 16:22, par Hyalham Zerghnoth

            > La Constitution Européenne pour les nuls

            Tu n’as pas compris Mosieur, mon texte n’attendait nullement de réponse puisqu’il est issue d’une longue et mure reflexion quant a ta condition. Or quand il n’existe d’autres mots ou expressions pouvant qualifier un état, il faut bien s’en remettre a la vérité plutot que partir dans de longs euphemismes.

            Il m’apparait maintenant clairement, suite a ton texte ce que veut dire "verbiage" (maint fois illustré dans ce forum par tes soins), merci pour cette lecon de plus (je l’imagine tirée de ton manuel de grammaire, tu sais celui juste en dessous de celui d’histoire et d’hortographe, sur ta table de nuit !!)

            Tu as tout a fait raison quant au débat démocratique, tout ceci est bien inutile mais ca a le merite de me distraire, et j’espere que tu va pouvoir partager avec moi cette distraction avec cette citation de Descartes : "L’intelligence est la chose la mieux repartie sur terre, chacun estime en avoir assez puisque c’est avec ca qu’il juge"

            Répondre

            • 17 mai 2005 17:55, par citoyen du monde (correction gratuite)

              > La Constitution Européenne pour les nuls

              Mosieur=Monsieur

              mure=mûre

              reflexion=réflexion

              quant a =quant à

              s’en remettre a=s’en remettre à

              plutot=plutôt

              euphemismes=euphémismes

              suite a=suite à

              maint fois=maintes fois

              hortographe=ortographe

              ca a le merite=ça a le merite

              j’espere=j’espère

              tu va =tu vas

              cette distraction avec=cette
              distraction grâce à

              repartie=répartie

              ca qu’il juge=ça qu’il juge

              Alors, fâché avec l’orthographe ? surtout avec les accents... de vérité ?

              PS moi aussi, je m’amuse, c’est très "dix treize ans" comme aimait à le chanter Bobby Lapointe !!! et on en revient à la cour d’école...

              PPS on est vraiment loin de l’Europe, non ? quoique... il faut garder l’âme enfantine...

              Répondre

          • 21 mai 2005 11:45, par platinoom

            > La Constitution Européenne pour les nuls

            ou comment une quetsche qui se prend trop au sérieux pond une tartine pour répondre à une connerie... devant un public déjà acquis au non... allEZ, cher Monsieur, continuEZ à perdre votre temps, ce sera toujours ça de rogné sur celui que VOUS pourriEZ employer à tenter de convaincre des personnes réellement susceptibles d’avaler vos arguments... (et un minium d’honnêteté intellectuelle VOUS forcerait à constater qu’il y a divers degrés dans l’application de la doctrine libérale... d’où la variété du spectre politique...)

            Répondre

            • 21 mai 2005 15:43, par Citoyen du monde (con vaincu (?))

              > La Constitution Européenne pour les nuls

              ...

              PS je note que vous employez le mot "argument"... c’est sans doute le signe que tout n’est pas perdu...

              Répondre

              • 22 mai 2005 23:15, par con descendant

                > La Constitution Européenne pour les nuls

                Oui. J’ai également employé le mot "spectre", "tartine" et "acquis". Quant au mot "argument", il a ceci de commun avec le mot "libéral" qu’on peut s’en servir pour définir à peu près n’importe quoi. J’ai également pris soin de glisser une faute de français dans ce message afin que vous puissiez nous gratifier d’une de ces cinglantes réponses dont vous avait le secret.

                Répondre

                • 23 mai 2005 12:37, par citoyen du monde (français bassement pragmatique)

                  > La Constitution Européenne pour les nuls

                  "J’ai également pris soin de glisser une faute de français dans ce message afin que vous puissiez nous gratifier d’une de ces cinglantes réponses dont vous avait le secret".

                  Désolé de vous avoir vexé car tel n’était pas le but, ce n’est pas vous qui étiez visé..., et quand vous dites "puissiez NOUS gratifier", relisez mes différentes lettres, et vous verrez que je n’ai visé qu’UNE SEULE personne !!! celle qui s’est autorisé, d’emblée, à m’insulter... et qui, d’ailleurs, injurie toute personne "osant" avancer tel ou tel argument en faveur du oui sur ce forum.

                  Mais une fois encore, nous sommes bien loin du débat !!!

                  A propos, avez-vous entendu la presse ce matin ?
                  Sarkosy se fait porter pâle !!! Bas les masques !!! On laisse l’ubuesque Raffarin faire la promotion du oui, sachant que chaque fois qu’il parle, il fait triompher le non !!! et on protége de la défaite le "sauveur"... la droite française et le patronnat français ne veulent pas du oui !!! Je vais vous dire sincérement ce que je crois :
                  si le non l’emporte, la "gauche" française explose... il n’y a plus d’alternative en France même... et pour Sarkosy, c’est la voie royale... et nous en reprenons pour au moins 5 ans de droite "musclée", pas fascisante, mais presque (Mussolini définissait le fascisme en disant que "d’une certaine façon, le policier doit précéder le professeur", n’est-ce pas le fondement même de cette fameuse "méthode Sarkozy" ?), en tout cas ultra-libérale, avec les deux frères Sarkosy aux commandes... et les médias aux bottes... et ça, ça me terrifie !!! pas vous ?

                  Et c’est une des raisons (entre autres) pour laquelle je voterai oui...

                  Répondre

                  • 23 mai 2005 14:03, par Hyalham Zerghnoth

                    > La Constitution Européenne pour les nuls

                    Je ne saisi pas pourquoi sarko serait la seule alternative, si le non passe ce sont tous les tenants du oui qui sautent, seulement il faudra que le peuple se bouge et n’attende pas une nouvelle campagne de propagande pour les présidentielles. Le combat pour une europe démocratique va commencer aprés le 29 mai, et selon le traité les personnes l’ayant soutenu n’auront pas le droit de le réviser. Je ne sais pas ce qu’ils vont trouver si le non passe pour se rendre crédible et tenir jusqu’en 2007.

                    Répondre

                    • 23 mai 2005 15:06, par citoyen du monde (qui n’aime pas les films d’épouvante)

                      > La Constitution Européenne pour les nuls

                      "Je ne sais pas ce qu’ils vont trouver si le non passe pour se rendre crédible et tenir jusqu’en 2007".

                      Mais... ils sont, à droite tout au moins (la droite en place, et qui fait croire que c’est Raffarin "tout seul"...), déjà TOTALEMENT discrédités !!! 3 élections successives les ont massacrés, balayés, laminés, ridiculisés... et ils restent... et ils resteront... jusqu’à la relève...
                      et même s’ils partaient, que mettre à la place ?

                      A gauche (la gauche "structurée"), ces mêmes élections ont semblé les requinquer, mais un non au referendum les discréditerait, vous le dites vous-même " si le non passe ce sont tous les tenants du oui qui sautent"... peut-on sérieusement croire qu’en 2 ans il serait possible de reconstruire quelque chose de crédible, à base des lambeaux du PC, de Arlette et Olivier, de Chevénement et autres Emmanueli, de Fabius et José Beauvais, etc. ? Pensez-vous réellement que ces gens-là peuvent offrir une alternative crédible ? ils ne sont d’accord sur rien, si ce n’est dire non à la constitution !!! (et malgré nos différents, je ne vous fais pas l’insulte d’évoquer Le Pen et De Villier, les plus redoutables tenants du non... je sais, pas du tout pour les mêmes raisons que vous... mais qui vont pourtant le récupérer au mieux... et ça, ils savent faire...)

                      "seulement il faudra que le peuple se bouge et n’attende pas une nouvelle campagne de propagande pour les présidentielles"... voeu pieu !!! hélas !!! et même si tel était le cas, dans une France vieillissante, le désordre, c’est le succès assuré de la droite !!! de l’ordre !!!

                      Donc, il reste "l’autre droite", bien planquée, structurée, protégée par son souffre-douleur qui va prendre tous les coups... annoncée, claironnée, idôlatrée par les médias... et alors, est alors... Sarko est arrivé !!! un peu pressé... le scénario catastrophe !!!

                      Sincérement, et au-dela de toute polémique, n’est-ce pas un vrai risque ? n’est-ce pas un scénario tout à fait crédible, réaliste ?

                      Répondre

                      • 23 mai 2005 17:45, par Hyalham Zerghnoth

                        > La Constitution Européenne pour les nuls

                        La france bouge, discretement, dans le maquis d’internet, utilise toutes les alternatives aux médias pouvoirs et autres, et moi je veux croire a ca, et je fait en sorte que ca aille dans ce sens. Sarko pourra se pointer, la guerre n’est pas finie, comme je l’ai dit elle ne fait que commencer, OUI ou NON l’emportant les consciences politiques se sont evéillées. De 2 maux je prefere ne rien choisir est faire en sorte qu’un bien surgisse, la fatalité ca n’existe pas. N’en déplaise a ceux qui croient ineluctable la putrefaction de notre société, moi je crois ineluctable la vague du peuple qui en a marre de se faire prendre pour un pigeon.

                        Répondre

                • 23 mai 2005 13:58, par Hyalham Zerghnoth

                  > La Constitution Européenne pour les nuls

                  Je me doit de preciser que je n’ai insulté personne hormis un petit "con" concernant notre amis le "citoyen du monde" et qui est mon compagnon de débats houleux sur "rien du tout".

                  Répondre

                  • 23 mai 2005 18:11, par citoyen du monde (french con con)

                    > La Constitution Européenne pour les nuls

                    Petit, vous avez dit petit ? 1,80 m, 98 kilos !!!

                    Allez ! je préfère le ton du message précédent, qui prouve CON peut débattre...

                    Répondre

                    • 23 mai 2005 18:17, par Hyalham Zerghnoth

                      > La Constitution Européenne pour les nuls

                      C’est le mot qui était petit, concernant la personne je ne me suis pas prononcé.

                      Répondre

                      • 4 juin 2005 15:42, par JP Raz pour rien

                        > La Constitution Européenne pour les nuls

                        Je pense que cette personne est très cohérente : lourde de corps et d’esprit et petite dans ses arguments.
                        J’ai voté oui et quand je lis ses pamphlets tout droit sortis des années 60 sur le libéralisme et le capitalisme, je comprend parfois ceux qui ont voté non.

                        PS la Chine se dit communiste ! comme quoi les dénominations peuvent se réveler hasardeuses.

                        RePS je suis moins moderne : je me sens citoyen de France et d’Europe. Pour moi le Monde est encore un peu vaste !

                        Répondre

    • 13 mai 2015 19:30, par Newton Alonzo

      > La Constitution Europ

      Hi there are using Wordpress for your blog platform ? I’m new to the blog world but I’m trying to get started and set up my own. Do you require any coding knowledge to make your own blog ? Any help would be greatly appreciated !

      Voir en ligne : Linwood

      Répondre

  • 10 mai 2005 15:53, par babel451

    > La Constitution Européenne pour les nuls

    « Non, cette Constitution n’est pas libérale !... », « Mais pas du tout … », « d’ailleurs, les Anglais lui reprochent d’être trop sociale ! … », « bien au contraire … », « Mais que dites-vous, mais enfin voyons, soyons sérieux !... ».

    Ah bon !? Ainsi, cette Constitution ne serait pas « libérale », elle serait même trop sociale ! Depuis une petite quinzaine de jours, l’épouvantail « ultra-libéral » se serait dégonflé pour accoucher d’une souris plutôt sociale, courant partout le long de ce traité et y égrainant sa petite comptine « régulatrice »...

    lire la suite d’un OUI un peu gauche

    Voir en ligne : Référendum sur la Constitution Européenne, le texte, les explications

    Répondre

  • 9 mai 2005 16:53, par Hyalham Zerghnoth

    > La Constitution Européenne pour les nuls

    Pour ceux qui ne se sont pas interessés ou qui disent avoir lu la constitution, voici un lien qui explique quelque travers du TCE. Peut etre que ce traité est génial, mais au regard des dérives possibles à l’interpretation de ces articles par les politiques, pour rien au monde je ne voterais oui.

    http://perso.wanadoo.fr/metasystems/ConstitutionAnnexes.html

    Répondre

  • 7 mai 2005 11:02, par Tantum

    > La Constitution Européenne pour les nuls

    En tant que Gros Nul de Père en Fils depuis Vercingétorix (mon ancêtre Nonix est mort à Alésia) je tiens à remercier le membre de la Convention qui a rédigé cette Constitution. Pour une fois j’ai tout compris !
    Au passage j’ai noté un mouvement en faveur de l’entrée de l’Azerbaïdjan dans l’Union, mais rien sur sur le Brésil (état ayant pourtant des frontières communes avec notre BravePatrie !). Pourquoi cette discrimination ? Au nom de la continuité territoriale je pourrais enfin aller au Carnaval de Rio pour pas cher !
    Allez, je laisse une chance aux chefs de la Constitution pour les petits malins : Ils font entrer le Brésil et je vote Oui le 29 mai.

    Répondre

  • 6 mai 2005 13:26, par babel451

    > La Constitution Européenne pour les nuls

    Les partisans du « OUI » ont décidés de nous enfermer dans un petit piège logique qui ne manque pas de mettre au supplice les partisans du « NON
    Le voici : « voter non, c’est voter Nice » …et c’est indéniable ! Mais examinons l’argument logique qui nous est proposé, logique qui fait fi de la politique, et renversons le pour voir s’il résiste à la contradiction :
    VOTER OUI, C’EST VOTER NICE

    Voir en ligne : Référendum sur la Constitution Européenne, le texte, les explications

    Répondre

  • 1er mai 2005 16:07, par un patriote anonyme

    > La Constitution Européenne pour les nuls

    Si les électeurs sont convoqués par le président de la République pour dire « oui » ou « non » à un texte, on peut présumer que chacune des réponses est pleinement légitime et qu’aucune ne met en danger la République ou l’Union. Sinon il serait irresponsable, voire passible de la Haute Cour, de la poser... C’est donc libéré de tout chantage et de toute tentative de manipulation que chacun, texte en main, doit faire son opinion avant de déposer son bulletin dans l’urne.

    Par Bernard Cassen

    Voir en ligne : http://moutonnoir.info/index1.htm

    Répondre

  • 20 avril 2005 09:43, par partoutatis@altern.org

    > La Constitution Européenne pour les nuls

    Jolie prose... Très drole !
    Cela dit, ne croyez vous pas qu’il serait utile de préfacer ce genre d’article avec un disclamer du genre "Attention ceci est de l’humour et n’est pas à prendre au premier degré..." ?

    Répondre

    • Cher partoutatis,

      Ne croyez-vous pas que si des gens ne sont pas à même de prendre ce texte avec le minimum de recul nécessaire, il leur soit tout particulièrement destiné... en l’état ?

      Nous nous faisons une plus haute opinion de nos lecteurs que vous ne semblez le croire, par Bélenos !

      Les joues rosies par cet assaut de compliments,

      H-A. P.

      Répondre

  • 17 avril 2005 20:34, par marie

    > La Constitution Européenne pour les nuls

    merci BRAVES PATRIOTES DE NOUS PLIER DE RIRES .CAR VAUT MIEUX EN RIRE AVANT D’ EN ETRE MORT . MARIE

    Répondre

  • 14 avril 2005 23:40, par un patriote anonyme

    > La Constitution Européenne pour les nuls

    Dommage c’est drôle, mais tellement mal informé ! Attention danger, de voir la France affaiblie et isolée, donnée en pâture à la grande machine de la mondialisation parce qu’elle n’aura pas voulu jouer en équipe. On ne peut pas gagner tout seul ! Voter contre la constitution européenne, c’est socialement, politiquement, économiquement suicidaire...

    Répondre

    • 15 avril 2005 12:13, par Nihil

      > La Constitution Européenne pour les nuls

      Tu ne comprends donc ni le second degrés ni les réels enjeux de ce traité : d’abord pour ce qui est de la mondialisation sache que les institutions financières sont internationales depuis au moins trente ans, du coup, si tu crois les personnes qiu délocalisent quand elle t’explique qu’il faut éviter les délocalisations c’est que t’es un con, ou que toi même tu es pour les délocalisation...
      Ensuite, si tu espère pouvoir atteindre la compétotivité de la chine ( usine de 40000 ouvriers travaillant 10 à 14 heures pa jour pour 40 euros par mopis en moyenne ) c’est que tu es pour l’institution d’un régime politique fort à tendance fortement marqué par le fascisme pour maintenir ce brave peuple vers les chemins de la productivités ou alors que tu ne comprends pas le sens de ton discours ou que tu t’es fait berné...Ou que t’es con... T’a commandé un avenir ou tout le monde y crève dans la guerre parce que c’est rentable et ou en plus la planète elle implose tellement on la pourrit
      Eh beh t’es con, ouais, eh ebh t’es con, c’ets ça (dider super prod...)
      Du coup, ben, comment dire, bonne chance...

      Répondre

      • 4 mai 2005 23:22, par Escartefigue

        > La Constitution Européenne pour les nuls

        "La Chine (...) régime politique fort à tendance fortement marquée par le fascisme" ???!!!
        je croyais que la République Populaire de chine était un pays communiste, communisme qui d’ailleurs libère l’homme par le travail (récemment aux infos j’ai entendu un homme politique français soi disant de droite plaidant pour le oui, dire que le travail c’était la liberté... je n’ai vu personne faire le lien avec le fameux "Arbeit Mach frei" d’un certain camp, mais sans doute il s’agit là de mauvais esprit de ma part...
        En tout cas, les hésitants devraient méditer les propositions de reclassement faites à certains ouvrier-ères, en roumanie pour 112 Euros/mois ou 110 à l’Ile Maurice ?
        Que restera-t-il alors en France pour payer les RMI et les chômeurs ? Les fonctionnaires peut-être ?

        Et qui paiera les Fonctionnaires ? les chômeurs ?

        Et qui était là le premier de la poule ou de l’oeuf ?

        Ca y est, je perd la tête, nous sommes perdants à tous les étages, pour moi cette Europe là c’est non !

        Au fait, concernant "les institutions financières internationales depuis au moins 30 ans" et les financiers qui mènent le monde (ben oui, faut bien que des gens vivent de ces institutions !) voir le site "la voz de atlan" (américano-hispanique de gauche) et plus particulièrement un texte interdit en France "le Protocole des Sages de Sion" : ils prévoyaient la monnaie unique et la supression des frontières il y a 100 ans déjà ! C’est fort pour un faux, non ?

        Répondre

    • 16 avril 2005 22:26, par Noman44

      > La Constitution Européenne pour les nuls

      Ce qui serait suicidaire, se serrait au contraire de voté "oui" !
      Jamais, je ne pourrais voter pour institué une dictature.

      Répondre

      • 17 avril 2005 19:53, par un patriote anonyme

        > La Constitution Européenne pour les nuls

        C’est vraiment une Constitution Européenne pour les nuls quand on ne sais même pas utiliser correctement le participe passé. Bien que je puisse comprendre que l’on perde son latin dans un forum, c’est peut-être la lecture de ce pavé indigeste et profond que tu as perdus ton Bécherel, pauvre nul !!!

        Répondre

        • 17 avril 2005 19:58, par un patriote anonyme

          > La Constitution Européenne pour les nuls

          Il y a deux fautes de grammaire dans le texte précédent, saurez-vous les reconnaître, bande de gros nuls ?

          Répondre

        • Cher pauvre nul !!!,

          Je m’avance sans doute en croyant lire votre signature dans ce qui ne serait alors qu’une imprécation, mais, faute de mieux, on fera comme si...

          Se moquer des accords grammaticaux de ses petits camarades n’est pas très netiquette, mais c’est tentant, on est bien d’accord. À condition tout de même d’être soi-même irréprochable, sinon on court le risque de passer pour une andouille, et ce n’est jamais glorieux.

          Vous me copierez donc 100 fois (mais chez vous, sur un cahier, pas sur le forum) :

          . on ne sait même pas

          . tu as perdu

          . à la lecture

          Par ailleurs, l’Art de conjuguer s’intitule : le Bescherelle . Quant au Bled, ça s’écrit comme ça se prononce : Bled.

          Au plaisir,

          H-A. P.

          Répondre

          • 22 avril 2005 14:45, par appelezmoimaître

            > La Constitution Européenne pour les nuls

            Bonjour, amis nuls...

            Je me permets de me joindre à vous pour suggérer l’emploi du mot "erreur" à la place de "faute". C’est moins culpabilisant. Pour bien faire la différence, un exemple : Le Traité Constitutionnel Européen est une erreur, voter OUI serait une faute.

            Répondre

    • 20 avril 2005 14:03, par JPP

      > La Constitution Européenne pour les nuls

      C’est suicidaire, c’est sur, pour les Pontes qui ont pondu ce TEC complètement débile, anti-européen et anti-peuples, à croire que Giscard, Berlusconi et compagnie ont des comptes à régler avec le bas peuple...comme ils l’appellent !
      Mon pote, tu devrais le lire ce TCE ça te permettrait d’en parler concrètement au lieu de rester dans tes rêves d’ado !

      Répondre

  • Construite pour un idéal, l’Europe est gouvernée par un panel d’élus incompétents et éphémères qui ne font même pas l’effort de parler dans un language courant. C’est prendre " les débiles d’en bas " encore plus abrutis qu’ils ne le sont. Pour une fois que l’on peut avoir le choix, faudrait pas se géner pour remettre à plat une constitution qui ne peux qu’arranger dirigeants politiques et financiers. Certain secteur d’activité s’en moque complètement (les banques par exemple car les accords sont bien au-delà d’une constitution) d’autres se sentent menacés (par la politique financère agressive des états unis par exemple) pour leurs entreprises, lesquelles dans tous les cas ne jouent pas la carte de l’emploi mais la carte du profit. Impossible pratiquement de revenir en arrière sans être traité de ringuard ou de communiste ? le problème est surtout que faire à la va vite, on se dit c’est pas trop mal sans savoir si c’est pas pire !
    Déjà il serait logique que tous les états d’Europe est la même monnaie
    (les anglais, les suédois par exemple n’ont pas acceptés l’euro et se sentent-ils plus menacés pour autant ?) La TVA ne devrait-elle pas être la même pour tous, les charges sociales et... il serait trop long ici d’énumérer ce qui n’a pas été fait pour une Europe solide. Elle bât de l’aile et on la rafistole tant bien que mal. Ne dites pas qu’en France on ne fait pas d’effort, on nous serre la ceinture depuis trop longtemps, la France " d’en bas" (au fait elle commence à quel niveau la France d’en bas ?)" elle va mal, très mal et comme j’ai pu le lire dans ce nouveau traité " le droit des travailleurs c’est la liberté d’aller chercher du travail " il n’en fallait pas moins pour que je devienne hostile.
    Pour une fois que l’on demande mon avis, alors je dis NON.

    Répondre

  • 8 avril 2005 23:09, par un patriote anonyme

    > La Constitution Européenne pour les nuls

    C’est une blague ? Oui,oui je me demande si ce texte que vous avez écrit est une blague !! Et oui, oui j’irai voter NON à la constitution européenne...

    Répondre

  • 8 avril 2005 09:24, par un patriote anonyme

    Un texte très posé argumentant le non

    La référence suivante (http://etienne.chouard.free.fr/Europe) est un article très clair, donnant de solides arguments en faveur du non :

    1. Une Constitution doit être lisible pour permettre un vote populaire : ce texte-là est illisible.

    2. Une Constitution doit être politiquement neutre : ce texte-là est partisan.

    3. Une Constitution est révisable : ce texte-là est verrouillé par une exigence de double unanimité.

    4. Une Constitution protège de la tyrannie par la séparation des pouvoirs et par le contrôle des pouvoirs : ce texte-là organise un Parlement sans pouvoir face à un exécutif tout puissant et largement irresponsable.

    5. Une Constitution n’est pas octroyée par les puissants, elle est établie par le peuple lui-même, précisément pour se protéger de l’arbitraire des puissants, à travers une assemblée constituante, indépendante, élue pour ça et révoquée après : ce texte-là entérine des institutions européennes qui ont été écrites depuis cinquante ans par les hommes au pouvoir, à la fois juges et parties.

    Voir en ligne : http://etienne.chouard.free.fr/Europe

    Répondre

  • 6 avril 2005 11:12, par babel451

    > La Constitution Européenne pour les nuls

    Mr Bolkestein sur France-Inter, à propos de "sa" fameuse directive ...
    A ECOUTER ABSOLUMENT !
    Ou "quand la réalité rejoint la fiction" !

    Voir en ligne : Référendum sur la Constitution Européenne, le texte, les explications

    Répondre

    • 6 avril 2005 12:31, par citoyen du monde

      > La Constitution Européenne pour les nuls

      Effarant, effectivement... mais il a dû reculer !!!

      il y a donc des garde-fous... déjà... et la constitution n’y changera rien... et les excités du libéralisme de son espèce devront AUSSI reculer même après le vote de la constitution... j’ai beau lire et relire la constitution pour autant que je la comprenne, je ne vois pas en quoi elle RENFORCE le risque ! certes, elle ne l’empêche pas davantage que les textes actuels, et c’est bien dommage, mais elle n’est pas un facteur agravant (ou vraiment, je ne les ai pas vus... et si tel est le cas, merci de me les indiquer avec précision, et je ne parle pas des points qui entérinent l’existant, mais des points PIRES que l’existant, bien sûr).

      Par contre, elle apporte dans un grand nombre d’autres points des avancées très significatives... (et si vous voulez, je peux aisément en faire liste, et elle sera longue) et je préfère le mieux à rien !

      Répondre

      • 7 avril 2005 22:55, par babel451

        > La Constitution Européenne pour les nuls

        Bonjour,
        Pour ce qui est du retrait de la directive, je ne serais pas aussi optimiste ...
        Voici en effet les réactions de Mr Bolkestein au Monde quant au "recul" de Mr Barosso "[...] le président de la Commission qui, après des hésitations, s’est dit ouvert à une nouvelle discussion de son texte. "J’ai cru [C’est Bolkestein qui parle] comprendre qu’il avait évoqué un réaménagement technique et pas un retrait du texte. Pourquoi en irait-il autrement, d’ailleurs ?" (le Monde du 08.04.05 )

        L’histoire de cette directive me parait loin d’etre terminée ...

        Voir en ligne : Référendum sur la Constitution Européenne, le texte, les explications

        Répondre

      • 27 juin 2015 16:44, par Rueben

        > La Constitution Europ

        Hello ! I’m at work browsing your blog from my new iphone 3gs ! Just wanted to say I love reading your blog and look forward to all your posts ! Carry on the outstanding work !

        Voir en ligne : BernardXSanflippo

        Répondre

  • 1er avril 2005 12:16, par babel451

    LA COMMISSION DENONCERAIT LE REFERENDUM

  • 31 mars 2005 19:59, par Royka

    > La Constitution Européenne pour les nuls

    ahahah moi en tout cas j’ai bien rigolé, bravo c’est trop drole, et si effectivement les objectifs ne sont pas si clairement affiché dans la constitution, nul doute que certains des articles que vous avez crée ne serait pas reniés par les démagogiques auteurs de ce torchon que nous nous appretons à refuser si tout va bien.
    Et vive l’Europe !

    Répondre

  • 31 mars 2005 15:33, par Garofalo

    > La Constitution Européenne pour les nuls

    J’avoue ne pas saisir...

    ou est l’humour ? Il n’y a que des mensonges dans cette intervention et des contrevérités... Justement la Constitution simplifie enfin les règles de vote, justement elle va nous permettre de nous affranchir des impératifs de l’OTAN, justement elle oppose à l’ultra-libéralisme etats-unien ou asiatique des obligations en matière de santé, de droits des travailleurs, de protection de l’environnement, des consommateurs, etc. (cf mon intervention plus bas)

    C’est quoi votre, but, dire faux pour que les personnes votent faux ? Il y en a pas marre du mensonge, qui n’a qu’un seul résultat : cf le 21 avril 2002 ?

    Allez, soyez un peu moins démago, et osez dire que vous n’avez pas lu/compris le texte mais que vous aviez quand même envie de dire quelque chose, sous couvert d’humour, quitte à ce que soit n’importe quoi... Mais gaffe, quand même. Il y en a qui risquerait de vous croire ! Quelle responsabilité....

    Répondre

    • 15 avril 2005 09:08, par morgane

      > La Constitution Européenne pour les nuls

      J’ai lu le texte de la constitution avant même qu’on sache qu’on serait interrogé par référundum et que les medias commencent à en parler. J’ai fait des études d’économie. Loin de moi la vantardise de dire ici que j’ai compris l’intégralité de ce que j’ai lu, mais je me suis faites déjà il y a bien longtemps mon opinion. Ce texte n’est pas une constitution. On me l’aurait présenté comme un nouveau traité j’en aurais fait une autre lecture. Mais je refuse de cautionner cette pillule qu’on veut nous faire avaler. De nombreux autres pays n’ont pas adhéré à certains texte de l’union, je pense à la grande bretagne qui profite toujours d’exception. Ils font pourtant toujours partie de l’europe. Je ne vois absoluement pas de quel cataclysme le non de la france pourrait bien provoquer. Si le non l’emporte ils n’auront qu’à tirer les leçons de leurs erreurs et rédiger une véritable constitution pour l’Europe. On ne dit pas non à l’Europe, on dit qu’on veut une autre Europe qui se construit avec les peuples et non avec les gouvernements.

      Répondre

      • Très chère Morgane,

        permettez-moi de vous rappeler que les gouvernements sont, du moins dans les démocraties, une émanation du peuple à un degré ou a un autre. Ils ont peut-être une certaine légitimité ainsi qu’un caractère de représentativité, non ?

        Bien à vous,
        Didier Kala

        Répondre

        • 16 avril 2005 10:23, par morgane

          > La Constitution Européenne pour les nuls

          Quand le peuple n’est pas informé clairement mais est manipulé par les médias au service de ces mêmes gouvernements, excuse moi mais leur légitimité est mise en doute.
          Combien de gens se sont senti berné pour le traité de maastrich ?
          L’Europe n’est pas prêt des citoyens, elle se décide loin de nous et on en est très peu informé. Regarde le temps qu’il a fallu pour que le grand public soit informé sur la directive sur les services. L’Europe reste opaque pour les peuples, rien n’est clair pour personne et c’est de la responsabilité justement de ces gouvernements que le peuple à élu de les informer. Je te rappelle qu’ils ont à se justifier auprès du peuple et je trouve qu’ils ont une fâcheuse tendance à l’oublier.
          Sans parler du fait que le gouvernement français fait la sourde oreille à toute une partie de la population et ne regarde que le résultat des scrutins et non les pourcentages. Quand tu prends en compte l’abstention, les votes blancs, et les pourcentages pas vraiment franchement d’un côté ou de l’autre peut on encore parler de légitimité ?

          Répondre

          • 17 avril 2005 20:15, par un patriote anonyme

            > La Constitution Européenne pour les nuls

            Bhou !!! Ces vilains médias aux services de ces vilains gouvernements totalitaires ! On sens comme une odeur d’ATTAC puante... La désinformation, ils connaissent bien pourtant : sortir des articles de leur contexte, faire des amalgames faciles, c’est leur grande spécialité ! L’interdiction de la peine de mort a bien été imposée en France contre la volonté du peuple criant vengeance, non ? Donner à de pauvres cons trop de pouvoirs pour gouverner l’Europe, quelle vision apocalyptique !!! Non merci.

            Répondre

            • 18 avril 2005 08:36, par morgane

              > La Constitution Européenne pour les nuls

              Oulala, faut prendre vos calmants !
              Mon opinion n’est influencée par personne, je me la forge seule avec mes petites connaissances et mon petit regard critique. Devenir aussi agressif est vraiment une preuve d’intolérance flagrante. Je suis l’actualité c’est tout. Et si aujourd’hui on a pas le droit de rêver d’un autre système c’est triste. Je trouve que se contenter d’un système imparfait, sans aucune inventivité, sans esprit critique, c’est être résigné. Je m’excuse de garder l’espoir d’un monde meilleur.
              Je suis désolée mais je ne considère absoluement pas ma vision de l’Europe comme apocalyptique. Et si vous ne trouvez pas que les peuples ont été mis à l’écart de sa construction je ne peux pas dire grand chose à part regardez autour de vous, écoutez les gens et vous verrez que (référundum mis à part) ils ne se sentent pas extrêmement consernés par les décisions prises à Bruxelle.
              Pour votre gouverne je ne fais partie d’aucune association altermondialiste et je suis choquée par le ton de votre réponse. Je pensais qu’on pouvait tranquillement dire son point de vue, le confronter aux autres et argumenter. Mais apparemment vous n’avez pas vraiment d’argument face à ce que j’ai écrit et vous n’avez d’autre choix que de me huer pour surtout ne pas y réfléchir.
              A bon entendeur salut !

              Répondre

              • 21 avril 2005 22:16, par Topinambourg II

                > La Constitution Européenne pour les nuls

                Chère Morganne, la Communauté Européenne c’est justement le rève qui a fait vivre l’Europe au sortir de la guerre.

                Un système parfait c’est exactement ce qu’il faut... donc il n’y a qu’à tout effacer et ... ne rien faire pour éviter l’imperfection !

                Le Gouvernement est l’émanation du Peuple, s’il est imparfait c’est que le Peuple l’est aussi.

                L’Europe s’est souvent construite contre la volonté des gouvernants en place qui ne voulaient pas perdre leurs prérogatives, c’est une des raisons pour lesquelles c’est la facette économique qui a d’abord été développée.

                Si les gens ne se sentent pas concernés c’est peut être parce que la dimension politique de l’Europe n’est pas en place.

                Le projet de Constitution a justement pour objet de sortir d’une vision économico-economique de l’Europe afin d’aller vers une vision Politique (au sens latin du terme).

                Un petit pas pour l’Europe c’est malgré tout avancer.

                Cordialement

                Répondre

          • 29 avril 2015 07:13, par Rowena Secrest

            > La Constitution Europ

            Hi, I think your site might be having browser compatibility issues. When I look at your blog in Chrome, it looks fine but when opening in Internet Explorer, it has some overlapping. I just wanted to give you a quick heads up ! Other then that, very good blog !

            Voir en ligne : fisher price baby play zone

            Répondre

        • 28 avril 2005 17:20, par un patriote anonyme

          > La Constitution Européenne pour les nuls

          J’aimerais que vous ayez raison. Que répondre alors à Mr Raffarin quand il prétend que ce n’est pas la rue qui gouverne et qu’une grande partie du peuple est dans la rue. La question est donc aujourd’hui si nous sommes toujours en démocratie avec un gouvernement de - en - à l’écoute et des médias de + en + au service du 1er ministre

          Répondre

    • 21 mai 2005 16:46, par julien

      > La Constitution Européenne pour les nuls

      c’est toi le démago mon gars, reli ta constitution et analyse dans le sens des gens qui ne profiteront pas de vos sois disante avancées sociale, là tu comprendras pourquoi on se toche avec votre truc...

      Répondre

  • Amis lecteurs et électeurs,

    Je vous signale, ou rappelle, que vous pouvez occuper vos soirées en lisant l’intégralité du Traité établissant une Constitution pour l’Europe en vous rendant d’un coup de souris à cette adresse :

    http://europa.eu.int/eur-lex/lex/JOHtml.do?uri=OJ:C:2004:310:SOM:FR:HTML

    Bien à vous tous,

    H-A. P.

    Répondre

  • 30 mars 2005 14:52, par Hyalham Zerghnoth

    > La Constitution Européenne pour les nuls

    Imaginez un monde dans lequel la citoyenneté ne sera accordée qu’aux détenteurs (salariés de surcroit) d’actions ou de capitaux d’entreprises (multinationnales megacorporatistes), lesquelles seront a elles seules des états plus puissants que les états membres eux mêmes, avec des milices privées.Elles auraient des zones d’habitations ultrasécurisées pour preserver leurs employés ( j’ai faillit ecrire "esclaves"), auxquels elles donneraient en guise de paiement, des devises propriétaires et un pouvoir d’achat supérieur a l’intérieur des structures mises en place par elles. Le reste des habitants de la terre serait considéré comme inexistant puisque ne disposant ni d’emploi ni de capitaux, et ne pourrait y pretendre du fait de leur non citoyenneté. Ce monde n’est certe pas pour demain matin, mais le soir n’est pas loin, amenant avec lui la nuit de l’humanité. A tous ceux qui ont les moyens et/ou l’ambition de pretendre a la citoyenneté dans un monde comme celui ci, alors votez OUI, aux autres qui representent 90% de la population, votez NON.

    Répondre

    • 30 mars 2005 17:02, par un citoyen du monde (pas mondialiste)

      > La Constitution Européenne pour les nuls

      Quel épouvantable caricature !!!
      (encore que le mot "caricature" ne saurait convenir puisqu’il est l’excès des traits réels... et vos affirmations ne sont fondées sur aucune réalité de ce texte de la Constitution).

      Comme, manifestement, vous devez être intelligent et que vous savez lire, quel est VOTRE but réel ? faire peur ? quel beau monde vous nous préparez là : "Votez la trouille au c... sans réfléchir !!!"

      Et si on essayait d’argumenter ? On a vu, il n’y a pas bien longtemps à quoi conduisait un vote basé sur la "politique sécuritaire", c’est à dire sur la peur, on recommence ? Ne dit-on pas "être esclave de sa peur" ? Voici un esclavage qui devance, et de loin, vos plus sombres hallucinations... la théorie du complot... tremblez, braves gens...

      Décidement, je vote de plus en plus oui !!! (même pas peur !!!).

      Répondre

      • 30 mars 2005 21:01, par Hyalham Zerghnoth

        > La Constitution Européenne pour les nuls

        Cher "citoyen du monde", je vous concede le fait qu’il n’y a rien dans le texte de la constitution qui soutienne mon anticipation, mais pensez vous serieusement que ces gens ecriraient noir sur blanc leurs objectifs profonds. Si vous vous sentez si important dans ce monde j’espere pour vous que votre seul vote suffise à l’issue du referendum.

        Je vous remercie d’avoir remarqué que je suis intelligent. Compliment que je ne vous retournerai pas, étant donné que vous avez pu trouver dans mes propos de la peur et que vous faites un amalgame avec la politique sécuritaire ; aveuglé que vous êtes, par vos certitudes qui elles vous enchainent bel et bien.

        Qui plus est, je n’ai jamais dit qu’une fois adoptée, cette constitution entrainerait directement les evenements que j’ai décrit. En effet, elle preparerait le terrain pour un liberalisme total, et j’ose esperer que vous n’etes pas assez naif pour croire que nous ferons tous partie du voyage, car toutes les anticipations serieuses d’un monde capitaliste reprennent les éléments susdécrits.

        Continuez a argumenter, je vous en prie, mais cela n’arretera pas la machine.

        Derniere chose, j’ai peur oui, mais je n’ai pas peur pour moi, seulement pour le genre humain.

        Le complot, c’est qu’il n’y a pas de complot.

        Répondre

        • 30 mars 2005 23:06, par Citoyen du monde (qui s’est trompé)

          > La Constitution Européenne pour les nuls

          En effet, j’ai bien peur (quel vilain mot, non ?) de m’être trompé (quelque part dans mon texte, où ? c’est une devinette...).

          Merci de m’avoir éclairé.

          PS c’est beau quand même "le complot, c’est qu’il n’y a pas de complot", on dirait du Raffarin, c’est tout dire... mais à part ça, qu’est que ça veut VRAIMENT dire ? en tout cas, ça en pète !!! Bravo !!! ça fait vraiment avancer la réflexion...

          Répondre

        • 31 août 2015 10:16, par Josefina Begum

          > La Constitution Europ

          This piece of writing will assist the internet viewers for creating new website or even a weblog from start to end.

          Voir en ligne : Coconut Oil

          Répondre

      • 5 avril 2005 18:35, par Stef

        > La Constitution Européenne pour les nuls

        "Et si on essayait d’argumenter ?" Vous ne manquez pas d’air !!! quels sont donc les arguments du "oui" ? hurler que voter non c’est pas bien du tout et... c’est tout ! Nous n’avons jusqu’à présent entendu ni politique ni qui que ce soit plaider pour le "oui" autrement qu’en diabolisant le "non". Vous ne trouvez pas que c’est un peu court ? Les arguments pour le "non" ne sont pas comme vous dîtes basés sur la peur, mais sur le refus d’une europe ultralibérale, c’est pourtant clair ! a vous de nous expliquer les bienfaits du oui, et le débat pourra enfin commencer.

        Répondre

        • 6 avril 2005 11:49, par citoyen du monde

          > La Constitution Européenne pour les nuls

          Il me semble, "ailleurs dans ce forum", avoir essayé d’argumenter... mais le texte auquel vous faites réponse est lui-même une réponse à un texte - j’espère que vous l’avez lu - qui ne cherchait pas à argumenter... mais à faire peur !!! Vous accusez les tenants du oui de diaboliser le non (lisez mes autres interventions, je ne diabolise pas le non, j’essaie de lutter contre...), mais LE texte auquel j’ai répondu (fermement mais avec courtoisie) n’était-il pas tout aussi criticable, car excessif et injustifié (et la réponse à la réponse, n’était-elle pas tout aussi excessive...) ?

          C’est sans doute le jeu des forums, j’avoue que je le découvre avec plaisir, aussi longtemps que le ton reste correct, ce qui d’ailleurs, est votre cas.

          Il me semble qu’il doit être possible de discuter, de s’opposer, sans s’insulter ?

          Répondre

        • 9 avril 2005 01:25, par un patriote anonyme

          > La Constitution Européenne pour les nuls

          Je rêve : "les arguments pour le non sont basés sur le refus d’une europe ultralibérale et non basés sur la peur".
          Mais c’est vous qui pensez que la constitution est pour une europe ultralibérale, vous vous faites peur tout seul. L’avez vous lue, l’avez vous comprise autrement qu’à travers les arguments donnés par ceux qui ont peur ?
          Très franchement ?
          Quel gachis...

          Répondre

          • 15 avril 2005 03:05, par Stef

            > La Constitution Européenne pour les nuls

            Peur de quoi ? l’europe ultraliberale, on l’a déjà ! Ce texte ne ferait qu’entériner la situation. Pour vous les partisans du non sont des trouillards qui n’ont rien compris au bonheur qu’on leur propose et qui s’amusent à se faire peur. Vous ai-je déjà dis ce que je pense des partisans du oui ? Non, car tout le monde s’en fout, ce qu’on attend c’est des arguments et non pas le dénigrement systematique de l’autre camp ! Vous avez peut être de bonnes raisons de voter oui, mais je ne les connaîs pas, vous ne les exposez pas. lancez-vous ça vous liberera !

            Répondre

      • 21 mai 2005 16:51, par julien

        > La Constitution Européenne pour les nuls

        bein là c’est vrai que c’est un peu exagéré comme texte, mais ne dit on pas que la science fiction devance toujours le futur ?

        Répondre

    • 17 avril 2005 20:26, par un patriote anonyme

      > La Constitution Européenne pour les nuls

      Tous aux abrits !!! C’est la guerre des mots !!! Celui-là, c’est vraiment un PAUVRE CON. Quand la paranoïa s’accorde mal à la poésie... Allez, reprend un peu de prozac ? et ça ira mieux !!!

      Répondre

      • 28 avril 2005 20:33, par Hyalham Zerghnoth

        > La Constitution Européenne pour les nuls

        Wow, quel tact, je n’aurais pas pu etre plus radical. Soit, c’est ton avis et il est respectable, dans la mesure ou la capicité intellectuelle du pretendant s’accorde a la tienne pour atteindre le nombre d’arguments developpés dans ta prose.

        Regarde le bout de ton nez et tu aura une meilleure perspective de l’avenir. Ce que j’avance dans mon texte c’est une anticipation possible du monde telle que le permettra la constitution ainsi redigée. Si tu imagine que les hommes en feront quelque’chose de magnifique et philanthrope, alors j’aimerais que tu m’aide pour que moi aussi je vive sur un nuage.
        Concernant la paranoïa, la question c’est de savoir si etre parano nous sauvera plus que de savoir si nous devont l’etre.
        Il faut aussi se rappeler que la peur est un sentiment qui a permis a l’homme d’etre encore en vie maintenant, alors condamner des gens parce qu’ils ont peur est assez paradoxal dans le cas d’une evolution sociale.
        A bon entendeur salut, dans l’espoir qu’une once d’intelligence eclaire ton jugement brumeux, et qu’il te soit possible d’argumenter avec plus que des insultes.

        Répondre

        • Mais alors quand Jean-Paul II disait "N’ayez pas peur" ce qu’il desirait, en fait, c’etait l’extinction de la race humaine !
          Je vais revoir toutes les oeuvres de son pontificat avec ce point de vu. Des révélations en perspective.

          Répondre

          • 29 avril 2005 13:50, par Hyalham Zerghnoth

            > La Constitution Européenne pour les nuls

            T as raison lit la bible, et morfond toi dans ton ignorance.
            La religion est faite pour les faibles d’esprit.

            Répondre

            • Je constate que tu est curieux et avide de culture alors je te donne cette information : ça n’est pas le Pape Jean-Paul II qui a écrit la Bible.

              Pour le reste la phrase d’un penseur inspiré : "[..]dans l’espoir qu’une once d’intelligence eclaire ton jugement brumeux, et qu’il te soit possible d’argumenter avec plus que des insultes."

              Répondre

              • 29 avril 2005 16:51, par Hyalham Zerghnoth

                > La Constitution Européenne pour les nuls

                Poulala que c’est rolou de ne pas échanger avec un mur, ceux qui m’entourent sont plus attrayants.
                Je te concède donc, pour en finir, le titre de grand Mamamouchi, et te rassure en te disant que ce n’est pas parce qu’on a le dernier mot qu’on a raison ; tu peux malgré tout faire mentir cet adage en m’assénant un dernier cours de vie.

                J’émet l’hypothèse que tu est le même anonyme bien sûr.

                Répondre

          • 30 mai 2015 18:53, par Rhoda

            > La Constitution Europ

            Hey there ! I’m at work surfing around your blog from my new iphone 3gs ! Just wanted to say I love reading through your blog and look forward to all your posts ! Keep up the outstanding work !

            Voir en ligne : match.com free trial

            Répondre

      • 23 juin 2015 08:52, par Avis

        > La Constitution Europ

        I’ve read several just right stuff here. Certainly worth bookmarking for revisiting. I surprise how much attempt you place to make one of these fantastic informative website.

        Voir en ligne : MarguriteSBuccellato

        Répondre

  • 29 mars 2005 23:03, par un citoyen du monde

    > La Constitution Européenne pour les nuls

    Et bien, on dit non... et après, on fait quoi ?

    On a dit non à Jospin, on a eu Chirac... c’était un bon début, on continue ?

    TOUTE l’Europe de gauche est pour, sauf la CGT française (qui ne s’est jamais trompé), le PC qui a toujours défendu la liberté (et dont la clairvoyance globalement positive fait encore frémir), Besancenot (et sa copine) qui est content "passe qu’on était plus de 50 000 à Bruxelles et qu’on a fait beaucoup de bruit", et quelques socialos en mal d’existence "qui sont pour l’union si on est d’accord avec eux" et puis la poubelle : De Villiers parce que la France Nom de Dieu et que pas le Grand Turc, Chevènement, qui a perdu l’esprit et qui croit l’avoir retrouvé alors qu’il cherche du mauvais côté, Le Pen (faut-il commenter ?), un inventaire à la Prévert... que des bâtisseurs n’est-il pas ? !!!

    Si on dit oui, on est un salaud libéral qui condamne les générations futures, et si on dit non, c’est qu’on est pour la peine de mort ? contre l’égalité hommes-femmes ? pour la discrimination raciale ? contre la modernisation des régions les plus pauvres ? combien d’articles de ce texte, peut-être "dégoulinant de bonnes intentions" diront les critiques, mais qui inscrivent de manière indélébile des droits fondamentaux, faudrait-il citer encore - l’avez-vous lu ? Assez de caricature... ça fait plus de deux siècles qu’on vit en France avec une constitution qui commence par la reconnaissance de la propriété privée, et ça a certes permis bien des saloperies quand les salauds étaient au pouvoir - et c’est vrai qu’ils ont été le plus souvent au pouvoir ! - , mais aussi de bien belles choses quand le PEUPLE s’est réveillé... le peuple a les gouvernants qu’il mérite, et c’est pas la constitution qui l’empêchera de s’exprimer, c’est son abêtissement, ne rentrons pas dans cette abomination... La constitution, de fait, a protégé le peuple contre ses gouvernants...

    Maintenant, si la constition européenne à son tour empêche les ordures de torturer, de voiler les femmes, de maltraiter les enfants, d’anéantir les minorités, de... et bien vive la constitution, et vive l’entrée dans cette Europe de la Turquie contrainte de s’y soumettre !!!

    Je n’ai pas honte de voter oui ! étonnant, non ?

    Répondre

    • 30 mars 2005 02:20, par Dr faustroll

      > La Constitution Européenne pour les nuls

      Geste et opinion..................

      Qui a lu la constitution dans sa totalité sur ce forum ?
      Moi non !!

      En gros, quant est il des droits d’un état membre de s’opposer à une participation militaire (rappeler vous l’Irak), à un acte anti-social voir même à une décision pénale (France 0 -Italie 1) ?

      Et quant est il du Nagaland et de son désir d’autonomie (et oui le Nagaland existe)

      Et si la surface de dieu va de zéro à l’infinie. Quant est il de la constitution ?

      oui/ non/sans opinion

      Ah, Ah !! fit bosse de nage

      Dr Faustroll

      Répondre

      • 30 mars 2005 12:01, par un citoyen du monde (ce qui ne veut pas dire mondialiste)

        > La Constitution Européenne pour les nuls

        mais... le problème est STRICTEMENT identique au niveau national !!!

        Qu’en est-il des droits d’un état membre de s’opposer à une participation militaire ? et qu’en a-t-il été des jeunes français expédiés à la Guerre d’Algérie ?

        Qu’en est-il du Nagaland (que je ne connais pas, mais je vous fais confiance...) ? et de la Bretagne, Corse, et autre Pays Basque indépendantiste ?

        Une fois encore, le peuple aura les gouvernants qu’il mérite, que ce soit au niveau européen ne change rien au problème !!!

        Quant à la surface de dieu, je la souhaite la moindre possible... Allah, qui est grand, est-il plus grand que dieu, qui lui-mêlme serait mieux foutu que Vichnou (la paix).
        Au moins, la Constitution européenne nous aura-t-elle évité toute référence religio-machin-quelque chose, ce qui me confirme dans ma position : je suis pour !!!

        Répondre

        • 21 juin 2015 17:55, par Johnette

          > La Constitution Europ

          whoah this weblog is great i love studying your articles. Stay up the great work ! You recognize, lots of persons are looking round for this information, you can help them greatly.

          Voir en ligne : KathleneUMoralez

          Répondre

    • 2 avril 2005 01:32, par Actustragicus

      > La Constitution Européenne pour les nuls

      Qu’appelez-vous "l’Europe de gauche" ? Songez un instant que s’il n’y avait pas eu de référendum en France, que connaîtrions-nous de l’avis de ses citoyens ? Si l’on s’en était tenu à la position des appareils de partis, des parlementaires et des principaux médias, le oui serait largement majoritaire en France !
      Organisez un référendum en Allemagne, laissez-leur le temps de développer un débat semblable au débat français, et vous verrez si "l’Allemagne" est toujours pour le traité...

      Répondre

      • 5 avril 2005 23:04, par par un citoyen du monde (bêtement pragmatique)

        > La Constitution Européenne pour les nuls

        L’Europe de gauche ?

        C’est vrai... on peut rêver mieux, mais hélas, encore et toujours rêver et seulement rêver : "l’âge d’or, toujours est remis aux calendes" chantait Brassens.

        Alors, oui, je veux dire "les forces progressistes", celles sans qui rien n’est possible au sens où toujours dire non n’apporte pas de solution... et laisse tout grand la place aux "autres" qui eux sont bien organisés... Et oui, je préfère MEME la "gauche" française, celle qui peut vraiment gouverner, à Sarkosy... et je préfère l’"Europe de gauche" à...

        Et que vous dire... il y a eu au PS français un vote, un vrai, objectivement démocratique, demandé par les tenants du non... le résultat a été oui... quelle crédibilité peuvent avoir ces mêmes personnes qui ne respectent pas la position de leur parti aujourd’hui ? dès qu’ils seront élus, s’ils le sont un jour, ils se hâteront de nous faire du Chirac ? rien à foutre des électeurs ?

        Et oui, il existe des forces constituées "progressistes" face aux forces réactionnaires, et fort heureusement !!! et ces forces progressistes, partis et syndicats, (et je n’accepte pas les réflexions poujadistes "tous les mêmes, tous pourris" bien mis en scène par ceux à qui ça profite...), que j’appelle peut-être abusivement "de gauche", ont émis dans toute l’Europe un avis... et moi, simple citoyen du monde, j’ai besoin de conseils, d’arguments, et je préfère cet avis au mouvement de colère feu de paille !!! et pourtant, je comprends cette colère, et je la partage, mais je crois qu’elle est mauvaise conseillère : trouvez-vous que la droite française se bat vraiment pour le oui ? en mettant en première ligne son Raffarin grotesque... et Sarkosy, l’ultra-libéral pro-américain, se bat-il vraiment pour le oui ? et nos chers médias à la botte du pouvoir, tellement efficaces en 2002 pour faire élire leurs maîtres, font-ils le lit du oui ?

        Le non, c’est "on continue comme avant" au moins pour quelques années (et qu’en sera-t-il après ?), aucun garde-fou... et le bordel à gauche !!! la voie royale !!!

        Alors, vous l’avez compris, je vote oui... sans réel enthousiasme, mais solidement, après mûre réflexion.

        Répondre

        • 7 avril 2005 01:01, par Actustragicus

          > La Constitution Européenne pour les nuls

          Vous ne répondez pas à la question : ce que vous appelez "Toute l’Europe de gauche" n’est que l’ensemble des têtes de partis et médias étiquetés comme tels... mais comment savoir s’ils sont réellement représentatifs de l’opinion des peuples (je ne parle pas des militants), tant qu’on n’a pas directement consulté ces derniers ?

          Répondre

          • 25 avril 2005 22:55, par Citoyen du monde (un peu déprimé)

            > La Constitution Européenne pour les nuls

            Comment savoir le contraire ?
            Je crains terriblement les "mouvements de foule" savament orchestrés par les médias... à mon commandement, tout le monde a peur et vote comme on le lui dit !!!
            C’est vrai, pourtant, la démocratie, c’est le moins mauvais des régimes... mais...

            Répondre

          • 25 juin 2015 09:54, par Nadine

            > La Constitution Europ

            It’s appropriate time to make a few plans for the future and it is time to be happy. I have learn this submit and if I could I wish to suggest you some interesting things or suggestions. Maybe you can write next articles referring to this article. I want to learn more things about it !

            Voir en ligne : DebbraWTorell

            Répondre

        • 28 mai 2015 20:08, par Nida

          > La Constitution Europ

          Having read this I thought it was really enlightening. I appreciate you taking the time and effort to put this information together. I once again find myself personally spending way too much time both reading and leaving comments. But so what, it was still worthwhile !

          Voir en ligne : match.com free trial

          Répondre

  • 28 mars 2005 11:18, par André Marchal, 77200 Torcy

    > La Constitution Européenne pour les nuls

    Comment répondre à un pamphlet ?
    Par un autre pamphlet ?

    Le seul fait que vous tourniez tout en dérision au lieu d’argumenter vous décrédibilise, alors que je cherche en toute bonne foi à m’informer.

    Je ne sais pas encore comment je vais voter, mais si tous les articles que je lis sont comme le vôtre, alors je voterai assurément OUI.

    Répondre

  • 28 mars 2005 02:08, par bravo-chirac

    > La Constitution Européenne pour les nuls

    La phrase qui tue...

    "Le sort de la France, le sort des Français, comme le sort des Européens en général, se jouent de plus en plus au terme d’une discussion entre les dirigeants"

    Jacques CHIRAC (Tokyo, 27 mars 2005)

    Chirac a très bien résumé ici la dérive anti-démocratique de la mondialisation politique. Fini les peuples qui, par leurs suffrages, décident de leur avenir. Leur sort est désormais aux mains des vrais décideurs : les dirigeants et autres bureaucrates éclairés.

    Chirac ne fait que confirmer ici l’importance démocratique du référendum (une chance unique d’expression du peuple sur un sujet majeur), et la nécessité de dire NON à la globalisation politique qui dilue les démocraties nationales dans un cadre euro-mondialiste de plus en plus large. Plus le cadre politique européen s’élargit, plus les européens se trouvent éloignés des centres de décision et plus leur capacité de décider de leur sort se trouve réduite. La bureaucratie et la globalisation politique européennes tuent la démocratie. Merci à Chirac de l’avoir dit si clairement. On pensait que Bayrou était le OUI-OUI le plus nul, mais à bien y réfléchir Chirac apparaît comme un sérieux challenger... Il sait trouver les mots justes pour convaincre de voter NON à la constitution européenne !

    http://www.network54.com/Forum/284117

    Répondre

  • 25 mars 2005 12:56, par Pierre Collet

    > La Constitution Européenne pour les nuls

    C’est sympa ! De l’humour, de la dérision, pour synthétiser le grand-oeuvre giscardien, cette formidable nébuleuse intellectuelle qui réécrit tous les codes. A bas Napoléon devait se dire le gigi.
    Il y a pourtant quelques bonnes idées mais elles sont vraiment étouffées dans le cloaque du jargon technocratique. Ni tout oui, ni tout non ! A voir ...

    Répondre

    • 26 mars 2005 18:07, par henri-jean anfosso

      > La Constitution Européenne pour les nuls

      A voir, mais si tu votes oui, c’est tout vu, t’en prends pour 50 ans, voire pour un siècle de libéralisme débridé et sans garde-fous. Alors, toujours à voir ?

      Répondre

  • 23 mars 2005 21:00, par un patriote anonyme

    > La Constitution Européenne pour les nuls

    C’est vraiment une interprétation qui vous est personnelle,donc pas objective et vraiment démago !!!
    Vocabulaire délibérément familier, ton provocateur, arguments faciles, tout y passe !!
    Mais est-ce de l’info ??

    Répondre

    • 26 mars 2005 18:14, par henri-jean anfosso

      > La Constitution Européenne pour les nuls

      Bon. D’accord. Toi, tu peux donner l’info lisible et compréensible par le métallo de chez Citroën, à partir de ce fatras de 842 articles, dont beaucoup avec des renvois à tiroir, écrit dans le plus pur langage technochratique ? (Et surtout, ne soit pas démago, ne nous fait pas le coup du oui ou le chaos, comme tous les partisans du oui qui veulent nous simplifier la lecture). Merci.

      Répondre

  • 23 mars 2005 13:50, par un patriote anonyme

    > La Constitution Européenne pour les nuls

    Cher HPA,
    Désolé de ne pas me préter au jeu d’autosatisfaction mastubatoire auquel vous et beaucoup d’autres vous pretez.

    Désolé également de ne pas avoir de nom, chose qui vous semble tellement importante, mais je repésente des idées avant une personne.

    Désolé de ne pas développer ces idées, il me semble inutile d’instruire des murs.

    Désolé d’alimenter votre plume par mes fautes qu’il me parait inutile de chercher, ainsi que par mes mots sur lesquels vous aimez jouer. Essayez vous sur ceux-ci :"rouleau à patisserie", "voiture", "bouchon en liége", et plus dur : "hélicoptere".

    Désolé d’anticiper une réponse de vous à laquelle je ne m’abaisserais pas de répondre.

    Désolé pour vous et votre forum.

    Désolé d’avoir posté.

    Répondre

    • Cher (chère ?) représentant (e) d’idées,

      Laisser un nom, un pseudo, ne serait-ce que : "121212" ou : "sddsd" n’est pas une chose importante, c’est juste de la courtoisie. Je me fiche bien de savoir qui vous êtes, mais, en l’occurrence, je suis encore moins fichu de savoir quelles idées vous représentez.

      Vous me soumettez un petit jeu littéraire ? Hé bien, soit, puisque vous me prenez par les sentiments :

      Cessez de vous morigéner ainsi à coups de rouleau à patisserie, c’est douloureux et inutile en l’état. Si vous y tenez tant, essayez plutôt le sac de bouchons en liége, vous ferez preuve d’originalité. Vous vous exprimez, en effet, sur un forum sur lequel tout chacun est libre d’accourir, à pied, à cheval, en voiture, pour exprimer son point de vue. Force est de constater que, pour ce qui vous concerne, votre visite me fait plutôt penser à ces surveillants d’autoroute qui, depuis leur hélicoptere, se gardent bien de prendre parti dans le capharnaüm d’opinions qu’ils survolent.

      Au plaisir,

      H-A. P.

      Répondre

    • 28 avril 2015 02:15, par Jeanette

      > La Constitution Europ

      Superb, what a blog it is ! This weblog provides valuable information to us, keep it up.

      Voir en ligne : golf adizero color block

      Répondre

  • 13 mars 2005 18:18, par CLAUDEL

    > La Constitution Européenne pour les nuls

    S’il est vrai que l’humour est de la partie, je pense qu’il ne faut pas vouloir en rire car l’Avenir de nos enfants est en jeu. Et il risque de devenir un cauchemar tristement réel si nous laissons détricoter les années de luttes sociales et implanter des idées ultra-libérales au service de l’inter-capital.

    L’Europe : OUI mais pas comme cela... pas comme nous la dicte cette pseudo constitution qui, en réalité,ne fait que de jeter la base d’un ULTRA LIBERALISME FEROCE ET INHUMAIN !

    IL FAUT ALLER PLUS LOIN DANS LA CONSTRUCTION EUROPEENNE !
    IL FAUT ALLER BEAUCOUP PLUS LOIN DANS LES DOMAINES IMPORTANTS POUR LES CITOYENS : IL FAUT UNE EUROPE SOCIALE DONT NOUS NE VOYONS MEME PAS L’EBAUCHE AUJOURD’HUI !

    Répondre

    • M. ou Madame Claudel,

      vous conviendrez avec moi que si on n’en voit même pas l’ébauche aujourd’hui, ça va pas être de la tarte.

      Bien à vous,
      Didier Kala

      Répondre

    • 28 mars 2005 20:21, par un patriote anonyme

      > La Constitution Européenne pour les nuls

      François hollande est-il un ultra libéral ? au delà il y a quoi ? des méta-ultra-méga-libéraux ou pire : des socio-démocrates socio-traitres qui veulent bouffer les couilles de vos ultra-porlo-rejetons dans une fricassée de liberté d’échanges de services ?
      PIN-PON
      roro from Paris

      Répondre

    • 31 mars 2005 15:28, par Garofalo

      > La Constitution Européenne pour les nuls

      Si, franchement, la démagogie du non devient de plus en plus amusante. Obtenir pire pour avoir refusé mieux, ça vaut son pesant de paradoxe, non ?

      Au nom d’une Europe sociale (dont il faudra un jour quand même donner une définition plus précise), vous vous apprêtez à voter non, c’est-à-dire vous préférez donc Maastricht et Nice aux avancées que propose cette Constitution :

      - droits fondamentaux et sociaux inédits dans la Partie II (Charte des Droits) qui consacrent par exemple la consultation des travailleurs (art.II-87), le droit à des conditions de travail garantissant la santé, la sécurité et la dignité (art.II-91), la liberté de choisir sa profession ce qui sonne bien aux oreilles avec les dangers du RMA (art.II-75), le droit de pouvoir bénéficier d’une sécurité sociale (art.II-94), etc. Tous ces droits vont être développés par le juge national et le juge communautaire, qui en l’espèce a montré depuis longtemps son activisme dans la protection des individus contre les systèmes.

      - contrôle de la production et de la distribution au nom de la protection de l’environnement (art.III-233), de la santé publique (art.III-278), de la protection des consommateurs (art.III-235), etc. Ces droits aussi seront développés par les hommes politiques et les juges. Rien n’obligera les dirigeants européens de demain à être ultra-libéraux ! S’ils le sont, c’est à cause de nos votes qui les envoient au Parlement de Strasbourg ! 48% à droite, 38% à gauche depuis les élections de juin 2004. Votez autrement, vous aurez une autre Commission ! Voyez comment Barros a été obligé de modifier sa Commission après les oppositions du Parlement, en octobre 2004 !

      - reconnaissance du régime spécifique des services publics (art.II-96 et III-122), même s’il nous faudra bien en France redéfinir notre notion de service public qui est devenu depuis 1921 un peu n’importe quoi avec la notion de service public industriel et commercial (Air France Service public ?)

      - acceptation des aides publiques et assouplissement du régime de contrôle des Etats quant à leurs déficits publics, et acceptation de systèmes dérogatoires pour les Etats en difficulté financière ou pour les situations imprévues, ce qui n’existait pas dans le T. Maastricht (art.III-167, 180 et 184)

      - système de décision au Conseil des ministres permettant à la France de sortir des pièges de l’unanimité et en simplifiant les règles de la majorité qualifiée (depuis combien d’années Raffarin essaye de faire accepter par nos voisins unanimes le changement des taux de TVA ?)

      - reconnaissance du poids des parlements nationaux dans les interventions de l’Europe, au nom du principe de subsidiarité, avec possibilité de saisir le juge européen contre ces actions communautaires injustifiées (art.I-11, III-259). Ceci n’existait pas dans les traités précédent, et est une révolution juridique.

      - élargissement et facilitation des compétences de l’UE pour autre chose que le seul marché intérieur : élaboration d’une politique diplomatique commune, d’une défense commune nous permettant de devenir plus indépendant justement de l’OTAN. Elaboration d’une politique policière et pénale propre permettant de nous affranchir des informations et paranoias etats-uniennes (europol, eurojust), reconnaissance des décisions judiciaires entre Etats membres, Parquet européen pour poursuivre les fautes transnationales (justement, les délocalisations sauvages par exemple), etc.

      Tout ceci existe en embryon dans le traité de Maastricht (mais si, mais si ! Il faudrait regarder tout ca de plus près, et voir concrètement ce qui se passe à Bruxelles au lieu d’agiter des chiffons rouges devant vos yeux pour vous empêcher de voir) mais a besoin de cette Constitution pour effectivement entrer en vigueur !

      Et vous voudriez refuser toutes ces avancées pour en rester au traité de Maastricht qui va progressivement limiter l’UE à un vaste marché économique seulement. Car si la Constitution est rejetée, avec ses droits fondamentaux et sociaux, ses politiques non économiques, etc, ca voudra bien dire pour les dirigeants européens que l’UE n’a vocation qu’à être un grand marché économique, sans avancées sociales ni politiques ! C’est le message que vous voulez transmettre ? Arff, vous êtes vraiment des rigolos..

      Et puis, ne vous en faîtes pas. Si c’est le non qui l’emporte en France ou au Royaume-Uni, ca simplifiera encore plus la tâche des eurocrates : pas de nouveau texte voulant orienter l’UE vers autre chose de plus politique ou social. Il n’y aura pas renégociation d’un autre texte ! Il n’y en a pas besoin, puisque le non renfrce la légitimité des traités précédents.

      Et qui voudrait renégocier un nouveau texte ? Les tenants de l’ultra-libéralisme ! Vous croyez que la Constitution a été faite pour eux ? Au contraire, elle est faite pour mieux les encadrer ! Regardez mieux tout ce que la Constitution leur oppose !

      En cas de non, on en reste à Maastricht et Nice, ce qui les arrange grandement, ces ultra-ibvéraux que vous stigmatisez ! Ils ne se battront surout pas pour renégocier un texte qui irait à l’encontre de leurs intérêts !

      Non, vraiment, la démagogie du non qui va finir par obtenir pire pour avoir désiré plus est vraiment amusante. Aucun argument, que des fantasmes, et un total irréalisme de la situation juridique et sociale.

      Tiens comme par hasard, les tenants du non sont toujours ceux qui sont dans une frange minoritaire.. Jouer sur les peurs des autres, c’est le seul moyen que vous avez trouvé pour compenser le déclin de votre pouvoir ???

      je comprends vos inquiétudes, et j’en partage beaucoup. Mais ce qu’il faut surtout comprendre, c’est que l’Europe est vraiment une chance pour nous protéger du capitalisme sauvage. L’UE ce n’est pas les USA ni les Dragons asiatiques. IL y a des traditions que cette Constitution inscrit justement dans les textes qui vont dans le bon sens. Il faut progresser pas à pas sur le chemin du meilleur.

      Vous auriez voté non à la Révolution de 1789 au prétexte qu’elle n’instaurait pas encore la Sécurité sociale et le droit de grève ???

      Ce traité ne sera pas le dernier. Il en manque encore un pour devenir un véritable Etat fédéral qui aille encore plus loin pour nous protéger.

      Allez, bon vote, et ne vous trompez pas de colère...

      Répondre

      • 17 avril 2005 22:50, par un patriote anonyme

        > La Constitution Européenne pour les nuls

        Ouf !!! Enfin un argumentaire intéressant en faveur du OUI. Alors, bande de nuls, on répond quoi ? A part sortir les articles de leur contexte et raconter n’importe quoi ? Ceci dit, j’ajouterais quelques références à cet excellant argumentaire : pour la politique diplomatique commune, voir les articles III-296, III-301, III-306 et III-328 ; pour la politique policière et pénale, voir les articles I-42, III-273, III-274 et III-276.
        J’ajouterais que le seul dirigeant européen à être contre ce projet de traité est justement un ultra-libéral : le président tchèque Vaclav Klaus...

        Répondre

      • 19 avril 2005 02:42, par Tartiflette

        >Oui J’aurais voté Non

        Concernant cette sanglante fumisterie qu’est la Révolution Française, Oui j’aurais voté Non.
        A quoi aurai servi cette sécu pour mes ailleuls guillotinés ?

        Le révisionnisme est autorisé pour la Révolution Française : On en fait une avancée sociale alors qu’il s’agissait d’une révolution sanglante et bourgeoise.

        La république s’est réellement construite paradoxalement grace à Napoléon Ier et non
        à ce bordel qu’aujourd’hui certains jusqu’au boutiste revent de reproduire.

        Ou est la liberté ?

        Quand certains Politiciens se vantent publiquement des suppression du courant et encouragent les mêmes exactions de la part des Postiers, ils devraient être poursuivi en justice : ou est le service public ? tant vanté et si mal servi ! ou est la liberté ?

        Ou est l’égalité ?

        Quand on voit ces medecins et ces intermittents qui ont décidé de faire cracher au bassinet cette malheureuse Sécu !

        Quand on voit des agents de la fonction publique qui refusent le régime général pour conserver (pas pour bien longtemps encore hélas !) leurs avantages acquis !

        cela fait pitié !

        Fraternité, quoi qu’est ce que cette loghorrée ?

        Quand on voit ces profs et parents complices pour encourager leurs enfants à boycotter une journée de solidarité on se demande ou est passé la pédagogie et la fraternité !

        Quand on refuse une Constitution qui n’a comme défaut qu’être tiède, on refuse les autres pays d’Europe !

        Tenants de la courte vue et de la gestion de boutiquiers vous votez Non...

        Répondre

        • 26 avril 2005 22:56, par Citoyen du monde (décontenancé...)

          > Oui J’aurais voté Non

          C’est vrai que se trouver du côté de De Villiers et Le Pen pour voter non, ça doit être dur...

          Et dire que je vais voter oui aux côtés de gens qui comme vous crachent sur tout ce qui bouge, tout ce qui vit...

          Dur dur d’essayer d’être honnête !

          Tant pis, je vote QUAND MEME oui !!! malgré vous !!! et pourtant, manifestement, tout nous sépare...

          Oser affirmer que ce boucher de Napoléon... et si un Allemand osait dire que Hitler...

          Dur, dur, mais je vote oui quand même !!!

          PS essayons de ne pas nous rencontrer... et pitié... arrêtez d’appeler à voter oui !!!

          Répondre

          • 29 avril 2005 13:54, par Hyalham Zerghnoth

            > Oui J’aurais voté Non

            La terre ne devrait etre peuplée que d’etres aussi evolués et intelligents que toi.
            Et puis peut etre que l academie francaise devrait statuer sur l’interdiction de la condition, en interdisant l’utilisation du oui ou du non selon le cas qui t’arrangerais le mieux !

            Répondre

            • 5 mai 2005 18:27, par Citoyen du monde (à tu et à toi)

              > Oui J’aurais voté Non

              Quel rapport ??? Ce qui se conçoit clairement s’énonce clairement...
              De plus, la personne qui me répond est-elle bien celle à qui je répondais moi-même ? en tout cas, je fais tout comme...

              Le problème est bien l’"intelligence"... au sens de la compréhension entre deux êtres, et là !!! franchement... c’est un désaccord objectivement total, absolu, fondamental, et pourtant, malgré cela nous allons certainement tous deux voter oui, et de plus, en grande partie pour les mêmes raisons !!!
              Etonnant, non ?

              PS j’accepterais volontiers VOTRE tutoiement s’il était "camarade", mais comme manifestement ce n’est pas le cas, je VOUS dis qu’"on n’a pas gardé lez vaches ensemble", et que comme Prévert, "je dis tu à tous ceux qui s’aiment", or, VOUS ne semblez pas aimer grand monde...

              Répondre

              • 8 mai 2005 21:05, par Hyalham Zerghnoth

                > Oui J’aurais voté Non

                Je ne peux que me gausser d’autant de prétention, ne sommes nous pas dans un espace libre ou l’on peut s’exprimer a sa guise ? S’il me plaît de répondre à une chose qui m’interpelle je le fais. Noter bien "chose", c’est ce que le "tu" est devenu et je me demande si cette chose ne devrait pas se reconvertir en boule de cristal afin de prédire l’avenir de tout un chacun avec une objectivité (précédemment affichée) propre a l’objet.

                Répondre

                • ne sommes nous pas dans un espace libre ou l’on peut s’exprimer a sa guise ?

                  Vous êtes présentement sur le forum d’un article de Brave Patrie, espace soumis à la modération après-coup (mais il faut vraiment le faire...).

                  Cela dit, nous nous demandons si nous n’allons pas rendre les posts payants.

                  N’y voyez rien de personnel, cher Hyalham Zerghnoth, c’est juste que, au train où vont les discussions, un tel système nous permettra certainement de partir cet été à l’île Maurice. ...Ou ailleurs. Quelque part où il y a de jolies plages pas loin d’un hôtel cher et confortable.

                  Bien à vous,

                  H-A. P.

                  Répondre

                • 14 mai 2005 00:00, par citoyen du monde (francophone)

                  > Oui J’aurais voté Non

                  moi y’en a pas comprendre charabia... (verbiage = causer pour ne rien dire, employer un mot pour l’autre, etc.)
                  VOUS pas capable de causer clair ?

                  Répondre

              • 10 mai 2015 10:37, par Tonja

                > Oui J’aurais vot

                I always used to read paragraph in news papers but now as I am a user of internet thus from now I am using net for articles, thanks to web.

                Voir en ligne : set oneida forte

                Répondre

          • 5 mai 2005 23:54, par >Tartiflette

            > Oui J’aurais voté Non

            Désolé quand j’ai une indisposition buccale, je préfère le mouchoir que mes concitoyens... Chacun sa façon de faire.

            En tous les cas ce qui nous sépare c’est
            la connaissance de l’Histoire :

            C’est Napoléon qui a structuré la Françe actuelle ne vous en déplaise, même s’il s’est égaré dans des guerres sans fin.

            Et si un Allemand disait que Hitler a fait mettre en place la plupart des autoroutes allemandes, il ne ferait que dire la vérité et cela ne retire en rien les horreurs qu’il a engendré.

            Allez courage, vous y arriverez peut être à être honnête... il ne faut jamais désesperer des cas comme le vôtre. Peut être un peu moins d’esprit partisan ?

            Répondre

            • 8 mai 2005 17:05, par Citoyen du monde (qui préfère le rouge au brun)

              > Oui J’aurais voté Non

              Histoire ? histoire ? vous avez dit histoire ? ou "révisionnisme" ? car il existe bel et bien un révisionnisme "à la française" qui consiste à laisser entendre que Napoléon a répandu les idées révolutionnaires !!! demandez aux Portugais, aux Espagnols et autres Russes ce qu’il en pensent !!! et qu’IL (lui !!!) a "structuré" la France moderne !!! FOUTAISE monstrueuse !!! il a simplement, après avoir ruiné la France avec des guerres imbéciles, permis à la bourgeoisie de s’installer pour une des périodes les plus noires de notre histoire : l’immonde 19e siècle dont rêvent encore aujourd’hui les tenants de l’ultra-libéralisme ("enrichissez-vous ! " je sais... c’est Guizot, quelques années après)... vous en êtes de ces nostalgiques ? Si oui,j’espère que c’est par ignorance !!! parce que dans ce cas, ça se soigne très bien.
              Sinon... c’est beaucoup plus grave... car tous les fascismes ont commencé par l’Histoire revisitée...

              Répondre

              • 14 mai 2007 21:36, par Topinambourg II

                > Oui J’aurais voté Non

                D’ou sort il ?
                Ce n’est pas possible, il en fait trop pour penser ce qu’il dit !
                A moins qu’il ne lise entre les lignes pour exprimer sa belle compréhension !

                Répondre

    • 4 avril 2005 22:42, par francis lambersend

      > La Constitution Européenne pour les nuls

      je dois dire à la lecture de la constitution ( eh, oui j’ai lu, ou plutôt parcouru les 1000 pages au format pdf ) et des différentes réactions que je ne sais toujours pas si je dois voter oui ou non.

      par contre ce dont je suis sûr c’est qu’il a fallu 1200 ans ( depuis charlemagne ) pour bâtir la France atuelle, alors un peu de patience. l’europe a commencé il y a à peine 50 ans et je suis persuadé que dans 1000 ans l’europe existera

      Répondre

      • 16 avril 2005 13:55, par olivier

        > La Constitution Européenne pour les nuls

        pas forcément celle dont revent les tenants des capitaux.Mais hélas je crois que tu as raison et que leur vehicule ultra libérale roulera à coups de chantage de menaces oui à l’Europe mais NON à celle des privilèges et des laissés pour compte.APR7S cHARLEMAGNE ? NOUS AVONS TOUT DE MËME EU LA CONSTITUTION des DROITS DE L’HOMME. la modernité necessite t-elle que nous oublions le combat des creves la faim que l’on appelait non pas S-D-F, mais sans culottes

        Répondre

  • Le 29 Mai prochain, vous serez amenés à vous prononcer par référendum sur le projet de Constitution Européenne.
    Vous allez donc recevoir les 324 pages de traité, peut-être même les 460 pages d’annexes (ce qui représente 14,7 fois la constitution française), et n’aurez probablement ni le loisir ni le courage de les lire intégralement.

    Les enjeux à court, moyen est long terme pour chacun d’entre nous sont pourtant de taille !

    Le site http://info.constit.euro.free.fr vous propose donc :

    - une synthèse courte (6 pages) composée des extraits essentiels, décryptés et groupés par thèmes, dont l’objectif est de vous guider pour mieux comprendre le texte du projet,

    - une plateforme vers les textes officiels, les initiatives et l’actualité de la campagne,

    - un outil d’expression et de suivi d’une opinion publique qui subit actuellement de grands bouleversements.

    Vous pouvez également télécharger directement la synthèse à l’adresse suivante :
    http://info.constit.euro.free.fr/Synthese_constitution_Europeenne.pdf

    Ou, si vous ne disposez pas d’une connexion Internet libre, en adressant une demande à :
    info.constit.euro@free.fr

    Voir en ligne : http://info.constit.euro.free.fr

    Répondre

  • 8 mars 2005 19:04, par Un jeune europeen

    > La Constitution Européenne pour les nuls

    Je suis un étudiant de Première et j’ai lu attentivement cette article et je n ai pas tous saisie.

    C’ est pour cela que, je voudrais savoir précisement quels sont éventuellement les points positifs, mais surtout les points négatif ?

    Je vous remercie de votre aide pour me forger une opinion sur mon avenir !

    Veuillez m’excuser pour mon francais mediocre et mes fautes d’orthographe

    un jeune europeen

    Répondre

    • Cher jeune étudiant européen de Première,

      Des points négatifs, dites-vous ? Mais où diable avez-vous pu lire des points négatifs sous ma plume ?

      Cela dit, et puisque vous semblez posséder un micro-ordinateur raccordé au ouaibe, je vous invite à prendre le temps de lire le texte dans son intégralité au format html en clickant ici

      Au plaisir,

      H-A. P.

      PS. Faute avouée à moitié pardonnée : vous aurez donc plus que la moyenne. Mais tous saisie, quand même, c’est duraille...

      Répondre

  • 6 mars 2005 23:07, par Pouki Pouki

    Chers braves amis et sincères patriotes,

    ... plus je lis et moins je comprends.

    Répondre

  • 1er mars 2005 08:32, par Ali Goodson

    > La Constitution Européenne pour les nuls

    des européens convaincus comme vous, ça réchauffe le cœur ! Aussi, c’est avec une grande joie que j’accueillerai volontiers toute votre bande aux soirées que j’organise sur l’Europe et dont voici le "carton" :

    Il vous arrive d’avoir soif le samedi soir et vous détestez boire seul ;pour un verre, vous seriez prêt à entamer une discussion sur l’Europe en maltais avec un lituanien.
    ...et vous avez toujours rêvé d’un week-end sur le Bosphore.

    A partir du 5 février, 21H, et un samedi sur deux, vous serez comblé en participant aux 24 nuits de l’Europe, 31, rue Francœur 75018 Paris, code B3019 1er étage droite.

    Chacune de ces nuits sera consacrée à un pays de l’Union.

    Venez accompagné d’un citoyen de ce pays et marquez des points pour gagner un séjour à Istanboul pour
    deux personnes.

    TROISIÈME PAYS À L’HONNEUR : SAMEDI 5 MARS, L’ITALIE.
    VENEZ ACCOMPAGNÉ D’UN CITOYEN(ENNE) ITALIEN ET MARQUEZ 1 POINT.

    Au programme :

    - débats :

    - le Latin doit-il être la langue officielle de l’Europe ?

    - l’euthanasie papale est-il une apostasie ?

    - faut-il cuire les nouilles à feu doux ? (les meilleures contrepèteries marqueront un point)

    Une participation de 5 euros (gratuit pour votre invité italien), un produit consommable du pays à l’honneur
    et le passeport de votre invité seront demandés à l’entrée. Merci de confirmer 24H avant.

    Répondre

  • 20 février 2005 13:15, par un patriote anonyme

    > La Constitution Européenne pour les nuls// allo !!!

    Mon cher monsieur, ai-je jamais dit que j’allai voter oui à cette constitution ? Je vous prie de m’excuser de mes nombreuses fautes, et je me permettrais de corriger les votres.

    Monsieur, je ne peux pas voter puisque je ne suis qu’une insignifiante élève de troisième. Mais n’ai-je pas le droit de m’informer ? L’avenir me concerne un peu tout de même.

    Quant à l’argumentation, c’est précisemment mon programme. Je ne fais qu’ appliquer mes leçons, si cela ne vous dérange pas. Il est vrai que mon style est bien en-dessous du votre, mais c’est normal, je n’ai que 18/20 de moyenne en français. Vous deviez avoir bien plus jadis.

    Permettez moi également de douter de votre classification de la corneille. Selon mes vieux cours, c’est une espèce complètement différente du corbeau et non autre chose.

    Cela dit, vous voudrez sans doute dans votre grande bonté pardonner à quelqu’un qui ne vous est d’aucune utilité puisqu’il ne peut pas voter, mais qui se demande s’il ne va pas se suicider plutôt que de vivre dans un tel monde.

    bien amicalement, et prenant bien notes de vos remarques.

    Répondre

    • Chère Dame Corneille,

      Je constate, navré, qu’une explication de texte s’impose.

      Les corbeaux, dans l’argot des Postes et Télécommunications, sont ces correspondants qui ne prennent pas la peine de signer leur missives souvent désobligeantes, voire pas très gentilles.

      Je remarque, du reste, que vous persistez et signez. ...Si je puis dire.

      J’aurais pu vous affubler du titre de Dame Corbeau, mais mû par un soucis d’esthétique sonore et une galanterie tenace, j’ai préféré opter pour un féminin qui, bien que peu conforme à la classification des corvidés, a l’avantage de passer outre ces subtilités ornithologiques tout en faisant "tilt" dans l’esprit de la plupart de nos lecteurs.

      Ce raccourci audacieux, j’en conviens, était censé limiter les dégâts dans des têtes à moitié pleines qui en arrivent pourtant à me rétorquer que les corneilles sont une espèce complètement différente du corbeau et non autre chose.

      Je ne sais pas en quelle classe vous étudiez, ni même si vous êtes encore en âge d’aller à l’école, mais je vous avouerai que la question ne me fait pas me relever la nuit.

      En revanche, revenir sur votre déclaration selon laquelle : Grâce à vous, je viens de comprendre que je suis pour la Constitution Européenne, pour me répondre que j’ai inventé de toutes pièces votre désir de voter "oui" me paraît témoigner d’un manque de suite dans les idées ou, plus grave, d’une absence de sens civique. Vous envisagez donc de vous abstenir ?

      Concernant vos velléités de suicide, je vous rappelle que c’est un péché.

      Au plaisir,

      H-A. P.

      PS.

      À l’avenir, quand vous répondez, soyez aimable de le faire dans le même fil : des lecteurs pourraient croire à une nouvelle contribution et se retrouveraient fort marris en réalisant qu’il ne s’agit que d’un de vos n’ième coups de fil sur le même sujet.

      Répondre

    • 8 mars 2005 10:59, par un patriote anonyme

      > La Constitution Européenne pour les nuls// allo !!!

      REFERENDUM DU 29 mai 2005

      PAS D’ABSTENTION !

      LA CONSTITUTION EUROPEENNE C’EST NON ! -

      Répondre

  • 19 février 2005 10:50, par un patriote anonyme

    > La Constitution Européenne pour les nuls//allo !!!!

    Allo !!! Je désirerai quelques éclaircissements, si ça ne dérange pas Votre Sainteté de me les octroyer.

    D’abord, je voudrai savoir si je sais lire ou si c’est un simple oubli de ma part, mais je n’ai vu aucun argument dans votre texte. Est-ce mes yeux qui déraillent ? Ou alors n’y en a-t-il vraiment pas ?
    Dans ce cas, c’est bien regrettable. Excusez-moi, mais on m’a toujours appris qu’ une argumentation devait toujours reposer sur des arguments fiables et non sur des chimères. Des arguments raisonnés, objectifs. C’est ce que l’on apprend en troisième,cher monsieur. Il ne me reste qu’à déplorer que vous ayez arrêté votre scolarité avant cette classe.

    Voyez-vous, j’essaye de comprendre quel est ce gros monstre que l’on nous présente. En élève studieuse, je fais un petit tour des sites et des divers avis que cette constitution suscite.J’aurai aimé avoir des arguments valables pour ou contre afin de forger ma propre opinion. Laissez-moi vous dire que votre attitude n’est pas en votre faveur,loin de là. Car des arguments en faveur de ce projet, j’en ai trouvé. Mais vous, vous ne m’en donnez pas contre celui-ci. Je ne vous vois qu’ essayer de mitrailler la constitution sans fondement, ou tout au mois sans fondement expliqué dans votre rhétorique.Voila qui est bien négatif.

    Finalement, en essayant de trouver la moindre parcelle d’objectivité dans votre site,je me suis trompée. Je vais aller regarder ailleurs. Mais, ô stupeur, les seuls arguments justifiés sont en faveur de ce que vous attaquez si mal ! Je dois vous remercier : Grâce à vous, je viens de comprendre que je suis pour la Constitution Européenne. Voyez, il ne faut pas desespérer, vous avez quand même un petit mérite.

    Laissez moi poser un dernier petit problème qui m’est venu à l’esprit et peut-être n’est-il pas juste. Votre slogan "le vrai journal des vraies valeurs de la France vraie" me fait penser, excusez-moi, au fameux "travail, patrie, famille" lancé par notre brave maréchal Pétain en même temps que sa politique antisémiste et radicaliste.

    il ne me reste, monsieur, qu’à vous exprimer ma sincère compassion. Peut-être un jour retrouverez vous la raison. je vous le souhaite en tout cas.

    bien sincérement,
    soignez vous vite.

    Répondre

  • 11 février 2005 00:59, par zubanovic

    > La Constitution Européenne pour les nuls

    Le Projet de Constitution de l’Union Européenne est réputé organiser entre Union et Etats membres la répartition des obligations prévues par les actes et traités antérieurs. Pour la Convention Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) ou Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales, la notion de sauvegarde interdit d’en réduire la portée et donc les cas prévus, or ont notamment été éliminés du Projet :

    1° garantie de l’application effective des droits et libertés, CEDH Préambule et art. 52,
    2° se défendre par soi même dans une procédure, CEDH 6.3.c),
    3° recours effectif pour des violations des droits et libertés même par des personnes dans l’exercice de leurs fonctions officielles, CEDH 13,

    Tout particulièrement ces droits et libertés ne sont pas répartis entre Etats membres et Union alors qu’ils sont ceux garantissant tous les autres droits et libertés de la Convention.

    Ce projet ne peut être adopté au minimum qu’après sa mise en conformité à la Convention européenne des droits de l’homme.

    Le choix qui est posé est en réalité, OUI à un système dictatorial ou encore NON en préservant les points positifs actuels de la construction européenne.

    Répondre

  • 10 février 2005 16:42, par un patriote anonyme

    > La Constitution Européenne pour les nuls

    Encore un qui se paye la tête des européens ! De là à en faire des têtes de Turcs !

    Répondre

  • 10 février 2005 11:27, par Sam

    > La Constitution Européenne pour les nuls

    CRETIN !
    ARGUMENTATION NULLE ET NON AVENUE...

    Répondre

    • Brillant ! Argumentation subtile et imparable...

      Au fait, cher toto, êtes-vous le même toto que celui des "blagues à toto" ? Auquel cas, je comprendrai plus facilement votre intervention, même si vous nous avez habitué à mieux.

      Au plaisir, et bien des choses à tata et gogo.

      H-A. P

      Répondre

  • 4 février 2005 20:27, par un patriote anonyme

    > La Constitution Européenne pour les nuls

    y en marre des grosses blagues, y en a qui veulent avoir des informations fiables pour se faire une idée.. un truc un peu objectif... on entend toujours les mêmes trucs de part et d’autre.
    enfin la morale de l’histoire c’est qu’il faut lire le texte de loi pour se faire une idée et decripter le tout avec un docteur en droit politique

    Répondre

  • 28 décembre 2004 06:27, par sphinx

    > La Constitution Européenne pour les nuls

    Suis arrivé ici par hasard, désolé de ne pas forcément être dans le ton … On peut parler un peu sérieusement ? Non que la galégade me gène, au contraire, c’est un signe de bonne santé mentale.... mais bon, c’est un sujet qui m’intéresse...
    Bref...

    Il y a quelques éléments qui me gênent dans la démo, avec laquelle je suis globalement d’accord (globalement positif...). Cette Con-stitution est un piège à con et on a raison de s’y opposer.

    C’est la vision de la Commission qui me parait réductrice. Celle ci est, dans le principe, gardienne des traités et de l’intérêt général. Dans les faits, c’est le lieux où s’expriment tout d’abord, tous les groupes de pressions (lobbies, c’est quasi officiellement accepté) les plus puissants, et donc en premier lieu, le patronat, et ensuite une usine administrative qui a tendance à s’emballer. Cette dernière critique étant partagée aussi bien par une opinion « de gauche » que par les eurosceptiques ultralibéraux anglo-saxons, italiens, germaniques, et français. Ils n’ont pas tort. Et pourtant….

    Et pourtant, il est un fait que la réalité intrinsèque du pouvoir n’est point dans la Commission. Celle ci est historiquement de plus en plus faible : naufrage de la Commission Santer, fragilité de la Commission Prodi toujours prête à sacrifier ses services devant un soupçon de scandale, démarrage difficile de la nouvelle Commission Barroso. Plus encore, ce qui est significatif des rapports de force, c’est l’équilibre des pouvoirs entre la Commission et le Conseil…(on ne pourrait que se réjouir d’un contrôle, supposé intelligent, plus étroit exercé par le Parlement, mais ceci n’est pas le sujet de ma démonstration).
    Le Conseil, composé des représentants des états membres, chefs d’état ou ministres, participe au processus législatif et incarne la réalité de l’exécutif européen. La plupart des pouvoirs de la Commission en ce domaine le sont par délégation du Conseil (cf. : la comitologie… concept typiquement eurocrate) Dans les faits, la Commission ne peut prendre de réelles décisions sans approbation du Conseil. C’est pourtant elle qui est la cible de toutes les critiques, justifiées ou non.

    Pourtant, combien de fois n’a-t-on entendu nos politiques hexagonaux (pour les français) se réfugier derrière le « c’est la faute à Bruxelles », sous entendu, à la Commission ? Alors même que celle ci n’agit qu’en application des décisions prises collectivement par les représentants des Etats membres, donc de ceux là même qui poussent ces cris d’orfraies.

    Pour résumer, ce qui pose problème donc, c’est moins les pouvoirs supposés de la Commission, que le déséquilibre croissant en faveur des intérêts particuliers nationaux incarnés par le Conseil. Et, comme par hasard, quasi systématiquement dans le sens d’une politique ultra-libérale.

    Il serait temps qu’une critique de ces intérêts particuliers permette de mettre en avant une construction européenne collective, sociale, et menée, enfin, en tenant comptes des besoins réels des populations….

    Répondre

    • 28 décembre 2004 16:12, par Professeur Wzftufjhz ,profondément choqué.

      > La Constitution Européenne pour les nuls

      C’est quoi ce ton que vous prenez pour parler aux honnêtes gens ?

      Sachez ,Monsieur ,que la plaisanterie à ses limites et que je suis profondement choqué par la forme de votre discours.

      Vous justifiez à vous seul le retour à la censure.

      Etes vous un adepte du chou-fleur ?

      Professeur Wzftufjhz

      Répondre

      • 29 décembre 2004 05:18, par Zef, profondément reconnaissant

        > La Constitution Européenne pour les nuls

        Monsieur Wzftufjhz, il devient évident à voir vos primaires réactions, que dès qu’un homme (ou une femme, pas de sexisme) tient des propos quelques peu sensés, il devient ipso-facto un adepte du chou-fleur à vos yeux, ce qui ne fait que me (ré)conforter dans ma lutte sans mercie contre les ignares de votre espèce.

        Qu’une personne s’élève pour dénoncer la bananocrature européenne, et la voilà devenue une cible à abattre ! Mais nous connaissons les pernicieuses manipulations en sous-main de votre lobby visant à introduire la banane dans les fondements européens.

        Sachez Monsieur, que tant que la vie m’habitera, je lutterai corps et âme contre votre introduction scélérate dans ma constitution.

        Cher Sphinx, nous n’avons pas encore reçu votre bulletin d’adhésion à l’Amicale du Chou-Fleur. Est-ce une omission de votre part ou le fait d’un perfide agent bananier déguisé en facteur ?

        Amicalement,

        Zef, défenseur des faibles et des opprimés, ami des choux et des fleurs.

        Répondre

        • 29 décembre 2004 22:29, par Professeur Wzftufjhz

          > Dépôt d’une plainte auprés des Autorités du Site

          Monsieur Zef ,

          malgrés nos différences de vues quand à l’avenir de la planéte ,que vous espérez , dans votre folle et insouciante jeunesse , utopiquement choufleurique ,j’avais pour vous le respect du pêcheur magnanime pour le poisson-chat enferré et moustachu , mais toujours combatif , et , je doit bien l’avouer , une certaine admiration pour le Don Quichotte du Chou-fleur qui ronfle en vous.

          En effet , quoi de plus admirable que le courage héroïque du soldat-eskimo solitaire tentant vainement de préserver l’Inuïtude de ses Ancêtres dans la tempête du Progrés et dont la silhouette enfumée et combative se découpant dans l’incendie purificateur du dernier carré de chou rappelle à la Multitude effarée le courage des brave-gaulois chevelus et stripteasers aux glaives mols ,car de bronze ,face aux puissantes Légions Césariennes et Péridurales.

          C’est pourquoi je m’étonne que vous preniez faits et causes pour un taggeur irresponsable et particuliérement culotté qui ,non seulement souille la blancheur immaculée de l’Agora Bravepatrienne de phrases avec des mots pleins de voyelles et de consonnes mélangées de maniére à former des paragraphes (et pourquoi pas des chapîtres ,tant qu’on y est ? ou un livre de mots avec des points et des virgules aussi ? non ?),non seulement , disais-je , mais qui en plus s’avoue pleinement conscient de son forfait .

          Imaginez-vous bien , si on laissait faire ,les dégâts irreparables pour l’Intelligence Bravepatrienne que pourrait infliger une bande de désoeuvrés du même tonneau et qui déciderait de squatter le quartier ,importunant le travailleur à la sortie du bistrot ,terrifiant la femme allaitante et affamant le marmot ?

          Je n’ose supposer que l’innocente plaisanterie sur une supposée affiliation choufloridale du sphinct soit à l’origine de votre prise de position pro-sauvageon et j’espére que la raison vous reviendra dés que mes mots d’homme sage auront atteind le muscle de votre intelligence.

          Nonobstant ,connaissant votre tête de lard et conscient de la difficulté à vous faire entendre raison quand vous avez une nouvelle lubie , j’ai décidé de déposer officiellement auprés des Autorités de ce site une demande d’ instruction à votre encontre pour intelligence avec une puissance étrangère ou avec ses agents de nature à porter atteinte aux intérêts fondamentaux de la Bravepatrie, notamment à sa diplomatie et à la sauvegarde de sa population .

          Bien désolé d’en arriver là , mais c’est pour votre bien.

          Professeur Wzftufjhz , Garant de l’éthique .

          P.S. vous me remercierez ,plus tard...

          Répondre

          • Monsieur,

            Quel toupet ! Quelle véhémance ! Quelle fougue soudaine pour tenter de baillonner mes frères d’armes !!

            Vous sentiriez-vous menacé par les propos tenus par mes confrères et par moi-même ? Ceci dit, vous auriez grandement raison (pour une fois). Vous et vos pairs sont en voie d’extinction, une espèce dont on se gaussera dans les générations futures, connue sous le nom d’homo bananicus, espèce qui n’aura réussie qu’à s’attirer l’opprobre générale de tout les partisans de la liberté de penser et de consommer du chou sur terre quelle que soit la couleur, l’appartenance religieuse, le sexe, la culture desdits partisans, qui forment la majorité des êtres humains existant sur cette planète. Retournez donc sur la votre (la Planète des Singes) et laissez les braves terriens que nous sommes manger leurs choux-fleurs en paix.

            Et veuillez cesser d’importuner les formidables admninistrateurs de ce merveilleux site avec vos broutilles.

            Je ne vous remercierai pas plus aujourd’hui que demain, ni jamais (à moins que vous ne vous décidiez enfin à rejoindre les rangs de l’humanité consciente du bienfait universel du chou-fleur, qui lutte jour après jour contre tous les bananocrates qui pullulent dans les hautes sphères).

            Zef, anti-techno-bananiste aviné.

            PS : cessez de vous soucier de mon bien-être, je n’ai plus besoin de chaperon intellectuel, depuis que Socrate himself m’apparut en rêve et me montra le but de mon existence - soutenir contre vents et marées le chou-fleur, quitte à en mourir - en 1982, par une belle nuit ensoleillée d’avril.

            Répondre

            • 30 décembre 2004 10:16, par Professeur Wzftufjhz

              > Dépôt d’une plainte auprés des Autorités du Site

              Votre réaction ne me surprend pas et me fait doucement rigoler.

              Prenez donc connaissance des derniéres innovations bananiéres ici ou avant de raconter n’importe quoi .

              L’avenir sera bananier ou ne sera pas.

              Professeur Wzftufjhz .

              Répondre

              • Votre seul probleme est qu’en France, personne n’a de mémoire politique, et surtout pas les politiques eux-même.
                Depuis combien d’années, quel que soit le gouvernement ,Droite ou Gauche, vous dit-on qu-il y a un probleme, un trou de la sécu, que vous devez faire des efforts etc.. etc..
                Etdepuis tout ce temps vous vous serrez la ceinture.
                Plutot,"on" vous la serre.
                Alors ? bougez vous un peu et réagissez !
                Quantà la politique bananière, faudrait en parler à la fille du bédoin.
                A tchao bonsoir
                jidé

                Répondre

    • 4 février 2005 16:38, par lorenzo

      > La Constitution Européenne pour les nuls

      suis aussi là par hasard, entièrement d’accord sur la totalité de ta démonstration, a un détail près, le problème ne sera pas résolu par une critique de ce comportement mais par le renversement de ce qui ont ce même comportement !!!!

      Répondre

    • 6 février 2005 16:53, par Ben

      > La Constitution Européenne pour les nuls

      Pas d’accord.

      Même si vouloir remettre les gouvernements devant leurs responsabilités part d’une bonne intention, c’est un fait qu’ils ont laissé la commission devenir le principal organisme de décision. C’est, dans les faits, elle qui dispose de la possibilité d’initiative et les gouvernements ne disposent plus que d’un contrôle à posteriori peu applicable en pratique.

      Les gouvernements ont volontairement cédé de leur pouvoir à la commission mais le résultat, c’est qu’elle a ce pouvoir ! et le conseil enterrine parce qu’il a structurellement interret à entériner !

      La chute de la commission Santer ne change rien à l’incroyable continuité des politiques menées par la commission. Et un fusible qui saute n’y change rien d’autant que ce ne sont pas ces politiques qui ont été mises en accusation.

      Répondre

  • 5 décembre 2004 16:06, par psycho

    > La Constitution Européenne pour les nuls

    Bonjours et merci de cette analyse claire de la contitution.
    Cependant après de longue nuits passées à chercher une étincelle d’intelligence dans les analyses gauchistes de cette constitution, je me suis fait une idée et il me semble que votre article oublie un point important : "Le citoyen européen a des droits, mais si vous avez l’habitude de ne pas les reconnaitre, continuez."
    Partie importante, car elle nous permet de renvoyer les femmes au foyer, de faire travailler les enfants qui n’ont aucune chance de devenir directeur un jour, et de discriminer a outrance tout, syndicaliste, imigré, Trotskiste, fonctionnaires (rayer les mentions qui vous gènes).

    USA pour toujours, Sarkozy pour demain !!

    Répondre

  • 2 décembre 2004 20:19, par lullaby

    > La Constitution Européenne pour les nuls

    Je viens de découvrir l’article sur la Constitution européenne et par la même votre site !
    Cet article est génial et au moins, j’ai enfin compris comment une fois de plus, nous allions nous faire couillonner !
    Ce qui est sûr, c’est que la constitution m’aura été utile pour une chose : j’ai découvert votre site et c’est déjà beaucoup !

    Répondre

    • Chère Poupinette.Lullaby (auditrice de Jazz à vos heures perdues ?.. C’est le Lullaby qui m’y fait penser),

      Que répondre à votre si charmant courrier, sinon que les voies du projet de futur traité de Constitution Européenne™ sont impénétrables ?..

      Quelque chose me choque, en revanche, par-delà la grossièreté des mots qui ne sauraient sortir de la main d’une jeune fille bien élevée comme vous semblez l’être...

      Comment cela : vous faire couillonner ?

      Depuis quand plébisciter une Union Européenne ® plus grande, plus forte et enfin débarrassée de ses scories institutionnelles mesquines qui lui donnaient l’air d’un vieux pardessus mité dont même le vieux de Daniel Guichard n’aurait pas voulu, serait une...couillonnade ?

      Rendez-vous compte, même les adhérents du Parti Socialo-Léniniste-Jospinien ont écouté la voix de la raison à plus de 55%. 55% !...

      Placez donc un CD (ou un vinyl, si vous avez) d’Ella Fitzgerald sur votre platine au lieu de vous poser des questions faussement existencielles auxquelles les grandes personnes qui ont la charge de nous gouverner savent répondre mieux que nous.

      Vous verrez, ce n’est qu’un bon moment à passer.

      Bien à vous,

      H-A. P.

      Répondre

  • 28 novembre 2004 09:24, par GoG

    > La Constitution Européenne pour les nuls

    Cher Monsieur Pynchon,

    Vous avez inversé un signe, dans votre formule, et voici la bonne :

    ƒM = Ex (n+1, n+2) + (cos n+y) ( !µ) - (x) (x-µ) - [(2 y) ß(3y) (a2+b2)) ÷ (sin µ (n-ß))]

    Vous conviendrez avoir moi et de votre erreur (mais c’est très fréquent) et du changement de la face du monde qui s’en suit. Tout de suite, là, nous nous sentons nettement mieux, n’est-ce pas ?

    Cette révélation est aussi importante que celle dite "du buisson ardent", qui n’est pas du tout ce que l’on croît dans les églises (et je revendique cet héritage culturel là, et pas le religieux, qui ne fait rien qu’à se tromper).

    Cordialement

    Répondre

    • 1er décembre 2004 12:12, par Hubert-Aymeric Pynchon

      Vous êtes sûr ?..

      Cher Gog,

      Votre rectification est intéressante, à défaut d’être pertinente, car je vous rappelle que les variables a et b sont définies telles que : a est supérieur ou égal à b ssi b est au moins égal à la racine carrée de (µy)- !(ßx).

      (Vous m’autoriserez cette license de rédaction en bon français : les sigles mathématiques ne faisant pas très bon ménage avec le HTML...)

      Bien à vous,

      H-A. P.

      Répondre

  • 27 novembre 2004 13:30, par Jean-Eudes RISLA-CROIX

    > La Constitution Européenne pour les nuls

    Merci, cher Monsieur, pour ce billet d’une grande portée pédagogique et pratique qui analyse objectivement l’ennuyeux pensum communautaire. Personnellement, j’ai piqué trois fois du nez et une vilaine bosse consécutive au 3ème affaissement offense mon fier appendice nasal.

    Cette approche personnelle du texte m’incite à douter de son efficacité quant à la sécurité des personnes, voire des biens car le nez est un élément patrimonial dans ma famille.

    Je regrette que la culture chrétienne de l’Europe ne figure pas explicitement dans ce projet car comme l’illustrent si bien, entre autres, mon excellent ami le baron S*, Jacques Calvet ou le Président Bush, notre foi chrétienne ne fait pas obstacle à une compréhension moderne de l’économie.

    Par ailleurs, je suis d’accord avec le post de notre ami Andrite sur le scandale des billets de 5 euros et de la petite monnaie. Cette immonde ferraille ne suffit même plus à obtenir la paix et la reconnaissance des SDF pakistano-moldaves et autres quémandeurs à l’expression et à l’hygiène douteuses. La monnaie de base pourrait être le louis (mais je suis ouvert au charlemagne, au clovis, au guillaume ou au napo) égal à 20 euros, lequel louis (ou charlemagne ou clovis ou guillaume ou napo) constituerait le montant hebdomadaire du RMI et du minimum vieillesse, le montant unique des prestations familiales mensuelles pour un enfant de moins de 12 ans n’ayant pas redoublé et, pour encourager le travail le dixième du SMIC .

    Jean-Eudes RISLA-CROIX

    Répondre

    • 27 novembre 2004 21:08, par Professeur Wzftufjhz,économiste familial

      > La Constitution Européenne pour les nuls

      Cette idée est excellente mais on pourrait améliorer encore votre systéme en indexant cette nouvelle monnaie à la valeur d’une denrée de premiére necessité : la banane , de maniére à ce que même un RMIste puisse manger à sa faim en fin de mois.
      Votre louis (ou charlemagne ou clovis ou guillaume ou napo) équivaudrait à la valeur de 2 bananes > soit 40 bananes par semaine et par pensionnés (6 bananes par jour).
      Ce montant a été étudié de maniére à sauver la piéce d’un demi-euro qui vaudra 1 banane tout rond.
      Avec ce systéme ,les resto du coeur devraient rapidement disparaitre.
      Les sans abris pourraient être hebergé gratuitement dans les grandes bananeraies de la Banque de France ,ce qui faciliterait aussi le paiement des prestations ,peut-être même auto-géré par les bénèficiaires.

      Il va sans dire que pour les transactions d’un certain montant ( salaire,achat d’un véhicule ou d’un logement etc )tout continuerait comme maintenant ,c’est à dire de maniére totalement virtuelle avec des cartes de crédits ,des chéques,des virements virtuelles de bananes ,etc.
      Les amateurs pourraient même continuer à boursicoter sur la banane sans probléme.

      Par contre la redevance télé pourrait être payé en banane liquide directement réinvesti dans l’alimentation des animateurs TV et dans les cantines d’entreprises des chaines ( c’est à peu prés ce que ça vaut actuellement) ainsi que les contraventions et autres frais d’huissiers ,ce qui contribuerait, avec la suppression totale des Impôts ,à instaurer un climat social beaucoup plus
      détendu.

      Professeur Wzftufjhz

      Répondre

      • 2 décembre 2004 14:05, par Jean-Eudes RISLA-CROIX

        > La Constitution Européenne pour les nuls

        Je prends acte, cher Professeur, de votre pertinente et généreuse suggestion qui participe au combat pour une meilleure nutrition de nos vieillards et de nos classes populaires par trop souvent enclins à l’obésité, ce qui alourdit les dépenses de santé et pénalise l’industrie textile contrainte de passer commande d’oripeaux de tailles supérieures aux standards chinois ou sri-lankais.
        En outre, une fois que le RMIste et sa grouillante marmaille auront consommé leur quota de bananes, ils n’auront plus la possibilité d’acheter des packs de Kro et du cannabis et pourront donc se consacrer au jogging et à la lecture de la bible : mens sana in corpore sano.

        Cordialement,

        Répondre

        • 2 décembre 2004 23:55, par Professeur Wzftufjhz,

          > La Constitution Européenne pour les nuls

          Sans compter, cher ami ,que quand on mange une banane ,il reste toujours la peau, dans laquelle les plus entreprenants de nos assistés trouveront une matiére premiére de qualité ,propre à la confection de menus objets (napperons,abats-jours,papier-hygiénique,reliures,habitation principale ou secondaire,porte-feuilles,etc,etc...)
          dont le caractére temporel s’accorde à merveille avec le concept de société de consansommation et d’econnaumie libérale.

          Ainsi ,la banane,seule monnaie sécable à l’infini , serai tout à la fois nourriture et matiére premiére avant de devenir littéralement, grace à son caractére compostable , sol sacrée de la patrie aux sillons pentus et droits(quoiqu’il serait préférable de suivre la pente naturelle du terrain ,à mon avis ,mais bon...).

          Ceci n’est que la premiére partie de mon plan.Je vous raconterais la suite (mise en oeuvre d’un culte de la Banane ,avec rituel et épiscopat téléscopique) une autre fois ,si ça vous interresse.

          Bien le bonjour chez vous

          Votre dévoué, Professeur Wzftufjhz

          Répondre

          • 7 décembre 2004 01:36, par Zef - économiste primeur

            > La Constitution Européenne pour les nuls

            Inepties flagrantes !!! Je crie à l’imposture !! Honte à vous, Professeur Wzftufjhz !!

            Vous le savez tout aussi bien que moi, la banane ne constitue pas un substitut monétaire valable, et encore moins un abat-jour digne de ce nom. La feuille de chou, ne serait-ce que par sa couleur rappelant le dollar, offre une alternative à la fois à la monnaie et à l’abat jour (avez-vous pensé un seul instant à l’odeur nauséabonde qui se diffuse quand on approche une peau de banane d’une ampoule électrique allumée ?)

            Vais-je devoir revenir une énième fois sur le caractère fantaisiste et irréalisable de votre proposition ?

            Dois-je de nouveau rappeler à nos brave-compatriotes qu’utiliser une monnaie d’importation (en l’occurence la banane) nous amènera irrémédiablement à la banqueroute ?

            Oui ? Qu’il en soit ainsi.

            Les bananes ne poussent pas sous nos lattitudes, et notre Brave Patrie se voit contrainte par divers accords financiers maffieux d’en importer (influence de l’internationale lobbyiste pro-banane). Or, si l’on réalisait le projet fantaisiste de M. Wzftufjhz, pour importer des bananes, nous devrions payer... en bananes. Soit un grand n’importe quoi.

            Pour remplacer nos devises, quelles qu’elles soient, chiffons de 5 euros ou Louis d’or, une seule solution, une ressource dont nous disposons en quantité, en toutes circonstances et qui ne nous coûte pas cher à produire, j’ai nommé, le chou-fleur.

            Le chou-fleur est 100% biodégradable, nutritif, présent dans toute notre Brave Patrie, demande peu d’entretien (a-t-on seulement évoqué le coût exhorbitant que représeneterait la production sous serre de bananes dans notre Brave Patrie ?), et ne cherche pas à instaurer un quelconque culte. Le chou-fleur est et restera résolument laïc, respectant toutes les confessions reconnues par la Constitution Européenne.

            Non à la bananisation des esprits !!

            Amicalement,

            Zef.

            Répondre

            • 13 décembre 2004 22:20, par un patriote anonyme

              > La Constitution Européenne pour les nuls

              bravo defendons le choufleur breton et sus au polonais !!!!!
              ah il reste die umerci des resistants dans ce payx a la fois instruits et travailleurs prets a renconcer a tous les jours fériés inutiles, a u repos dominical inutile (quel ennui le dimanche !) et a ces vaines 35 heures .... ah que notre gouvernement est bien inspiré !

              vive le medef libre et merci de votre contribution !

              Répondre

  • 26 novembre 2004 09:21, par GoG

    > La Constitution Européenne pour les nuls

    Ouf, celle là est pour les nuls !

    Pas pour moi. J’ai senti le souffle froid de la lame sur mon échine de travers de cochon de nanti.

    C’est ce qui suit le "de" qui compte, ma particule à moi, ma noblesse. Monsieur de Nanti !

    Vive les nuls qui se donnent à cette Constitution, gratuitement en plus, alors que le prix à payer est très élevé.

    Champagne pour les uns, cachet effervescent pour les autres (c’est pour les bulles des nuls !)

    Question sérieuse : pourquoi les rédacteurs de cette Constitution n’ont-ils pas rendu obligatoire le vote OUI dans un article 10 ? Les nuls votent toujours comme on leur dit, ils ont bien appris le caniveau (tête de ...).

    Répondre

    • 27 novembre 2004 19:06, par un patriote anonyme

      > La Constitution Européenne pour les nuls

      bravissimo

      quelle belle cnquete que cette geniale constitution qui nous vera toutes et tous europeens unis, et a l’unisson elire via internet notre presidnt bush rien qu’a nous qui s’en ira-t-en guerre contre je ne sis qui ....

      quel merveilleux avenir pour nos enfants pour toutes ces heursuses nouvelles merci

      Répondre

  • 25 novembre 2004 21:35, par dominique, de villepinte

    > La Constitution Européenne pour les nuls

    "Les spermatozoïdes ne font pas autre chose. Et les spermatozoïdes, c’est la vie !"

    C’est pourtant vrai.!.

    Répondre

  • 25 novembre 2004 21:25, par rien à cirer

    > La Constitution Européenne pour les nuls

    OUI ENFIN UNE CONSTITUTION DIGNE DE NOTRE BRAVE PATRIE, d’ailleurs je la pompe avec votre lien pour la cloquer sur le forum de GAUCHISTE anti brave patriote du site Reviens jospin,
    vive le rédacteur , forcément en chef de cet glorieuse page de notre histoire , allélluia

    Répondre

    • 27 novembre 2004 19:09, par un patriote anonyme

      > La Constitution Européenne pour les nuls

      les bllets de cinq euros je les donne aux petits freres des pauvres ; comme ceux de dix et cinquante. je ne garde ue ceux de 500 !!!!!

      vive le medef libre

      Répondre

    • 26 juin 2015 17:31, par Palma

      > La Constitution Europ

      Hi are using Wordpress for your blog platform ? I’m new to the blog world but I’m trying to get started and set up my own. Do you need any html coding knowledge to make your own blog ? Any help would be greatly appreciated !

      Voir en ligne : DeenaYVein

      Répondre

  • 25 novembre 2004 16:05, par Andrite Macrophage

    > La Constitution Européenne pour les nuls

    En tant que BravePatrien du Peuple, je suis proprement scandalisé par la gabegie monétaire que représente les billets de Cinq Euro. Quelle tristesse dans la main de l’Honnête Commerçant, qui fourbu de son Travail Digne et Humble qui Nourrit sa Famille et participe de la Croisssance, cette homme là doit, pardonnez-moi chère braveuropiste, ne devrait plus avoir à recueillir ces bouts de chiffon. Sans parlez de la monnaie ! Une horreur, je préfère la jeter plutôt qu’en avoir !

    Répondre

    • 25 novembre 2004 17:51, par D. Douillet.

      > La Constitution Européenne pour les nuls

      J’arrive.

      Répondre

    • 26 novembre 2004 00:59, par un patriote anonyme

      > La Constitution Européenne pour les nuls

      bah 5 boules > 30 balles donc bon...

      et puis 1 bille > 1 sou

      alors PA TOUCHE A MON PORTE MONNAIE

      pourquoi pas supprimer la monnaie tout simplement ? et payer une valeur réelle à 10 chiffres après la virgule (comme sur les panneaux des stations services) avec la carte bleue ??

      ah oui je sais pourquoi : sinon on payerait tout E -.9999999999 donc ca ferait une hausse des prix

      Répondre

Envoyer cette page :

Vous pensez qu'un sympathisant de l'UMP peut être intéressé par cette page ? Faites-la lui découvrir !

Dernière réaction

Je reviens sur ces pages après quelques semaines... quel silence sidéral et sidérant !!! même plus un ricanement, même plus une insulte !!! rien !!! Le non (...)

citoyen du monde (abasourdi de honte !!!)

Retrouvez toutes les réactions des abonnés du Monde.fr lecteurs de Brave Patrie.

Sur le même sujet

Abonnements

Accédez gratuitement à une information impartiale et libérée du joug marxisant des media de masse, où vous le voulez et quand vous le voulez !

RSS Twitter E-mail

Opéré par FeedBurner

Déjà vu

Il vous semble que l'Histoire bégaie ? C'est bien le cas, et comme prévu c'est une farce :

3 février 2006 : Brave Patrie s’insurge contre les caricatures du Prophète - c’est quoi, son nom, déjà ?

Tweets patriotes

Twitter

Suivez Brave Patrie sur Twitter pour encore plus de bravitude et de patriotisme.