Monde

Valhalla

L’Islande veut entrer dans l’Europe par derrière

Alfred-Georges, mardi 21 juillet 2009 - 08:02 Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur del.icio.us Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

L’Islande veut entrer dans l’Europe. Rassurons de suite nos lecteurs qui feraient déjà des stocks de rutabagas : non, l’Islande ne va pas effectuer de mouvement sud sud-est azimut 283 pour percuter la France entre le cap Finistère et la dune du Pilat. L’Islande a juste rempli le formulaire rose d’adhésion à l’UE. Par contre, au lieu de faire la queue comme tout le monde, l’islandais sournois emprunte la sortie de secours et dame le pion à l’arabe qui essaie, sans succès, de passer la sécurité depuis 1963.

JPEG - 58.8 ko

L’Islande, c’est très joli, mais y’a rien

Il faut dire que jusqu’à maintenant, les islandais n’avaient pas franchement envie d’intégrer pleinement l’UE. Mais brutalement, ils en entrevoient tout l’intérêt puisqu’ils ont connement déposé le bilan du fait de quelques placements hasardeux comme des livrets A. Aussi, la petite île n’a t-elle pas vraiment le choix eu égard à la vacuité de ses ressources propres : c’était l’adhésion à l’UE ou le rachat par le SPECTRE pour y installer le QG opérationnel de la conquête du monde.

Après avoir brièvement envisagé un rattachement au Groenland, projet abandonné lorsque les islandais ont réalisé avec effroi que ce territoire n’est peuplé que d’indigènes qui urinent dans leurs mains pour les réchauffer, et par là même n’entendent strictement rien à des concepts avancés comme la moralisation du capitalisme, l’Islande choisit de se tourner vers ses racines européennes et nous fait un petit coucou, qu’on peut voir par jours de beau temps depuis les plages du Cotentin avec une bonne paire de jumelles.

Alors certes on sait bien que l’Islande est à la Scandinavie ce que la Corse est à la France, et ça a quelque chose d’émouvant de voir cette terre demander son retour dans le giron européen, un peu comme si les corses voulaient réintégrer la République dans, mettons, à peu près un millénaire. Mais par principe le bravepatriote avisé est hostile à tout élargissement. Ce qui est étranger à l’Europe est par nature suspect. Cela dit, les européens sont des gens très accueillants et sont prêts à examiner la candidature islandaise avec un œil compréhensif.

PNG - 63.7 ko

Il se pourrait que l’Islande du nord-ouest nous quitte prochainement

Géographiquement, l’Islande est située en aplomb de la dorsale océanique qui est une sorte de raie du cul dans la croute terrestre, donc il est vrai que du point de vue de la tectonique des plaques, on ne peut pas vraiment se prononcer : la moitié nord-ouest se situe en Amérique et la moitié sud-est en Europe. Par ailleurs, les géographes considèrent que l’Islande est en Europe, mais ils avancent que la Turquie s’y trouve également, donc ils ne sont pas vraiment dignes de confiance. En réalité, le critère déterminant est géostratégique : l’armée européenne peut poutrer quand elle veut l’armée islandaise qui est à portée de trébuchet. Pour s’épargner un débarquement fastidieux, le mieux est d’intégrer l’Islande à l’Union par un processus volontaire.

Historiquement, les islandais sont des descendants des vikings, espèce de barbares qui traversaient la mer en canoë-kayak pour diffuser la philosophie nietzschéenne, avant d’être très tardivement christianisés. Par ailleurs, l’Islande a longtemps été une succursale du Danemark. Les historiens considèrent que l’Islande est, de ce point de vue, en Europe, mais on ne peut pas vraiment les croire puisque certains d’entre eux prétendent que la Turquie était dans l’Empire romain jusqu’au XV° siècle, ce qui ne peut pas être vrai. En revanche, ce qu’il y a de vrai, c’est que les vikings n’étaient pas des turcs, de quoi on peut déduire par une complexe analyse géopolitique que l’Islande est historiquement en Europe à peu près de la même manière que l’Algérie est Française.

JPEG - 32.7 ko

Le furoncle, spécialité islandaise

Culturellement, alors là, aucun problème. Les islandais sont blancs, blonds, chrétiens et boivent du Brennivin, la piquette locale qui titre à 40°. Ils sont donc parfaitement assimilables à la culture occidentale européenne. Ils ont par ailleurs une équipe de foot avec des supporters complètement cons. Bon, d’un autre côté, il est vrai que les représentants de cette respectable culture sont parfois un peu fous fous, comme par exemple Björk, mais ça c’est un des effets de la consanguinité l’insularité.

Politiquement, enfin, cette peuplade a toujours bien fait comprendre aux européens qu’ils pouvaient aller se faire mettre, étant donné que la journée type de l’islandais d’en bas consiste à prendre une douche au geyser avant d’aller massacrer quelques baleines, ce qui n’est pas franchement en adéquation avec la réglementation de l’UE. Mais les quotas, tout ça, on peut en débattre autour d’un Brennivin. De toute façon, l’Europe est tellement libérale que chacun fait comme il veut.

En conclusion, Brave Patrie a l’immense plaisir d’annoncer aux islandais que leur candidature à l’entrée dans l’UE est retenue. L’Europe compte un satellite une étoile de plus à son firmament. Et à l’adresse des turcs : ce soir, c’est réservé aux habitués.

Diffusez les vraies valeurs ! Partagez cet article !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur del.icio.us Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Réactions à L’Islande veut entrer dans l’Europe par derrière

Les vrais Patriotes pratiquent la réaction dans la joie et la bonne humeur depuis 2002. Réagissez aussi !

Déjà 61 réactions.

  • My brother recommended I might like this web site. He was entirely right. This post truly made my day. You cann’t imagine just how much time I had spent for this information ! Thanks !

    Voir en ligne : valentine shoe wine

    Répondre

    • 8 juillet 2015 18:23, par Valerie

      L’Islande veut entrer dans l’Europe par derri

      Hi there, just became aware of your blog through Google, and found that it’s really informative. I’m going to watch out for brussels. I will be grateful if you continue this in future. Many people will be benefited from your writing. Cheers !

      Voir en ligne : LenardPAlirez

      Répondre

  • I could not refrain from commenting. Perfectly written !

    Voir en ligne : faceplate blackberry cellular fashionable

    Répondre

  • 1er novembre 2009 19:11, par françois-marie

    L’Islande veut entrer dans l’Europe par derrière

    flash : la commission regimberait à intégrer l’islande.

    En effet suite à une enquête minutieuse, il est apparu qu’aucune violation sérieuse des droits de l’homme n’ait été observée en islande ces dernières années. Pire, les islandais serait à 90% de religion chrétienne qui comme tout élève de terminale le sait est une religion ringarde qui massacrait les minorités et à qui l’on doit ne pas avoir avoir de chaine porno hertzienne.

    Devant ces faits nouveaux, la Turquie -qui a su à maintes reprises prouver qu’elle était capable de régler la question chrétienne- reprend la tête de la course à l’entrée dans l’UE.

    Répondre

  • très bon choix que l’islandais.
    ils font de bons kebab avec la viande des phoques moines

    salade, tomates ------> union !

    Répondre

  • "Historiquement, les islandais sont des descendants des vikings, espèce de barbares qui traversaient la mer en canoë-kayak pour diffuser la philosophie nietzschéenne"

    Tu penses "sérieusement" que Nietzsche est un viking et vice versa ? C’est vrai qu’il cause des barbares, comme des esclaves, comme des politiciens, comme de la masse des gens, etc..

    "Le monde subsiste ; il devient, il passe, mais il n’a jamais commencé à devenir et ne cessera pas de passer – Il se maintient dans ces deux processus… il vit de lui-même : ses excréments sont sa nourriture…"
    F. Nietzsche (Fragments posthumes, tome 14)

    Répondre

  • 30 juillet 2009 17:28, par UnEuroCestPasCher

    L’Islande veut entrer dans l’Europe par derrière

    L’Europe dans laquelle veut s’introduire subrepticement cette île fraiche et plutôt désertique, sait-on VRAIMENT de quoi elle est capable ?

    Les bravepatriotes et les autres trouveront quelque intérêt au visionnement de ces vidéos :

    http://www.dailymotion.com/playlist/xzrpf_Auzarmes_les-12-impasses-de-lue

    Attention : c’est long (7 parties) et le son est immonde.
    Accrochez-vous pourtant. L’orateur a des points de vue que l’on ne partage pas nécessairement mais l’image qu’il donne de cettte Europe est... impressionante.

    Répondre

  • 29 juillet 2009 13:13, par Boris Horteflamme

    L’Islande veut entrer dans l’Europe par derrière

    Eu égard à la culture islandaise, il paraît inéluctable que l’intégration à l’Union européenne survienne tôt au tard. La vraie question, c’est comment ?

    Peut on considérer cette Chypre de l’Arctique, comme un Etat membre à part entière aux côtés de grands et valeureux pays comme le nôtre ? Ne serait-il pas plus judicieux pour des raisons tant économiques que géographiques d’en faire un territoire d’outre-mer portugais ?

    Une sorte de pacte Atlantique, où la morue transiterait par barges entières directement du producteur au consommateur. L’ Islande pourrait comme d’autres territoires ultra-marins de l’UE, Wallis et Futuna, Mayotte ou Madère bénéficier de l’euro mais avec un poids politique modeste au sein des institutions communautaires au même titre que la Corse ou la Région Poitou Charente par exemple.

    De plus beaucoup d’historiens estiment que le Portugal a eu les yeux plus gros que le ventre en colonisant le Brésil. Erreur stratégique d’autant plus grave pour le Portugal que les bancs de morue n’apprécient guère la chaleur de la baie de Rio. A tel point que les Portugais ont été obligés d’importer des esclaves africains pour cultiver des bananes, du café et du cacao. Hélas le banania c’est bon mais c’est pas très nourrissant et infiniment moins savoureux qu’un bon plat de bacalhau a bras . Les colons portugais ont ainsi été contraints de quitter leur eldorado au début du XIX siècle.

    S’ils avaient vu juste à l’époque, ils auraient visé directement l’Islande. Une terre rafraîchissante pour fuir les étés caniculaires de Lisbonne, des eaux poissonneuses et une taille raisonnable. Sur le plan stratégique l’Islande et le Portugal ont en commun cet avantage indéniable, d’entrer dans la catégorie des petits pays trop excentrés pour être envahis par l’Allemagne. Et puis ce serait un trait d’union formidable entre les deux rives de l’Europe inutile : la Méditerranée et la Scandinavie.
    Comme disait le génial Staline, "Il n’est jamais trop tard pour réparer les erreurs de l’Histoire."

    Répondre

  • 23 juillet 2009 19:50, par Adolf Doublezéro

    L’Islande veut entrer dans l’Europe par derrière

    "Et à l’adresse des turcs : ce soir, c’est réservé aux habitués."

    je me permets d’ajouter que les turcs ont des mœurs plus que douteuses ; la plupart d’entre eux portent la moustache, comme le chanteur de village pipeule avec sa casquette en galuchat noir lustré.

    ces gens-là n’ont rien à faire dans notre Brave Europe.

    Répondre

  • bah voyons,
    c est simple si l Islande rentre dans l europe et surtout dans l Euro. alors ils sont foutu, mais je parie que le peuple islandais aura l intelligence de ne pas monter dans ce super petrolier à la dérive appelé CEE. d ailleur une étude a encore demontré, il y a peu de temps, que ce sont les petits pays qui sortirons les premiers de la crise. dans cette étude le Danemark etait le pays qui devrait sortir le premier de la crise. La France est 44 eme derriere les Etats unis.....
    il est tout à fait logique que l Islande puisse rentrer en Europe si ils le veulent. quelque jours dans les banlieue d Istanbul vous ferait voir toute suite la difference entre la Turquie et L islande....

    Répondre

  • 21 juillet 2009 17:43, par Pierre Jean-Marie, navigateur aux portugaises ensablées

    L’Islande veut nous la mettre !

    Cher Alfred-Georges,

    Il semblerait que vous ayez sous-estimé les effets pervers du Brennivin car à la lecture de votre bravepatriote compas, sud-sud-est (SSE pour les intimes) au 283 les vikings vont s’échouer sur nos amis (de loin) les esquimaux.

    D’abord SSE, c’est azimut 157 et là ça vous emmène directement... A Lisbonne ! De rien pour nos copains les portos, mais avouez un peu que la cible brave patrie est quelque peu manquée. Brennivin + porto, l’expérience est inédite et mérite à coup sûr d’être tentée, mais quand même ! Rentrer en Europe en forçant la porte des portos, c’est d’un commun...

    Pour taper la dune du Pyla, il faudra à nos chères têtes blondes un cap 139 (un bon sud-est donc), et surtout un bon tracteur parce qu’elles devront traverser en plein le désert économique brave breton sur une ligne Morlaix - Lorient après avoir également transpercé l’Irlande (le tracteur qui aura servi à traverser le paradis fiscal irlandais pourra être réemployé en brave Bretagne . Choisir un modèle amphibie de préférence, il pleut beaucoup là-bas et ça facilitera le franchissement du channel.)

    En effet, toutes nos braves plages atlantiques sont protégées de la vue ignominieuse de ces gueux miséreux aux yeux bleus par notre belle et dégoulinante brave Bretagne. On ne va tout de même pas laisser envahir nos belles zones de rackett organisé touristiques par ces barbares sans le sou.

    Heureusement que nous avons conservé quelques braves reliques défensives, mémoire tangible de notre amitié indéfectible envers nos voisins d’outre-Rhin. Juste au cas où.

    Répondre

  • Bonjour, j’aimerais savoir si cela remet en cause la nationalisation d’Enrico Macias par l’Islande. Le cas échéant Nicolas Sarkozy pourra-t-il le réutiliser à la prochaine campagne ? Merci d’avance.

    Voir en ligne : Le blog à Jean-Pierre Martin...

    Répondre

  • 21 juillet 2009 15:07, par un patriote anonyme

    L’Islande veut entrer dans l’Europe par derrière

    En revanche, ce qu’il y a de vrai, c’est que les vikings n’étaient pas des turcs... Je vous invite à visionner le documentaire « Tarkan contre les Vikings », qui tend à démontrer le contraire.

    Répondre

  • 21 juillet 2009 13:57, par Raymond François

    L’Islande veut entrer dans l’Europe par derrière

    Maintenant, l’Union achète sur eBay ?

    Répondre

    • 10 mai 2015 21:16, par Matthias

      L’Islande veut entrer dans l’Europe par derri

      you are in point of fact a good webmaster. The site loading velocity is incredible. It seems that you are doing any distinctive trick. Also, The contents are masterpiece. you’ve done a wonderful task in this matter !

      Voir en ligne : ixcc 3 1

      Répondre

  • 21 juillet 2009 12:02, par un patriote anonyme

    L’Islande veut entrer dans l’Europe par derrière

    Juste une petite précision : l’Islande n’a pas d’armée. Dans ces conditions, trop fastoche de l’envahir/la prendre sous son aile sans coup férir (fait rire), voire de l’envoyer se faire paître dans son paysage sans arbre.

    Répondre

  • 21 juillet 2009 10:54, par Harry Bouldingue

    L’Islande veut entrer dans l’Europe par derrière

    l’Islandais a une tenue correcte et ne porte pas de babouches baskets, l’Islandais peut donc entrer

    Répondre

Envoyer cette page :

Vous pensez qu'un sympathisant de l'UMP peut être intéressé par cette page ? Faites-la lui découvrir !

Dernière réaction

My brother recommended I might like this web site. He was entirely right. This post truly made my day. You cann’t imagine just how much time I had spent for (...)

Chanda

Retrouvez toutes les réactions des abonnés du Monde.fr lecteurs de Brave Patrie.

Abonnements

Accédez gratuitement à une information impartiale et libérée du joug marxisant des media de masse, où vous le voulez et quand vous le voulez !

RSS Twitter E-mail

Opéré par FeedBurner

Déjà vu

Il vous semble que l'Histoire bégaie ? C'est bien le cas, et comme prévu c'est une farce :

3 février 2006 : Brave Patrie s’insurge contre les caricatures du Prophète - c’est quoi, son nom, déjà ?

Tweets patriotes

Twitter

Suivez Brave Patrie sur Twitter pour encore plus de bravitude et de patriotisme.