Politique

Rachida Dati a déjà son bulletin de notes ! (par équivalence)

Maurice Panel, vendredi 4 janvier 2008 - 16:00 Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur del.icio.us Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

L’action des ministres bientôt soumise à une évaluation, le bulletin de Rachida, lui, est déjà dans les kiosques.

Ce qui est pénible chez les bons élèves et les faussaires, c’est qu’ils sont en général très fiers de leur travail.
Mais tandis que les premiers attendent impatiemment les félicitations unanimes de leurs camarades, les seconds angoissent sur l’éventuelle venue des forces de l’ordre dans leur paisible atelier sentant bon l’encre fraîche.
La synthèse paraissait impossible. Après enquête il apparaît que premièrement c’est possible, que deuxièmement ça existe et même que, troisièmement, ça expose ses trente kilos de beauté et de ténacité à la une de Paris-Match.

Mais avant de nous attacher au cas particulier de notre sémillante ministre de la justice immanente, intéressons-nous à la problématique sous-jacente, en l’occurrence pourquoi Nicolas Sarkozy va t il s’emmerder à remplir 30 bulletins de notes ce week-end alors que Carla attend, dorée comme une brioche et chaude comme la braise, qu’il lui grimpe sur la pyramide ?

La réponse relève du bon sens : aussi vrai qu’un mauvais élève pénalise une classe puis, par extension, tout l’établissement et que, au final, l’ensemble de la communauté internationale en vient à se gausser d’un système éducatif dans sa globalité (tout ça parce que Kévin n’a pas appris sa leçon du 27 octobre), un ministre qui ne fait pas son devoir mine un gouvernement puis toute une classe politique, et rebelote avec les rires étouffés dans notre dos au conseil de sécurité de l’ONU.
Et les ricanements dans son dos, notre Président ne les supporte plus.

Bien évidemment, si l’on n’a rien compris au concept de rupture, on pourra arguer que lorsque la gouvernance d’un pays n’a pas atteint les objectifs fixés, il existe des élections pour sanctionner le gouvernement.
Mais comme pour de multiples problème Nicolas Sarkozy a décidé d’agir en amont. N’est-il pas beaucoup plus simple de donner des bulletins de notes à des ministres a priori brillants plutôt que des bulletins de vote à des électeurs a priori euh... pas forcément très futés ?
La réponse s’impose : au prochain conseil des ministres c’est interro surprise, on va gagner un temps fou.

Tous les ministres sont-ils anxieux à l’idée de recevoir un magnifique powerpoint fignolé avec amour par un strategic governance consultant international ?
Non. Madame Dati a décidé d’appliquer la toute nouvelle technique du gouvernement, que l’équipe de Bravepatrie a baptisée en avant-première le Do it yourself Corones™ : en l’occurrence rédiger son propre bilan.
Après tout Rachida n’a jamais été élue, elle s’est bâtie toute seule alors pourquoi ne pas poursuivre sur sa lancée. En plus, ça permettra à Nicolas de se reposer le poignet et ça il lui en sera reconnaissant.

C’est certain, nous pouvons déjà vous l’annoncer, nos chers confrères du Point, de L’Express, du Figaro et de Anorexie Plaisir (une erreur d’adressage probablement) ne vont pas tarder à trouver dans leur boîte aux lettres le fantastique bulletin de notes de notre Garde des Sceaux. Bulletin qu’ils ne manqueront pas de publier, agrémenté de commentaires aussi pertinents qu’une bonne moutarde sur une andouillette, permettant ainsi à Rachida d’accéder au gouvernement Sarkozy II les mains dans son Dior.
Et ça à BravePatrie on adore.

Diffusez les vraies valeurs ! Partagez cet article !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur del.icio.us Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Réactions à Rachida Dati a déjà son bulletin de notes ! (par équivalence)

Les vrais Patriotes pratiquent la réaction dans la joie et la bonne humeur depuis 2002. Réagissez aussi !

Déjà 27 réactions.

  • Pauvres cons !

    Répondre

    • ...

      Voilà ce qu’à peu près, mon cher, vous m’auriez dit

      Si vous aviez un peu de lettres et d’esprit

      Mais d’esprit, ô le plus lamentable des êtres,

      Vous n’en eûtes jamais un atome, et de lettres

      Vous n’avez que les trois qui forment le mot : sot !

      Répondre

      • Cher Edmond, (si vous me permettez cette familiarité)

        votre épigramme est un tantinet cruelle ; en effet, Géraaaard fume et empeste les cabinets, et c’est avec des neurones déconnectés qu’il a appréhendé la prose des intervenants (j’espère aussi vos alexandrins), les voyant au travers du prisme déformant de la schizophrénie cannabinoïde.

        Je vous prie donc, en grâce, de lui accorder cette mensuétude que l’on doit aux grands malades du siècle. Un bienfait n’étant jamais perdu, il est probable que cette générosité ramènera dans l’enclos de la Bravepatrie cette brebis égarée.

        P.S.

        Régalez-nous encore et toujours de vos rimes endiablées.

        Répondre

        • 8 janvier 2008 22:10, par Vigilance et Démocratie

          Rachida Dati a déjà son bulletin de notes ! (par équivalence)

          Pour se régaler sans limite de ces alexandrins, voir l’oeuvre d’Edmond Rostand (1868-1918). outre Cyrano, dont sont extraits les vers cités, il est l’auteur de Chanteclerc, pièce de théâtre relatant les aventure d’un coq qui a probablement inspiré le dessinateur du blason de notre Brave Patrie.

          Répondre

    • 9 janvier 2008 10:26, par Délateur anonyme et fier de l’être

      Rachida Dati a déjà son bulletin de notes ! (par équivalence)

      De la part d’un mec qui s’appelle Gérard, je trouve ça poilant. Votre deuxième prénom, ce serait pas Régis à tout hasard ?

      Répondre

    • Vu la baisse du pouvoir d’achat pauvre est en effet le mot le plus aproprié.
      Quand à l’éphitete lancer par Gérard je lui laisse la responsabilté de son impolitesse.

      Répondre

  • Il est dommage que cette pratique de notation n’est pas été mise en oeuvre beaucoup plus tôt. Par exemple il aurait été intéressant de comparer, concernant des politiques relativement similaires de solution finale, les notes obtenues par Hortefeuer avec celles d’Eichmann.

    D’autre part, c’est Sarko III et non Sarko II qui s’annonce. Vils ingrats vous avez déja oublié SarkoI avec Alain Juppé en guest star !

    Répondre

  • 5 janvier 2008 05:29, par Antoine Mouffette

    Xavier Bertrand lui n’a pas besoin de tricher...

    Encore une fois, sous couvert de nous informer quant aux projets de notre gouvernement bravepatriote, vous cédez aux sirènes du néo-bolchevisme rampant.
    Croyant broder un sympathique billet plein d’humour et d’ironie autour de la Garde des Seaux (ah !!! il paraitrait que bien que maghrébine d’origine, elle soit effectivement Garde des Sceaux !!! Grands Dieux...), Votre journaliste -dont le nom importe peu au final- omet de souligner ainsi le fulgurant début de mandat de Xavier Bertrand.
    Car là est l’information messieurs les comiques !!! Celui qu’on appelait "le Gros Bertrand", cet individu tout en rondeurs et adiposités a su dépasser son disgracieux handicap physique pour s’en faire un atout. Ainsi, dépassant le Conducator lui même dans sa technique de négociation, il se sert de ses énormes bourrelets pour désorienter les représentants syndicaux et ainsi obtenir d’eux ce que tous nous souhaitons permettant ainsi à la politique du Président de s’appliquer sans trop de heurts.
    Cet exemple est bien la preuve que tout est possible !!!

    En appliquant une politique révolutionnaire, en menant un nouveau 4 août à l’envers, on peut éviter la colère d’une plèbe, habituée par deux Républiques d’égalitarisme forcené et bolchevique à se vautrer dans les privilèges.
    Il suffit pour cela d’être tellement gros, moche et d’avoir une telle voix de castrat que vos interlocuteurs ne pourront s’empêcher de penser à la taille et au développement de votre appareil génital, perdant ainsi le fil de leurs pensées.
    Celà, seul X. Bertrand l’a compris et mis en oeuvre. Et cette innovation, symbole d’une France qui gagne, sera légitimement saluée lors de la remise des carnets de notes !!!
    Vive Xavier Bertrand l’héritier putatif du Conducator dont les notes seront à n’en pas douter les meilleures du trimestre.

    Voir en ligne : Soutenez l’action de l’UMP renvoyez les sans-papiers là d’où ils viennent

    Répondre

  • 5 janvier 2008 00:17, par un patriote anonyme

    Pas possible on doit pas avoir le même ...

    J’ai récupéré le carnet de RachidaTi...

    - Ne pense qu’à ricaner avec Sarkozy, recopie en permanence ses faits et gestes
    - Aucune concentration, aucun intérêt pour la classe et les autres élèves
    - Se chamaille en permanence avec ses voisines de classe
    - A proposé de supprimer les bourses d’étude pour certains de ses camarades

    ... A déjà été rappelée à l’ordre, doit changer rapidement sous peine d’application de peine plancher

    Et celui du "Petit Guide" Sarkozy :

    - Nul en Anglais malgré plusieurs séjours linguistiques
    - Soutient mordicus avoir parlé des droits de l’homme dans son interrogation d’histoire, sans que personne ne l’ait entendu
    - Très mauvais en comptabilité, confond toujours actif et passif
    - Ne pense qu’à s’amuser avec les filles
    - Promet des places près des radiateurs à ceux qui voteront pour lui à l’élection des délégués de classe
    - A demandé à ce que les délégués de classe puissent avoir une augmentation de 170% de leurs rations à la cantine
    - A promis à ses professeurs d’avoir de bonnes notes à l’avenir et de parler d’eux, en bien, au recteur

    ... Elément prometteur et volontaire mais un peu nerveux, croyons en ses promesses, à vérifier...

    Le reste en vrac : Sarkozy note ses ministres

    Voir en ligne : Les mots ont un sens (mais finalement on s’en fout)

    Répondre

  • 4 janvier 2008 20:37, par Odilon de Rome-Charette

    à se moutarder l’andouillette...

    Magistrale plaidoierie, mon cher Maurice !
    La belle Euthyna que voici, à laquelle s’apprête dame Dati ! Comtesse en conte sur son C.V. ; elle reste, en vérité et sans simagrées, décimatrice d’énarque dans les cimes de son cabinet. Espérons que cette donnée n’échappe à l’intègre audit d’une société d’expertise, qui, libérée des exigences de rentabilités d’actionnaires et d’un conseil d’administration stressés, pourra, pour une fois, entièrement se livrer à l’entière satisfaction de ses clients-expertisés.
    Assurèment, il n’y aura plus d’oreille, après la publication de ces résultats, pour ces gauches sycophantes qui pourraient encore prétendre que l’ascenceur ethno-sexualo-socialo-anorexo-mérictocratique est en panne en Brave Patrie !!!

    Répondre

    • 5 janvier 2008 05:29, par Lepoilux

      à se moutarder l’andouillette...

      Monsieur de Rome-Charette,
      cher Odilon (si vous me le permettez),
      je me dois de tempérer votre lyrisme, car une indiscrétion recueillie il n’y a guère auprès d’un condisciple jaloux de notre Gardienne des Sceaux tendrait à laisser supposer que ce que l’on veut nous faire prendre pour une sincère et courageuse glasnost ne serait en fait qu’un vil fayotage pour recouvrer une faveur accordée il y a peu à une artiste complète.
      J’escompte des rebondissements.

      Répondre

      • 9 janvier 2008 10:27, par Délateur anonyme et fier de l’être

        à se moutarder l’andouillette...

        Notre Brave Président a toutes les qualités pour combler plusieurs femmes à la fois, comme il l’a déjà montré à plusieurs reprises du temps de Cécilia.

        Répondre

  • 4 janvier 2008 20:20, par Silvio Musso les Nids

    Solution cache-misère

    On devrait plutôt supprimer les élections et juger de la reconduction des mandats électifs en fonction de notes attribuées aux élus par un organisme indépendant appartenant à M. Bolloré.

    Répondre

    • 7 janvier 2008 08:40, par Lepoilux

      Solution cache-misère

      Suggestion attrayante pour une idée novatrice.

      Mais...Exigez la marque "BOLLORE" et méfiez-vous des imitations.

      Répondre

  • 4 janvier 2008 18:55, par Impertinent

    Se reposer le poignet

    Vous nous dites mon cher Panel :

    Après tout Rachida n’a jamais été élue, elle s’est bâtie toute seule alors pourquoi ne pas poursuivre sur sa lancée. En plus, ça permettra à Nicolas de se reposer le poignet et ça il lui en sera reconnaissant.

    Pourquoi, Carla ne lui suffit-elle pas ?

    Répondre

  • 4 janvier 2008 18:37, par Vicomte de Paitefor

    Ne pas se limiter.

    Pour un fois, ce petit parvenu* de Sarkozy a une bonne idée :
    noter les ministres ! Si cela me paraît un pas dans la bonne direction, il n’en reste pas moins que c’est insuffisant.

    Il conviendrait également de distribuer, chaque semaine des bons points aux ministres ayant fait preuve de sagesse dans la semaine. Après avoir accumulé une dizaine de points, un ministre devrait recevoir une image pieuse, par exemple une gravure représentant le président de la Brave Patrie en grand uniforme de chanoine.

    De même, conviendrait-il de créer un tableau d’honneur pour les ministres les plus méritants.

    À contrario, les ministres chahutant lors des séances du conseil, bavardant avec leur voisin ou, pire, lançant des objets divers sur leurs camarades, devraient être tout simplement privés de récréation ou mis au coin. Dans les cas les plus graves, être astreint au port d’un bonnet d’âne !

    * Je dis parvenu parce que, n’oublions pas, qu’il n’est que le rejeton d’une petite noblesse, et encore, de petite noblesse hongroise et, de surcroît, produit d’une mésalliance avec une roturière d’origine indéfinie. Dans quel siècle vivons-nous ?

    Répondre

    • 5 janvier 2008 10:18, par Lepoilux

      Ne pas se limiter.

      Ah, ah, ah, Monsieur le Vicomte ! Vous avez mille fois raison.

      Mais laissons Monsieur le Premier Ministre attribuer tel pensum à tel ministre imméritant, notre Braveprésident ne devant intervenir que de son autorité morale, à l’instar d’un instituteur distribuant bons points ou retenues sous le Crucifix trônant au dessus de son estrade.

      Quant au "parvenu" qui semblait irriter Madame Couine, j’ajouterais qu’aux termes "petite noblesse hongroise" devraient s’ajouter ceux de "récente" et "de circonstance".

      Répondre

      • 21 janvier 2008 23:54, par Akikorak

        Ne pas se limiter.

        De grâce, dites-moi donc : combien de bons points pour gagner quelques heures de receuillement vaticanes ?

        Répondre

Envoyer cette page :

Vous pensez qu'un sympathisant de l'UMP peut être intéressé par cette page ? Faites-la lui découvrir !

Dernière réaction

Pauvres cons !

Gérard

Retrouvez toutes les réactions des abonnés du Monde.fr lecteurs de Brave Patrie.

Sur le même sujet

Abonnements

Accédez gratuitement à une information impartiale et libérée du joug marxisant des media de masse, où vous le voulez et quand vous le voulez !

RSS Twitter E-mail

Opéré par FeedBurner

Déjà vu

Il vous semble que l'Histoire bégaie ? C'est bien le cas, et comme prévu c'est une farce :

3 février 2006 : Brave Patrie s’insurge contre les caricatures du Prophète - c’est quoi, son nom, déjà ?

Tweets patriotes

Twitter

Suivez Brave Patrie sur Twitter pour encore plus de bravitude et de patriotisme.